BFM Patrimoine

Europe: les indices hésitent avant la clôture.

BFM Patrimoine
(CercleFinance.com) - Les indices actions européens s'approchent en général d'une fin de séance à peu près stable, les multiples données économiques parues dans la journée n'ayant pas su constituer des catalyseurs pour les marchés. Londres

(CercleFinance.com) - Les indices actions européens s'approchent en général d'une fin de séance à peu près stable, les multiples données économiques parues dans la journée n'ayant pas su constituer des catalyseurs pour les marchés.

Londres prend 0,4%, Francfort et Zurich 0,2%, Amsterdam 0,1%, Bruxelles et Paris stagnent, Milan perd moins de 0,1%, Madrid 0,2% et Lisbonne chute de 1,6%. A New York, le Dow Jones cède 0,1% et le Nasdaq affiche un gain symétrique.

'En ce dernier jour de la semaine et alors que la fin du semestre approche, on voit peu de raisons convaincantes de renforcer l'exposition aux actions', notait ce matin Chris Beauchamp, analyste marché chez IG.

Le marché n'a guère réagi à la batterie de statistiques publiée ce matin en Europe, comme la croissance annuelle du PIB britannique qui a été révisée en légère baisse de 0,1 point à 3% au titre du premier trimestre.

'La plupart des investisseurs sont conscients que la reprise économique est fondée sur des taux d'intérêts bas, c'est pourquoi la perspective d'une remontée des taux directeurs par la Banque d'Angleterre rend les investisseurs nerveux', ajoutait à ce sujet le professionnel.

La croissance de l'économie du Royaume Uni, de 0,8% en rythme séquentiel, contraste toutefois avec l'atonie de la France, où l'Insee a confirmé une stagnation du PIB. Le nombre de demandeurs d'emploi a d'ailleurs connu une nouvelle poussée en mai.

En Espagne, les ventes au détail ont progressé de 1% en mai, après une hausse de 1,1% en avril et une baisse de 0,5% au mois de mars, En rythme annualisé, elles ont enregistré une progression de 0,5% le mois dernier.

Enfin, l'indice de sentiment économique (ESI) de la Commission européenne recule en juin pour la zone euro, de 0,6 point à 102, mais reste à peu près stable (-0,1 point) pour l'ensemble de l'Union européenne, à 106,4.

Aux Etats-Unis, l'indice de confiance du consommateur 'UMich' a été révisé en hausse à 82,5 en donnée définitive, contre 81,2 en estimation préliminaire, alors que les économistes n'anticipaient en général qu'une révision vers 82.

Du côté des valeurs, adidas s'adjuge 1,6% à 74 euros à Francfort, profitant en partie des résultats dévoilés jeudi soir par son pair Nike, marqués par un BPA et un chiffre d'affaires supérieurs aux attentes et par des perspectives souriantes.

Roche avance de 0,7% à 263 francs suisses à Zurich, le CHMP de l'Union européenne préconisant l'approbation d'Avastin en association avec une chimiothérapie pour le traitement du cancer de l'ovaire résistant à une chimiothérapie à base de platine.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance