BFM Patrimoine

Europe: les Bourses hésitent à prolonger le rally.

BFM Patrimoine
(CercleFinance.com) - Les marchés européens gravitent autour de leurs équilibres et hésitent à prolonger le rally des dernières semaines, alors que les signes d'espoir sur le plan économique proviennent essentiellement de l'extérieur du vieux

(CercleFinance.com) - Les marchés européens gravitent autour de leurs équilibres et hésitent à prolonger le rally des dernières semaines, alors que les signes d'espoir sur le plan économique proviennent essentiellement de l'extérieur du vieux continent.

Amsterdam et Lisbonne cèdent 0,2% et Francfort 0,1%, tandis que Bruxelles stagne, et que Londres et Madrid grignotent 0,1%. Zurich et Milan avancent de 0,3% et Paris de 0,5%. Wall Street a perdu 0,5% la veille.

'Après la récente hausse des indices, on est évidemment exposé à une période de consolidation et de reflux, dans l'attente de nouveaux éléments à même de pousser les marchés plus haut', rappelle Stan Shamu, stratège chez IG.

Nfinance souligne deux éléments favorables aux actions pouvant se matérialiser au premier semestre, à savoir le plan de relance (couplé à un programme d'assouplissement quantitatif) au Japon, et le redressement de l'économie américaine.

'Les sociétés européennes exposées aux zones émergentes, américaine et nippone en profiteront davantage que les autres, mais resteront tout de même pénalisées par une logique de flux peu favorable', ajoute-t-il.

Aucun indicateur n'est prévu cet après-midi aux Etats-Unis, mais le calendrier est chargé dans la zone euro, où les opérateurs ont pu prendre connaissance d'une amélioration de l'indice ESI du sentiment économique le mois dernier, d'après la Commission européenne.

En novembre, les ventes de détail dans la zone euro ont rebondi de 0,1% par rapport au mois précédent, mais le taux de chômage a augmenté de 0,1 point pour atteindre 11,8%.

Toujours pour novembre, l'excédent commercial de l'Allemagne s'est tassé à 14,6 milliards d'euros, tandis que le déficit commercial de la France s'est atténué à 4,3 milliards.

Sur le plan des valeurs, African Barrick Gold (ABG) s'effondre de 20% à 353 pence à Londres, après la fin des discussions de sa maison-mère Barrick Gold en vue d'une éventuelle cession d'ABG à China National Gold.

easyJet cède 1,2% à 830 pence, pénalisé par Crédit Suisse qui a dégradé son opinion de 'surperformance' à 'neutre', dans une note sur les transporteurs aériens à bas coûts.

TNT Express recule de 1,6% à huit euros à Amsterdam: selon le FT, UPS ne parviendrait pas à convaincre FedEx de racheter une partie des actifs du logisticien néerlandais, refus qui entraverait la fusion UPS-TNT Express.

Sanofi gagne 0,7% à 73,9 euros à Paris, à la suite de la mise à jour du portefeuille R&D du laboratoire pharmaceutique, qui comprend 65 projets en phase de développement clinique.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance