BFM Patrimoine

Europe: le vent en poupe avec la Grèce et l'Ifo.

BFM Patrimoine

(CercleFinance.com) - Les marchés actions européens ont le vent en poupe, portés par le relèvement de la note de S&P sur la Grèce, la progression de l'indice Ifo en Allemagne et des discussions jugées plus constructives sur la falaise budg

(CercleFinance.com) - Les marchés actions européens ont le vent en poupe, portés par le relèvement de la note de S&P sur la Grèce, la progression de l'indice Ifo en Allemagne et des discussions jugées plus constructives sur la falaise budgétaire aux Etats-Unis.

Madrid s'adjuge 1,5%, loin devant Milan, Lisbonne et Bruxelles (+0,8% chacune), tandis que Zurich avance de 0,6%, Londres et Paris de 0,5%, Amsterdam de 0,4% et Francfort de 0,3%. Wall Street a grimpé de 0,9% la veille.

Les indices européens saluent la décision de Standard & Poor's, qui a relevé dans la nuit la note de la Grèce de 'défaut sélectif' à 'B-' après la finalisation de l'opération de rachat de la dette, avec une perspective 'stable'.

'Ce relèvement confirme que la Grèce n'est plus un sujet d'inquiétude pour les marchés, pour au moins six mois', estime Arnaud Poutier chez IG, pour qui 'cette nouvelle justifie la hausse actuelle des marchés et peut causer une poursuite du 'rally' de fin d'année en Europe'.

En revanche, le professionnel note que le taux de créances douteuses des banques espagnoles a atteint un plus haut historique de 11,2%. 'Le risque espagnol est toujours une menace pour 2013, notamment en cas d'approfondissement de la récession...', commente-t-il.

Facteur de confiance sur le marché, l'indice Ifo du climat des affaires en Allemagne est remonté de 101,4 en novembre à 102,4 ce mois-ci. L'indice était reparti à la hausse le mois dernier, mettant un terme à six mois consécutifs de repli.

Toujours au plan des données économiques, les marchés seront attentifs cet après-midi aux chiffres de la construction immobilière aux Etats-Unis pour le mois de novembre, les mises en chantiers étant anticipées en baisse vers 870.000 en rythme annualisé.

A propos des Etats-Unis, 'les Républicains et Démocrates sont maintenant dans des discussions constructives dans le but de parvenir à un accord et ainsi stopper la menace du fiscal cliff', rapporte Saxo Banque.

En tête du SMI de Zurich, UBS progresse de 2% à 15,5 francs suisses, à la suite d'un règlement du contentieux sur le LIBOR, moyennant le versement par le groupe bancaire de 1,4 milliard de francs de pénalités.

ThyssenKrupp prend 2,5% à 18,6 euros, soit l'une des meilleures performances du DAX à Francfort, soutenu par un relèvement d'opinion de Crédit Suisse de 'neutre' à 'surperformance' sur le titre du sidérurgiste allemand.

A contre-courant à Paris, Axa recule de 0,4% à 13 euros, affectée par une dégradation de note de crédit chez S&P de 'AA-' à 'A+'. L'agence de notation a toutefois remonté sa perspective sur l'assureur à 'stable'.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance