BFM Patrimoine

Europe: le rouge domine malgré les ventes de détail aux USA.

BFM Patrimoine
(CercleFinance.com) - Les chiffres dans l'ensemble satisfaisants parus outre Atlantique ne suffisent pas à soutenir le moral des investisseurs européens, toujours inquiets au sujet de l'économie chinoise après des statistiques publiées cette nui

(CercleFinance.com) - Les chiffres dans l'ensemble satisfaisants parus outre Atlantique ne suffisent pas à soutenir le moral des investisseurs européens, toujours inquiets au sujet de l'économie chinoise après des statistiques publiées cette nuit.

Milan gagne encore 0,3%, mais Londres et Madrid perdent 0,6%, Paris et Amsterdam 0,7%, Francfort 0,8%, Zurich 0,9%, Bruxelles 1,1% et Lisbonne 1,7%. A New York, le Dow Jones et le Nasdaq cèdent 0,3%.

Les ventes de détail ont augmenté de 0,3% en février aux Etats-Unis selon le Département du Commerce, alors que les économistes n'attendaient qu'une stabilisation, après une baisse de 0,6% en janvier.

'La révision du mois de janvier (par rapport à -0,4% en estimation initiale) demeure un point décevant et suggère que les dépenses des ménages auront décéléré au premier trimestre 2014', nuance-t-on chez Natixis.

Les inscriptions hebdomadaires au chômage ont reculé de 9.000 aux Etats-Unis lors de la semaine du 8 mars, à 315.000, et la moyenne mobile sur quatre semaines a ainsi diminué de 6.250 à 330.500.

Enfin, les prix à l'importation ont augmenté un peu plus que prévu en février (+0,9%) en raison d'une remontée des prix des carburants, et les stocks des entreprises se sont accrus de 0,4% en janvier, conformément aux attentes.

De son côté, la Chine a affiché des données décevantes pour la période de janvier-février, avec une production industrielle et des ventes de détail en croissances de 8,6% et 11,8% respectivement en rythme annuel, contre 9,5% et 13,5% en consensus.

A Francfort, Lufthansa s'envole de 5,5% à 18,9 euros, propulsé par des résultats meilleurs que prévu de la compagnie aérienne. Les publications des constructeurs automobiles Volkswagen (+0,6% à 181,6 euros) et BMW (+1% à 81,1 euros) reçoivent aussi des accueils favorables.

En revanche, Delhaize dévisse de 7,2% à 48,9 euros et fait figure de lanterne rouge à Bruxelles, après la publication par le distributeur alimentaire de résultats annuels marqués par une baisse de son bénéfice d'exploitation sous-jacent.

A Zurich, Adecco dérape de 6,8% à 73,2 francs suisses, le groupe familial Jacobs ayant autorisé la cession d'un total légèrement supérieur à 30,2 millions d'actions, ce qui représente environ 16% du capital du géant des ressources humaines.

A Paris, Bouygues recule de 1,2% à 31,6 euros, à la suite d'une offre améliorée en vue d'une fusion entre Bouygues Telecom et SFR, avec à la clé un relèvement d'un milliard d'euros de son offre sur l'opérateur de téléphonie mobile filiale de Vivendi.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance