BFM Patrimoine

Europe: la prudence domine avant les rendez-vous espagnols.

BFM Patrimoine

(CercleFinance.com) - Les marchés européens évoluent très majoritairement en terrain négatif ce mardi, les investisseurs optant pour la prudence avant les rendez-vous de la semaine prochaine, en particulier du côté de l'Espagne. Si Madrid grap

(CercleFinance.com) - Les marchés européens évoluent très majoritairement en terrain négatif ce mardi, les investisseurs optant pour la prudence avant les rendez-vous de la semaine prochaine, en particulier du côté de l'Espagne.

Si Madrid grappille 0,1%, Londres cède 0,1%, Zurich 0,2%, Milan 0,4% et Francfort 0,5%. Sur Euronext, Amsterdam stagne, mais Paris perd 0,4%, et Bruxelles et Lisbonne 0,6%. Wall Street a reculé de plus de 0,1% la veille.

'La présentation en fin de semaine des budgets 2013 espagnol et français sera décisive vendredi pour anticiper la trajectoire économique de ces pays', souligne Barclays Bourse, qui pointe aussi les besoins de recapitalisation des banques espagnoles.

'La chancelière allemande a demandé à son homologue espagnol de ne pas tergiverser tout en affichant son exaspération sur le fait que le gouvernement espagnol n'a toujours pas décidé s'il comptait demander ou non une aide financière à l'Europe', note d'ailleurs RTFX.

L'indice de confiance des consommateurs du Conference Board viendra certainement animer la séance cet après-midi aux Etats-Unis. Le consensus l'attend en hausse de 60,6 à 63 en septembre, grâce notamment à la mise en place annoncée du 'QE3'.

En attendant, l'économie européenne continue de donner de quoi inquiéter : l'indicateur du climat des affaires en France perd un point en septembre et s'établit à 86 points, et reste donc toujours nettement en dessous de sa moyenne de longue période.

'La situation reste préoccupante à trois jours des annonces sur la loi de finances sur 2013. Les restrictions budgétaires marquées et fortes iront se loger dans une activité plus réduite', réagit Philippe Waechter, chez Natixis.

Côté valeurs, Diageo prend 1,6% à 1750 pence à Londres, le géant britannique des spiritueux ayant confirmé être en pourparlers en vue d'une éventuelle acquisition d'une participation au capital du groupe indien United Spirits.

Glencore recule de 0,5% à 352 pence, après que le groupe de matières premières ait porté à 50,7% du capital sa participation dans Kazzinc, groupe minier spécialisé dans le zinc qui emploie 22.000 personnes au Kazakhstan.

Heineken avance de 0,4% à 46,1 euros à Amsterdam, au lendemain de l'acquisition des 8,6% détenus par Kindest Place Groups Limited au capital d'Asia Pacific Breweries (APB), conformément à l'accord annoncé mercredi dernier.

En baisse de 2,3% à 26,5 euros à Paris, Eiffage essuie l'un des plus lourds retraits du SBF120 : selon des sources de presse, le gouvernement pourrait décider la non-déductibilité d'une partie des intérêts d'emprunt, ce qui pourrait impacter significativement le groupe.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance