BFM Patrimoine

Europe: l'incertitude à Rome affecte l'euphorie des marchés.

BFM Patrimoine
(CercleFinance.com) - L'humeur des marchés se fait un peu moins euphorique qu'en milieu d'après-midi, alors que les toutes dernières estimations des élections italiennes font craindre une victoire moins forte qu'espéré de la coalition de centre

(CercleFinance.com) - L'humeur des marchés se fait un peu moins euphorique qu'en milieu d'après-midi, alors que les toutes dernières estimations des élections italiennes font craindre une victoire moins forte qu'espéré de la coalition de centre-gauche de Pier Luigi Bersani.

Francfort prend 1,7%, Madrid 1,1% et Milan 1%, devant Lisbonne (+0,6%), Zurich (+0,5%), Paris et Londres (+0,4%), Amsterdam (+0,1%) et Bruxelles (moins de 0,1%). Wall Street s'adjuge de son côté 0,2%.

Selon les toutes dernières estimations, si le centre-gauche pro-européen semble l'emporter à la chambre des députés, la droite paraît en mesure d'obtenir la majorité au sénat, ce qui augure d'une certaine instabilité politique préjudiciable au règlement des problèmes de l'Italie.

Néanmoins, les marchés saluent encore les résultats de l'élection chypriote, 'qui permettra la formation d'un gouvernement qui pourra rapidement continuer les négociations sur le programme d'assistance financière à Chypre', selon les responsables allemand et français.

Autre nouvelle bien accueillie, l'indice PMI manufacturier chinois se maintient au-dessus du seuil des 50 du sans changement, même s'il se contracte de 52,3 en janvier à 50,4 en février et indique donc un ralentissement de l'expansion du secteur.

Aux Etats-Unis aussi les données économiques seront scrutées cette semaine, avec entre autres l'indice de confiance des consommateurs du Conference Board, les commandes de biens durables et la deuxième estimation du PIB de quatrième trimestre 2012.

'Les investisseurs surveilleront de près les négociations entre l'exécutif et les républicains du congrès sur les coupes budgétaires aux Etats-Unis', note enfin Saxo Banque, qui pointe 85 milliards de dollars de réductions de dépenses si aucun accord n'est trouvé avant le 1er mars.

Côté valeurs, BP avance de 2% à 453 pence à Londres, alors que les autorités américaines envisageraient de lui proposer de verser 16 milliards de dollars pour interrompre les poursuites civiles liées à la marée noire de 2010, selon les sources du Wall Street Journal.

Vivendi bondit de 3,3% à 15,9 euros et tient le haut du pavé à Paris, soutenu par un relèvement de recommandation d'UBS, ainsi que par des rumeurs portant sur un rachat de SFR par Numericable et sur un accord du Brésil pour la vente de GVT.

Après un bond jusqu'à 52,3 euros à la mi-séance, Deutsche Börse s'adjuge encore 5,3% à 49,1 euros à Francfort et figure en tête du DAX, sur des rumeurs de discussions avec CME Group en vue d'un rapprochement - rumeurs pourtant démenties en cours d'après-midi.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance