BFM Patrimoine

Europe: l'heure est aux prises de bénéfices.

BFM Patrimoine

(CercleFinance.com) - En dépit de chiffres plutôt encourageants du côté de l'emploi en Europe, l'heure est aux prises de bénéfices sur les places boursières, au lendemain d'une première séance de l'année euphorique grâce à l'accord améri

(CercleFinance.com) - En dépit de chiffres plutôt encourageants du côté de l'emploi en Europe, l'heure est aux prises de bénéfices sur les places boursières, au lendemain d'une première séance de l'année euphorique grâce à l'accord américain sur le fiscal cliff.

Zurich rattrape sa séance de la veille avec un gain de 2,5% et Lisbonne prend encore 0,4%, mais Madrid trébuche de 1,1%, Paris et Milan de 0,5%, Francfort cède 0,3%, Londres, Bruxelles et Amsterdam 0,1%. Pour mémoire, Wall Street a grimpé de 2,3% la veille.

'L'euphorie devrait être de courte durée au regard des difficultés auxquelles le législateur américain doit faire face pendant les discussions prévues au sujet du plafond de la dette dans les semaines à venir', pronostiquait ce matin RTFX après l'envolée de la veille.

Aussi, les marchés ne réagissent guère à des données encourageantes sur le front de l'emploi : le nombre de chômeurs en Espagne a enregistré un retrait de 1,2% au mois de décembre, soit environ 59.100 demandeurs d'emplois de moins.

En Allemagne, le nombre de chômeurs a augmenté de 3.000 le mois dernier (hors variations saisonnières), mais cette progression s'avère inférieure au consensus (+10.000) et au pronostic de Natixis (+5.000).

Natixis demeure d'ailleurs relativement optimiste concernant 2013. S'il anticipe une poursuite de la très légère hausse du chômage allemand au premier trimestre, il s'attend à une stabilisation du marché du travail par la suite.

La journée sera aussi placée sous le signe de l'emploi aux Etats-Unis, où sera dévoilée la dernière enquête ADP sur l'emploi privé en décembre, avant les inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage.

E.On avance de 0,3% à 14,4 euros à Francfort, au lendemain de la cession par le groupe énergétique d'une participation de 43% au capital de sa co-filiale E.ON Thüringer Energie au consortium d'intérêts communaux KET pour 900 millions d'euros.

Bayer figure aussi parmi les quelques hausses du DAX et gagne 0,4% à 72,3 euros, le titre du groupe de chimie-pharmacie profitant du résultat positif d'une étude de phase III sur un traitement du cancer de la thyroïde.

A Paris, Alcatel-Lucent prend 4% à presque 1,1 euro alors que Crédit Suisse a décidé de relever sa recommandation de 'sous-performance' à 'neutre', avec un objectif de cours rehaussé de 0,70 à 1,25 euro.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance