BFM Patrimoine

Europe: hausse soutenue par les commandes et Caterpillar.

BFM Patrimoine
(CercleFinance.com) - Malgré la mauvaise surprise des promesses de ventes de logements américains, les commandes de biens durables et les résultats de Caterpillar permettent à la plupart des Bourses européennes de se hisser en terrain positif ce

(CercleFinance.com) - Malgré la mauvaise surprise des promesses de ventes de logements américains, les commandes de biens durables et les résultats de Caterpillar permettent à la plupart des Bourses européennes de se hisser en terrain positif cet après-midi.

Madrid et Francfort cèdent 0,2% et Lisbonne moins de 0,1%, mais Paris gagne 0,1%, Londres et Bruxelles 0,2%, Zurich et Amsterdam 0,3% et Milan s'adjuge 0,9%. Wall Street recule par comparaison de 0,2%.

Les promesses de ventes immobilières ont chuté de 4,3% aux Etats-Unis au mois de décembre, d'après la NAR. Par comparaison, les économistes attendaient une augmentation de l'ordre de 0,4%.

Cette mauvaise surprise ne suffit toutefois pas à éclipser les commandes de biens durables qui ont augmenté de 4,6% contre un consensus pour une hausse proche de 2%. Hors transports, la hausse atteint 1,3%, un chiffre lui-aussi supérieur aux attentes.

Les marchés accueillent aussi avec le sourire les résultats trimestriels du géant des équipements de chantiers Caterpillar : son BPA a fortement reculé au quatrième trimestre, mais essentiellement du fait d'une dépréciation de survaleur sur une filiale.

Néanmoins, Aurel BGC évoque des risques pour les jours à venir. 'De nombreuses entreprises publient leurs résultats cette semaine et leur discours sur la conjoncture en Chine restera une thématique importante', souligne le bureau d'études.

Une centaine de sociétés du S&P500 doivent publier leurs résultats trimestriels cette semaine, parmi lesquelles Boeing, ExxonMobil ou Amazon, ainsi que des poids-lourds européens tels que Philips, Roche, Deutsche Bank, Shell et LVMH.

Les données économiques se montreront elles-aussi nombreuses : pour ne citer que les Etats-Unis, seront par exemple dévoilés une première estimation de la croissance, les revenus et dépenses des ménages et les chiffres mensuels du chômage.

'La réunion du comité de politique monétaire du Fed sera une source supplémentaire de volatilité', ajoute Aurel BGC qui anticipe peu de changement dans le communiqué du FOMC, prévu pour mercredi soir.

EADS prend 2,2% à 35,5 euros et signe l'une des meilleures performances à Paris, propulsée par une note de Société Générale, pour qui le groupe d'aéronautique et de défense reste la valeur préférée du secteur en 2013.

Ryanair avance de 0,6% à 5,5 euros à Londres, malgré la publication par la compagnie irlandaise à bas coûts de résultats trimestriels supérieurs aux attentes et un relèvement de ses objectifs pour l'ensemble de l'exercice.

Telefonica cède 0,1% à 10,8 euros à Madrid, alors que l'opérateur télécoms demanderait à ses banques une ligne de crédit de 1,25 milliard d'euros dans le but de rallonger la maturité de sa dette, d'après Bloomberg qui cite cinq personnes proches de la transaction.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance