BFM Patrimoine

Europe: correction des marchés après l'euphorie de mardi.

BFM Patrimoine
(CercleFinance.com) - L'heure est à la correction au sein des Bourses européennes, les opérateurs profitant de la faiblesse de l'actualité économique de la matinée pour prendre leurs bénéfices après l'euphorie de la veille (+2,3% sur l'EuroS

(CercleFinance.com) - L'heure est à la correction au sein des Bourses européennes, les opérateurs profitant de la faiblesse de l'actualité économique de la matinée pour prendre leurs bénéfices après l'euphorie de la veille (+2,3% sur l'EuroStoxx 50).

Francfort et Paris cèdent 0,4%, Athènes 0,3%, Milan, Madrid et Lisbonne 0,2%, Londres 0,3%, Amsterdam et Bruxelles stagnent, tandis que Zurich grappille 0,1%. A New York la veille, le Dow Jones a grignoté 0,1%, mais le Nasdaq a cédé 0,2% environ.

'Compte-tenu du peu d'actualité économique attendue dans les prochaines heures en Europe, il est difficile pour les opérateurs de trouver des raisons de poursuivre le rally de la veille', prévenait ce matin Tony Cross, analyste de marchés chez Trustnet Direct.

En effet, ils n'ont guère pris connaissance que d'un ralentissement de la baisse des prix producteurs en Allemagne à -1,5% en rythme annualisé, et d'une chute du déficit commercial espagnol à 890 millions d'euros en mars.

Au Japon toutefois, on notera que le PIB a progressé de 0,6% au premier trimestre 2015 par rapport au dernier de 2014, une progression plus forte que celle qui était anticipée en moyenne par les économistes (+0,4%).

'Grâce à une plus forte consommation soutenue par les mesures de relance budgétaires et à la demande extérieure, l'économie japonaise est susceptible de se redresser vers +1,2% en 2015, après -0,1% l'année précédente', estime à ce sujet Natixis.

'Malheureusement, la Grèce reste un sujet problématique sans développements positifs et sans perspective de solution rapide', regrettent les équipes d'IG, qui pointent la publication des 'minutes' du FOMC comme l'évènement majeur de la journée.

Le compte-rendu de la dernière réunion de politique monétaire de la Réserve fédérale - qui paraîtra après la fermeture des places européennes - devrait en effet apporter quelques précieuses indications sur le calendrier du relèvement des taux aux Etats-Unis.

En attendant, Altice bondit de 7% à Amsterdam, le groupe de télécommunications ayant trouvé un accord définitif en vue de faire l'acquisition de 70% du capital de Suddenlink, le septième câblo-opérateur américain.

Marks & Spencer avance de 0,5% à Londres à la suite des résultats annuels meilleurs que prévu de la chaine de grands magasins, et ce malgré un programme de rachat d'actions jugé décevant par des analystes.

Safran gagne 0,9% et surperforme ainsi Paris, au lendemain de la cession par sa filiale Morpho de 5,5% du capital d'Ingenico dans le cadre d'une transaction hors marché, pour un prix global de 363,6 millions d'euros.

Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance