BFM Patrimoine

Europe: Bourses prudentes avant une semaine chargée.

BFM Patrimoine
(CercleFinance.com) - L'heure est à la prudence au sein des Bourses européennes, les opérateurs s'interrogeant sur l'issue de la réunion de la BCE jeudi et sur le début de la saison des résultats outre Atlantique. Lisbonne gagne 0,5%, mais Zuri

(CercleFinance.com) - L'heure est à la prudence au sein des Bourses européennes, les opérateurs s'interrogeant sur l'issue de la réunion de la BCE jeudi et sur le début de la saison des résultats outre Atlantique.

Lisbonne gagne 0,5%, mais Zurich stagne, Milan et Madrid perdent 0,1%, Amsterdam 0,2%, Londres 0,3%, Bruxelles 0,5%, Francfort 0,6% et Paris 0,8%. Wall Street rétrocédait quant à elle 0,3%.

Un certain nombre d'indicateurs est prévu au calendrier, mais la semaine sera avant tout marquée par les décisions sur les taux de la Banque d'Angleterre et de la Banque centrale européenne, jeudi prochain.

'Pour ce qui concerne la réunion de la BCE, la décision pourrait s'avérer assez serrée', pronostiquent les stratèges de Crédit Suisse, qui attendent quand même un maintien des taux ce mois-ci au vu des récents développements positifs des indicateurs et des marchés.

La semaine sera aussi dominée par le début de la saison des résultats d'entreprise aux Etats-Unis, le géant de l'aluminium Alcoa devant comme d'habitude en donner le coup d'envoi, mardi soir.

'Les résultats seront mitigés sur la fin 2012. La croissance des BPA est attendue à 2,4% sur un an pour l'ensemble du S&P 500 contre 9,2% à la fin septembre', indique Aurel BGC.

'Vu le niveau auquel sont situés les marchés actions actuellement, ils pourraient accuser le coup si les publications s'avèrent pires que prévu', prévient un analyste marchés chez IG.

Pour l'heure, les valeurs bancaires se distinguent en Europe, à l'image de Commerzbank (+3,6% à 1,6 euro à Francfort) ou de Crédit Agricole (+3,3% à 6,5 euros à Paris), grâce à un assouplissement décidé pour certaines règles de liquidités de la réforme Bâle III.

Parmi les valeurs en tête de l'AEX d'Amsterdam, Air France-KLM progresse de 3% à 7,9 euros, suite à la présentation d'une nouvelle offre pour les courts et moyens courriers. Le transporteur a par ailleurs récusé des rumeurs de discussion en vue d'un rachat d'Alitalia.

Philips gagne 0,9% à 20,4 euros, aidé par Nomura qui a réaffirmé une recommandation 'achat' et relevé son objectif de cours de 20 à 25 euros, en raison des perspectives de la division santé du groupe industriel diversifié néerlandais.

A Paris, EDF lâche 2,5% à 14,1 euros à la suite d'une dégradation à 'vendre' des analystes de Deutsche Bank, dans le cadre d'une étude consacrée aux services collectifs en 2013.

easyJet prend 2,1% à 838 pence à Londres, la compagnie aérienne à bas coûts ayant fait part d'une augmentation de 4,9% de son trafic, en nombre de passagers, au mois de décembre.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance