BFM Patrimoine

Eurofins confirme ses objectifs après une forte hausse d'activité en 2012

BFM Patrimoine

PARIS (Dow Jones)--Le groupe d'analyse des produits pharmaceutiques et alimentaires Eurofins Scientific (ERF.FR) a confirmé lundi ses objectifs pour 2013, après avoir enregistré une forte hausse de son chiffre d'affaires mais un tassement de ses m

PARIS (Dow Jones)--Le groupe d'analyse des produits pharmaceutiques et alimentaires Eurofins Scientific (ERF.FR) a confirmé lundi ses objectifs pour 2013, après avoir enregistré une forte hausse de son chiffre d'affaires mais un tassement de ses marges l'année dernière.

Le groupe a confirmé viser un chiffre d'affaires de 1,2 milliard d'euros et un Ebitda ajusté d'au moins 210 millions d'euros cette année.

Eurofins a également annoncé le versement d'un dividende de 1 euro par action au titre de l'exercice écoulé, en hausse de 25% sur un an.

En 2012, la politique d'acquisitions soutenue du groupe et des coûts de restructuration ont pesé sur les marges et les résultats, malgré une forte hausse de l'activité.

Le résultat net d'Eurofins s'est contracté à 64 millions d'euros, contre 77 millions d'euros en 2011, pénalisé par une base de comparaison défavorable après des économies d'impôts non récurrentes en 2011.

L'Ebitda (excédent brut d'exploitation) a progressé, mais moins vite que le chiffre d'affaires, atteignant 161 millions d'euros contre 139 millions d'euros en 2011. Cette évolution s'explique par l'acquisition de sociétés moins rentables que les activités matures du groupe et par la restructuration en cours de plusieurs laboratoires d'Eurofins.

Hors coûts non récurrents d'acquisitions et de restructuration, l'Ebitda ajusté a progressé de 16% sur la période, à 176,5 millions d'euros.

Le chiffre d'affaires du groupe a quant à lui augmenté de 26% en 2012, à 1,04 milliard d'euros, conformément à l'objectif annoncé. L'activité a été soutenue par les 20 acquisitions réalisées l'année dernière et par une croissance organique de 8%.

Le groupe a par ailleurs confirmé lundi ses objectifs à moyen terme, soit un chiffre d'affaires de 2 milliards d'euros et une marge d'Ebitda ajusté suépérieure à 20% à l'horizon 2017.

Eurofins a multiplié les annonces et les lancements de nouveaux produits ces dernières semaines, à la suite du scandale de la viande de cheval retrouvée dans plusieurs plats préparés au boeuf. Le groupe a lancé plusieurs tests d'analyse (visant la viande de cheval mais également le poisson) pour renforcer sa présence sur le marché des tests agroalimentaires.

-Thomas Varela, Dow Jones Newswires; +33 (0)1 40 17 17 72; thomas.varela@dowjones.com

(END) Dow Jones Newswires

March 04, 2013 02:02 ET (07:02 GMT)

© 2013 Dow Jones & Company, Inc.

Dow Jones Newswires -IDSS2-