BFM Patrimoine

Eurazeo : Information financière du 1er trimestre 2013

BFM Patrimoine

Regulatory News: Eurazeo (Paris:RF): BONNE RESISTANCE DU CHIFFRE D'AFFAIRES AU 1er TRIMESTRE 2013> Chiffre d'affaires consolidé du 1er trimestre 2013 : 962 M€, -0,4 % à données retraité

Regulatory News:

Eurazeo (Paris:RF):

  • BONNE RESISTANCE DU CHIFFRE D'AFFAIRES AU 1er TRIMESTRE 2013
    > Chiffre d'affaires consolidé du 1er trimestre 2013 : 962 M€, -0,4 % à données retraitées1 > Chiffre d'affaires économique2 : 1 650 M€, -0,9 % à données retraitées1
  • POURSUITE DE LA ROTATION D'ACTIFS
    > Seconde cession partielle de titres Rexel : un produit de trésorerie de 225 M€ > Cession de l'intégralité de la participation dans Edenred : un produit de trésorerie de 295 M€ après remboursement de la quote-part de dette, une plus-value nette d'impôt estimée à 360 M€
  • EURAZEO PME : CESSION DE THE FLEXITALLIC GROUP ET ACQUISITION DANS LE SECTEUR DE LA DEPENDANCE
    > Signature de la cession de The Flexitallic Group (ex-FDS), l'actif le plus important d'Eurazeo PME, le 6 mai 2013 : un produit de trésorerie de 145 M€ soit une valeur supérieure de 26 % à l'ANR publié au 31 décembre 2012, un TRI de 28 % et un multiple de 2,9x son investissement initial pour Eurazeo PME > Plus-value consolidée estimée pour Eurazeo : 70 M€ > Acquisition d'Idéal Résidences le 26 mars 2013, dans le secteur de la prise en charge de la dépendance
  • CONVERSION ANTICIPEE DES OBLIGATIONS ECHANGEABLES DANONE
    > Suppression de la dette liée à cette obligation, soit 700 M€ > Impact positif sur le résultat consolidé 2013 estimé à 131 M€ avant impôt
  • PROGRESSION DE L'ANR PAR ACTION : 58,3 € AU 26 AVRIL 2013
    > ANR par action : 58,3 € au 26 avril 2013, en hausse de +2,6 % par rapport au 31 décembre 2012, sur la base de la seule mise à jour des titres cotés, de la trésorerie et du remboursement total des obligations échangeables Danone et avant prise en compte de la revalorisation de The Flexitallic Group > Une hausse de +19,2 % depuis le 31 décembre 2011
  • LA TRESORERIE NETTE PROGRESSE DE 292 M€ A 651 M€ AU 26 AVRIL 2013

Patrick Sayer, Président du Directoire, a déclaré :
« Au 1er trimestre 2013, Eurazeo a su céder au bon moment sa participation dans Edenred ainsi qu'un deuxième bloc de titres Rexel, concrétisant ainsi le travail de création de valeur réalisé dans ces entreprises. Plus récemment, Eurazeo a aussi exercé son option de remboursement anticipé des obligations échangeables en actions Danone. A l'issue de ces opérations, Eurazeo ne porte plus de dette au niveau de la société mère et bénéficie d'une trésorerie solide de 650 M€. En dépit d'un nombre de jours ouvrés inférieur de 3 % à 2012, et malgré un environnement économique resté difficile, Eurazeo a affiché ce trimestre une bonne résistance de son activité dans l'ensemble du portefeuille. Compte tenu des mesures engagées dans les sociétés du portefeuille, nous sommes confiants dans les perspectives du Groupe sur l'ensemble de l'année.»

I- PERFORMANCE DES SOCIETES DU GROUPE AU 1er TRIMESTRE 2013

Une bonne résistance du chiffre d'affaires économique à données retraitées3 en baisse limitée de -0,9 %

Dans un environnement économique toujours tendu en Europe, Eurazeo enregistre au 1er trimestre 2013 une bonne résistance de son portefeuille dans son ensemble. Le chiffre d'affaires économique s'établit à 1 649,6 millions d'euros, en baisse limitée de -0,9 % à données retraitées des cessions de Mors Smitt par Eurazeo PME, Motel 6 par Accor et des actifs d'ANF Immobilier cédés. Cette performance a été réalisée en dépit d'un effet calendaire défavorable et de conditions climatiques difficiles.

Ce chiffre traduit une croissance dynamique d'Elis, Eurazeo PME, ANF Immobilier et Moncler, et une baisse de l'activité d'Europcar, Rexel et Foncia. S'agissant d'APCOA, la baisse du chiffre d'affaires traduit l'impact de la renégociation de certains contrats en contrats de management. Retraité de ce dernier élément, le chiffre d'affaires consolidé aurait progressé de +0,7 %.

A noter que ces chiffres excluent la contribution d'Edenred suite à la cession de la participation en mars 2013 et de Fraikin, sorti du périmètre de consolidation, Eurazeo n'ayant plus d'influence notable dans cette société.

% intégration 1er trimestre 2013 Variation Variation En M€ 2013 2012 2012 2013/2012 2013/2012 Publié * Retraité Publié Retraité Eurazeo Capital 834.0 846.9 846.9 -1.5% -1.5% APCOA 161.5 172.7 172.7 -6.5% -6.5% ELIS 290.7 280.5 280.5 3.6% 3.6% Europcar 381.9 393.6 393.6 -3.0% -3.0% Eurazeo Patrimoine 8.6 19.4 7.5 -55.8% 13.8% Eurazeo PME 102.8 105.3 94.8 -2.3% 8.5% Eurazeo Croissance** 9.8 9.7 9.7 1.2% 1.2% Autres 7.0 6.9 6.9 1.6% 1.6% Chiffre d'affaires consolidé 962.3 988.2 965.8 -2.6% -0.4% Eurazeo Capital 684.1 693.4 693.4 -1.3% -1.3% Rexel 12.72% 401.2 410.5 410.5 -2.3% -2.3% Accor*** (retraité de Motel 6) 10.15% 124.5 126.0 126.0 -1.2% -1.2% Moncler 45.00% 77.3 74.0 74.0 4.4% 4.4% Foncia 40.06% 52.6 55.0 55.0 -4.4% -4.4% Intercos 39.63% 28.6 27.9 27.9 2.5% 2.5% Eurazeo Croissance** 39.26% 3.2 5.3 5.3 -38.9% -38.9% Chiffre d'affaires proportionnel (MEE) 687.3 698.7 698.7 -1.6% -1.6% TOTAL CHIFFRE D'AFFAIRES ECONOMIQUE 1,649.6 1,686.8 1,664.5 -2.2% -0.9% Total Eurazeo Capital 1,518.1 1,540.3 1,540.3 -1.4% -1.4% Total Eurazeo Patrimoine 8.6 19.4 7.5 -55.8% 13.8% Total Eurazeo PME 102.8 105.3 94.8 -2.3% 8.5% Total Eurazeo Croissance 13.1 15.0 15.0 -12.9% -12.9% * 2012 publié tient compte des pourcentages d'intérêt au 1T 2013 ** Société en Intégration globale: 3SP Group; Société en MEE: Fonroche *** +1,1 % à taux de change et périmètre constant et hors impact du 29 février 2012

Eurazeo Capital (7 sociétés, 64 % de l'ANR au 1er trimestre 2013)

ACCOR (mise en équivalence)

  • Stabilité du chiffre d'affaires au 1er trimestre 2013 et évolution de la gouvernance

Le chiffre d'affaires se maintient à un niveau stable malgré des comparables élevés et l'effet calendaire défavorable du 29 février 2012.

Le chiffre d'affaires réalisé par le Groupe au 1er trimestre 2013 s'établit à 1 227 millions d'euros, en recul de -1,2 % en données publiées par rapport au 1er trimestre 2012, et en hausse de +1,1 % à périmètre et change constants et retraité de l'impact du 29 février 2012. Ces chiffres reflètent d'une part la forte progression de +18,2 % des redevances de management et franchise et d'autre part, le recul de -2 % du chiffre d'affaires des hôtels en propriété et location.

Le chiffre d'affaires de l'Hôtellerie Haut et Milieu de gamme s'inscrit en hausse de +0,7 % en données comparables et en baisse de -1,6 % en données publiées. Le chiffre d'affaires de l'Hôtellerie Economique au 1er trimestre 2013 affiche un recul de -1,8 % en données comparables et -2,7 % en données publiées.

Les tendances observées au 1er trimestre 2013, à savoir des conditions contrastées en Europe, et un niveau satisfaisant d'activité dans les marchés émergents, devraient se poursuivre au 2ème trimestre de l'année, le Groupe n'ayant pas observé d'inflexion significative de l'activité à ce stade.

Face à une évolution rapide de son environnement compétitif, le Groupe Accor a besoin pour renforcer ses positions, d'accélérer le rythme de mise en œuvre de sa stratégie. Dans cette perspective, le Conseil d'administration du 23 avril 2013 a mis fin à l'unanimité au mandat du Président du Groupe Accor Denis Hennequin et, dans l'attente de son remplacement, a mis en place une gouvernance de transition (Philippe Citerne, jusqu'alors Vice-Président d'Accor, devient Président non-exécutif ; Sébastien Bazin, devient Vice-Président du Conseil ; Yann Caillère, jusqu'alors Directeur général délégué, devient Directeur général).

APCOA (intégration globale)

  • Activité stable en dépit de conditions climatiques défavorables

APCOA a réalisé un chiffre d'affaires de 161,5 millions d'euros au 1er trimestre 2013, quasi-stable (-0,4 %) par rapport à la même période de l'année dernière, hors impact de la renégociation de deux importants aéroports qui a eu lieu au cours du 1er trimestre 2012. A partir du 2ème trimestre, ces deux contrats seront comptabilisés sur une base comparable à l'année précédente.

Les mauvaises conditions météorologiques du début d'année ont pesé sur l'activité, en particulier en Allemagne, au Royaume-Uni et en Scandinavie. Dans ces pays, le gain de nouveaux contrats a toutefois permis de compenser l'impact défavorable de la neige sur le portefeuille existant.

Par segment, à taux de change constants et retraité des renégociations de contrats, les aéroports sont en croissance malgré la neige tandis que les parkings de centre-ville affichent une légère décroissance.

A données publiées, le chiffre d'affaires d'APCOA est en baisse de 6,5 % au 1er trimestre 2013.

ELIS (intégration globale)

  • Un chiffre d'affaires en croissance sous l'effet d'une bonne performance en France et des acquisitions à l'international

Elis réalise une bonne performance avec un chiffre d'affaires en croissance de +3,6 % en publié à 290,7 millions d'euros au 1er trimestre 2013. Cette croissance est imputable à une bonne résistance de l'activité en France (+1,9 %) et aux acquisitions à l'international, (+14,4 %), en Suisse et Allemagne en particulier. L'offre de nouveaux produits, le « pest control » en particulier (action curative contre les insectes et les rongeurs et surveillance préventive des établissements de ses clients), reçoit un accueil favorable chez les clients.

A données comparables, le chiffre d'affaires du groupe est quasi-stable (+0,2 %), pénalisé par les effets calendaires, par un contexte macro-économique toujours difficile en Europe du Sud et par la baisse de la division production. A noter que la filiale Molinel, spécialiste des vêtements professionnels, incluse dans la Production, a été vendue en avril 2013 et sera déconsolidée à partir du 2ème trimestre 2013.

En France, l'activité location-entretien est restée bien orientée sur la période avec une croissance à données comparables du secteur de la Santé de +2,3 % et de +1,3 % des activités Hôtellerie Restauration. L'activité Industrie, Commerce et Services progresse quant à elle de +0,6 %.

A l'international, la performance est tirée par l'Allemagne en dépit de trois jours ouvrés en moins comparé au 1er trimestre 2012. Par ailleurs, Elis a continué de renforcer sa présence en Suisse alémanique avec l'acquisition d'Inotex en janvier 2013 (27 millions de chiffre d'affaires annuel).

EUROPCAR (Intégration globale)

  • Un chiffre d'affaires en baisse au 1er trimestre 2013 mais un dynamisme commercial retrouvé

Dans le cadre de son plan de transformation, Europcar a renforcé son Comité exécutif avec l'arrivée d'un Directeur Commercial groupe, d'un Directeur de la Transformation et de deux Directeurs Généraux d'Europcar Belgique et Royaume-Uni. Ces derniers sont également en charge de fonctions transversales, au niveau de la flotte dans la gestion de l'optimisation des prix et des capacités, de l'innovation et des systèmes d'information.

Cette stratégie se traduit déjà par un rebond de l'activité commerciale avec la conquête de nouveaux clients ; ainsi, au cours du 1er trimestre 2013, plusieurs nouveaux contrats corporate ont été signés. Par ailleurs, la marque économique InterRent a été déployée avec succès au Portugal, Royaume-Uni, en France et Espagne. L'ouverture de l'Allemagne est prévue au mois de mai. Enfin, les nouveaux sites internet aux couleurs de la promesse « Moving your way » d'Europcar ont été lancés en Australie, en Allemagne, en Belgique, en Espagne, en France, en Italie, au Portugal, en Nouvelle-Zélande ainsi que dans cinq pays franchisés (Autriche, Irlande, Finlande, Suède et Suisse).

Au 1er trimestre 2013, dans un environnement économique toujours peu porteur notamment dans les segments corporate, l'activité d'Europcar est restée en retrait. Le chiffre d'affaires du 1er trimestre 2013 baisse de -3,0% à 381,9 millions d'euros. A taux de change et périmètre constants, il baisse de -2,5%.

La poursuite du programme de transformation Fast Lane 2014 a permis de poursuivre l'amélioration du Corporate EBITDA au cours de cette période, comparé au 1er trimestre 2012 : le taux d'utilisation de la flotte a progressé de 0,8 points à 72,6 % et la réduction des coûts de flotte unitaires s'est poursuivie.

L'objectif d'amélioration du Corporate EBITDA de 50 millions d'euros à fin 2014, communiqué lors des résultats annuels 2012, est donc confirmé. Sur le plan financier, la renégociation des financements mise en place l'an dernier continue d'avoir un impact positif sur le Corporate EBITDA.

FONCIA (mise en équivalence)

  • Bonne résistance de l'activité d'administration de biens dans un environnement économique peu porteur

Le chiffre d'affaires s'établit à 131,2 millions d'euros à données publiées au 1er trimestre 2013, en baisse de 4,4 %. Cette baisse s'explique par le recul de 23,3 % du chiffre d'affaires de l'activité Transactions (11% des ventes de Foncia au 1er trimestre 2013 contre 14 % au 1er trimestre 2012) qui a souffert d'une base de comparaison défavorable puisque le 1er trimestre 2012 avait vu un regain d'activité précédant les nouvelles mesures fiscales. Le renforcement commercial de Foncia sur les zones les plus attractives devrait néanmoins permettre sur les prochains mois d'observer une inflexion de tendance sur cette activité.

Les activités d'administration de biens du groupe résistent avec une légère baisse de -1,4 % à 95,3 millions d'euros conjuguant une bonne tenue de l'activité gestion locative sous l'effet du retour à un solde net positif du nombre de lots gérés et un léger recul de l'activité copropriété.

Foncia poursuit activement son plan de transformation, axé en outre sur l'évolution de l'offre de services et la relation clients. Dans cette perspective, le groupe lancera dès le mois de juillet 2013 une version enrichie de son nouveau site internet (myfoncia.fr) qui simplifiera les démarches immobilières et offrira plus de convivialité vis-à-vis du client.

Enfin, Foncia a relancé sa politique de croissance externe, avec quatre opérations finalisées au 1er trimestre représentant, un chiffre d'affaires année pleine de 1,8 millions d'euros.

MONCLER (mise en équivalence)

  • Poursuite de tendances soutenues dans les magasins détenus en propre : +36 % au 1er trimestre 2013

La marque Moncler a connu un début d'année dynamique avec une croissance du chiffre d'affaires de +16,2 % à 125,6 millions d'euros en données publiées, en dépit d'une base de comparaison élevée (+36 % au 1er trimestre 2012), de la poursuite de la réduction du nombre de points de ventes en multi-marques, en Italie particulièrement, et de l'impact négatif de l'évolution des parités monétaires (-3 points sur les +16,2 %).

> L'évolution du modèle de Moncler s'est poursuivie au 1er trimestre 2013 avec la poursuite de la progression des magasins en propre dans le chiffre d'affaires de la marque Moncler : ces derniers représentent 53 % des ventes de la marque au 1er trimestre 2013, à comparer à 45 % au 1er trimestre 2012. Leur chiffre d'affaires est en hausse de +36 % contre une quasi-stabilité des ventes dans le réseau multi-marques (+1 %).

> Toutes les zones géographiques enregistrent des performances solides à l'exception de l'Italie, où l'impact positif de la croissance organique des magasins en propre et des nouvelles ouvertures n'a pas permis de compenser complètement la réduction du nombre de points de vente multi-marques.

> A fin mars 2013, le réseau compte 83 magasins en propre.

Le chiffre d'affaires du Groupe ressort à 171,7 millions d'euros au 1er trimestre 2013, en progression de +4,4 % incluant la marque Moncler en croissance de +16,2 % et le chiffre d'affaires de la division Sportswear, en baisse de -18,3 %.

REXEL (mise en équivalence)

  • Bonne résistance au 1er trimestre 2013 – Objectifs annuels 2013 confirmés

Rexel a enregistré un chiffre d'affaires de 3 153,9 millions d'euros, en baisse de 2,3 % en données publiées et de 3,7 % en données comparables et à nombre de jours constant. La baisse de 2,3 % en données publiées inclut un effet de périmètre positif de l'ordre de 5 points et un effet calendaire fortement négatif de 2,7 points.

La baisse de 3,7 % en données comparables et à nombre de jours constant constitue une amélioration séquentielle par rapport à la baisse de -4,7 % enregistrés au 4ème trimestre 2012. Cette amélioration provient essentiellement d'un retour à la croissance des Etats-Unis (+2,8 % au 1er trimestre 2013 vs. -1,2 % au trimestre précédent).

Dans ce contexte, Rexel enregistre une bonne résistance de sa rentabilité, grâce à une marge brute en hausse et à une stricte maîtrise des coûts. La marge d'EBITA ajusté du Groupe diminue de 50 points de base à 4,8 % (contre 5,3 % au 1er trimestre 2012), mais elle ne diminue que de 10 points de base si l'on neutralise l'impact calendaire négatif.

L'EBITA publié a diminué de 19,0% par rapport au 1er trimestre 2012 et s'établit à 148,8 millions d'euros.

L'évolution des ventes organiques devrait rester négative au 2ème trimestre 2013, avec un retour à la croissance attendu au second semestre, soutenu par l'amélioration des indicateurs en Amérique du Nord et dans les pays à forte croissance.

Sur cette base, Rexel confirme viser en 2013 une croissance organique des ventes légèrement positive sur l'ensemble de l'année, une marge d'EBITA ajusté stable à 5,7 %, un flux net de trésorerie disponible avant intérêts et impôts de plus de 600 millions d'euros, correspondant à environ 300 millions d'euros après intérêts et impôts.

Eurazeo Patrimoine (7 % de l'ANR)

ANF IMMOBILIER (Intégration globale) :

  • Une progression des loyers toujours solide

Le chiffre d'affaires d'ANF Immobilier à la fin du 1er trimestre 2013 s'élève à 8,6 millions d'euros. Au 31 mars 2012, le chiffre d'affaires pro forma, retraité des cessions à Lyon et de murs d'hôtels de B&B intervenues en novembre 2012, s'élevait à 7,5 millions d'euros. A périmètre constant – retraité des cessions réalisées en 2012, les loyers sont en hausse de 7%.

Les loyers du patrimoine « centre-ville » (Marseille et Lyon) ont progressé de 7 % à périmètre constant. Les loyers des commerces représentent 44 % des loyers, puis les loyers se ventilent en 25 % pour l'habitation, 25 % pour les bureaux et le solde pour les autres surfaces (parkings).

La hausse des loyers de B&B Hotels de 3 % à périmètre constant est due à l'indexation.

Pour 2013, ANF Immobilier confirme son objectif de croissance des loyers de 14 %. L'ensemble des loyers de la société devrait atteindre – à structure d'actifs constante - plus de 35 millions d'euros.

Eurazeo PME (8 sociétés du portefeuille, 6 % de l'ANR)

  • Croissance du chiffre d'affaires organique de +8,5 %

Le chiffre d'affaires consolidé au 31 mars 2013 s'établit à 102,8 millions d'euros contre 94,8 millions d'euros au 31 mars 2012 à périmètre comparable retraité de la cession de Mors Smitt réalisée en mai 2012, soit une progression de +8,5 %.

The Flexitallic Group, ex FDS Group, a réalisé une croissance de son chiffre d'affaires de 27,2 %. Cette croissance, qui fait suite à une augmentation de 21 % à périmètre comparable en 2012, est le résultat de l'intégration de Custom Rubber (acquisition de décembre 2012 permettant de se développer sur le marché de l'extraction et de la production de pétrole et de gaz), d'une activité soutenue en France et aux Etats-Unis notamment, et du développement sur de nouvelles zones géographiques. L'activité du groupe Léon de Bruxelles est en retrait de 7,6 % sur le trimestre, cette période ayant été marquée par un contexte particulièrement défavorable (intempéries et conjoncture). Le chiffre d'affaires du groupe Dessange International est stable.

Eurazeo PME a réalisé le 26 mars 2013 l'acquisition de 54 % du groupe Idéal Résidences, regroupant en Ile-de-France cinq Etablissements d'Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes (EHPAD) et une clinique de soins de suite et représentant un total de 515 lits. Ce groupe sera consolidé à partir du 2ème trimestre 2013. Le chiffre d'affaires 2012 est de 27 millions d'euros.

  • Cession de The Flexitallic Group (ex-FDS)

Eurazeo PME réalise une opération majeure avec la signature, le 6 mai 2013, de la cession de The Flexitallic Group (ex-FDS) à la société internationale de capital-investissement Bridgepoint. The Flexitallic Group, leader mondial des fabricants de solutions et de produits d'étanchéité pour le secteur de la production d'énergie, est la société la plus importante du portefeuille d'Eurazeo PME.

Entrée en 2006 au capital de la société française Siem, Eurazeo PME a apporté son soutien financier et stratégique à la réalisation de 6 opérations de croissance externe au Royaume-Uni et en Amérique du Nord, ainsi qu'à la démarche de structuration globale du groupe aux côtés des dirigeants. Eurazeo PME a réalisé 4 réinvestissements en capital sur cette période, permettant ainsi à l'entreprise de faire évoluer son bilan en fonction de sa croissance.

Depuis qu'Eurazeo PME est devenue son actionnaire majoritaire en 2006, The Flexitallic Group a multiplié par 11 son chiffre d'affaires, qui est passé de 18 à 210 M€, dont 90 % à l'international.

Eurazeo Croissance (3 sociétés, 4 % de l'ANR)

  • Reprise de la croissance pour 3SP Group, poursuite du développement et de la diversification de Fonroche

Le chiffre d'affaires de 3SP Group s'élève à 9,8 millions d'euros au 1er trimestre 2013, en légère hausse par rapport à 2012. L'activité hors sous-marin poursuit son développement, en progression de 25 %, notamment tirée par la croissance solide des ventes de pompes terrestres et de modules lasers, tandis que l'activité dans le sous-marin, toujours en retrait par rapport au premier trimestre 2012 suite aux inondations en Thaïlande, redémarre progressivement.

Le chiffre d'affaires de Fonroche de 8,2 millions d'euros au 1er trimestre 2013 est essentiellement réalisé par la vente d'électricité en France (52 MW) et en Inde (22 MW), alors que les ventes étaient composées quasi-exclusivement d'installations de centrales au 1er trimestre 2012. Aboutissement des constructions de centrales pour compte propre depuis plusieurs années, cette transformation du modèle de Fonroche conduit désormais à une prédominance de la vente d'électricité, qui présente un caractère récurrent et une rentabilité élevée. En parallèle, le groupe poursuit son développement sur d'autres géographies dont Porto Rico, et dans les autres énergies renouvelables telles que le biogaz et la géothermie.

II-ACCELERATION DE LA ROTATION DU PORTEFEUILLE AU NIVEAU D'EURAZEO & DE SES PARTICIPATIONS

Au cours du 1er trimestre 2013, Eurazeo a accéléré la rotation de son portefeuille par une cession partielle de titres Rexel en février 2013 et la vente de l'intégralité de la participation dans Edenred en mars 2013. Depuis la fin du 1er trimestre, au niveau des sociétés du portefeuille, Elis a vendu une activité non stratégique dans le secteur des vêtements professionnels tandis qu'Eurazeo PME a réalisé une acquisition dans le secteur de la dépendance et a cédé sa participation dans The Flexitallic Group.

  • Seconde cession partielle de titres Rexel par Ray Investment

Eurazeo a annoncé le 14 février 2013 la cession par Ray Investment de 40 millions de titres Rexel, représentant environ 14,7 % du capital de Rexel au 31 décembre 2012, pour un montant total d'environ 640 millions d'euros, dans le cadre d'un placement accéléré auprès d'investisseurs institutionnels.

La quote-part du produit de cession des titres Rexel revenant à Eurazeo s'élève à environ 225 millions d'euros. Sur cette opération, Eurazeo réalise un multiple de 2 fois son investissement. Du fait de cette cession, la participation indirecte d'Eurazeo dans le capital de Rexel a été ramenée de 17,9 % à 12,7 %.

  • Cession de l'intégralité de la participation dans Edenred

Le 6 mars 2013, Eurazeo a cédé l'intégralité de sa participation dans Edenred détenue par l'intermédiaire de Legendre Holding 19, au prix de 26,13 € par action, soit un montant total de 603 millions d'euros, dans le cadre d'un placement accéléré auprès d'investisseurs institutionnels.

Sur la période de détention, Eurazeo a réalisé un multiple de 2 fois son investissement initial et une plus-value d'environ 360 millions d'euros après impôt, signant une performance solide. Le produit net de la cession revenant à Eurazeo s'élève à environ 295 millions d'euros, après fiscalité, frais liés à l'opération, et remboursement de la dette affectée à Edenred.

  • Acquisition d'Idéal Résidences par Eurazeo PME

Eurazeo PME a réalisé le 26 mars 2013 l'acquisition de 54 % du groupe Idéal Résidences, regroupant en Ile-de-France cinq Etablissements d'Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes (EHPAD) et une clinique de soins de suite et représentant un total de 515 lits.

  • Signature de la cession de The Flexitallic Group (ex-FDS) par Eurazeo PME, le 6 mai 2013

La cession de The Flexitallic Group illustre parfaitement la création de valeur. Réalisée sur la base d'une valorisation du groupe de 450 M€, l'opération de désinvestissement permet à Eurazeo PME d'externaliser une valeur de 145 M€, supérieure de 26 % à l'ANR retenu dans le cadre de la dernière valorisation du portefeuille au 31 décembre 2012. Eurazeo PME réalise un multiple de 2,9 fois son investissement initial (2,4 fois pour Eurazeo) et un taux de rendement annuel de 28 % (70 % pour Eurazeo sur 2 ans), cela sur une période de plus de 6 ans. Elle réinvestit par ailleurs un montant de 10 M€ dans The Flexitallic Group. La plus-value consolidée pour Eurazeo ressort à 70 millions d'euros.

III – REMBOURSEMENT ANTICIPE DE L'OBLIGATION ECHANGEABLE DANONE

Eurazeo a annoncé le 26 avril 2013 le remboursement par anticipation des obligations échangeables en actions Danone pour un montant de 700 millions d'euros. Suite à l'appréciation du cours de l'action Danone, Eurazeo a reçu, de la part de porteurs d'obligations, des demandes de conversion portant sur 12 334 655 obligations et a annoncé son option de remboursement anticipé portant sur les obligations pour lesquelles aucune demande de conversion n'aura été reçue. Cette opération aura plusieurs conséquences positives pour Eurazeo :

> La suppression totale de la dette liée à cette obligation soit 700 millions d'euros

> La reprise sur l'exercice 2013 des frais financiers provisionnés prorata temporis sur l'exercice 2012, soit 24 millions d'euros.

> La suppression de la charge financière correspondante pour 2013 et 2014 (jusqu'au 10 juin 2014), soit 43,8 millions d'euros en année pleine

> La perception par Eurazeo, en 2013 au titre de l'exercice 2012, de 4,8 millions d'euros de dividendes Danone

> L'impact positif de ce remboursement anticipé sur le résultat consolidé d'Eurazeo, estimé à 131 millions d'euros avant impôt, incluant la reprise de provision de 24 millions d'euros au titre de 2012.

IV - SITUATION FINANCIERE ET TRESORERIE

En millions d'euros Au 26 avril 2013 31 mars 2013 31 décembre 2012 Trésorerie immédiatement disponible 586,7 641,1 255,5 Intérêts courus sur les obligations échangeables en actions Danone 0,0 -35,2 -24,5 Divers actifs – passifs 64,4 13,8 60,4 TRESORERIE 651,1 619,7 291,5 Dette non affectée - - -110,3 Trésorerie nette 651,1 619,7 181,2

La trésorerie nette d'Eurazeo ressort à 651 millions d'euros au 26 avril 2013 contre 181 millions d'euros au 31 décembre 2012. Cette progression reflète pour grande partie les produits de cession de titres Rexel et Edenred pour respectivement 225 millions d'euros et 295 M€, le remboursement de la dette bancaire de 110 millions d'euros, l'acquisition d'Idéal Résidences et les effets liés au remboursement anticipé de l'obligation échangeable en actions Danone.

Par ailleurs, Eurazeo dispose d'une ligne de crédit syndiqué d'un montant d'un milliard d'euros échéance juillet 2016. Cette ligne, non tirée à ce jour, reste intégralement disponible.

V - ACTIF NET REEVALUE : +2,6 % au 26 avril 2013 comparé au 31 décembre 2012

L'Actif Net Réévalué d'Eurazeo au 31 mars 2013 ressort à 58,7 euros par action (3 870 millions d'euros), en hausse de +3,3 % comparé au 31 décembre 2012. Sur la base de la mise à jour des titres cotés, de la trésorerie, et proforma du remboursement des obligations échangeables Danone, l'ANR s'établit à 58,3 euros par action (3 835 millions d'euros) au 26 avril 2013 (cf. détail et méthodologie de valorisation en annexes 1 et 2, avant revalorisation de The Flexitallic Group), soit une hausse de +2,6 % par rapport au 31 décembre 2012. Cet ANR serait de 59,5 euros par action en prenant ANF Immobilier à sa quote-part d'actif net réévalué et non à son cours de bourse.

1 Retraité de la cession de Mors Smitt chez Eurazeo PME et des actifs d'ANF Immobilier cédés. Le retraitement dans le chiffre d'affaires économique tient également compte de la cession de Motel 6 / Sutdio 6 par Accor 2 Chiffre d'affaires consolidé + part proportionnelle du chiffre d'affaires des sociétés mises en équivalence. Ce chiffre exclut la contribution d'Edenred, cédé en mars 2013 et celle de Fraikin, sorti du périmètre de consolidation 3 Retraité de la cession de Mors Smitt chez Eurazeo PME, de Motel 6 / Studio 6 chez Accor et des actifs d'ANF Immobilier cédés. Ce chiffre exclut la contribution d'Edenred, cédé en mars 2013 et celle de Fraikin, sorti du périmètre de consolidation

***

Conférence téléphonique

Eurazeo tient aujourd'hui une conférence téléphonique à 18h30 (heure française) au cours de laquelle sera commentée cette annonce. Toute personne intéressée peut y accéder en composant le +33 (0)1 70 77 09 23. L'enregistrement de la conférence sera disponible à partir de 20h30 au +33 (0)1 72 00 15 01 (référence 281585#).

A propos d'Eurazeo

> Eurazeo est une des premières sociétés d'investissement cotées en Europe, avec plus de 4 milliards d'euros d'actifs diversifiés. Sa raison d'être est de détecter, accélérer et valoriser le potentiel de transformation des entreprises dans lesquelles elle investit. À travers ses quatre pôles activité - Eurazeo Capital, Eurazeo Patrimoine, Eurazeo Croissance et Eurazeo PME, la société couvre tous les segments du capital investissement. Son actionnariat institutionnel et familial, son absence d'endettement et son horizon d'investissement flexible lui permettent d'accompagner les entreprises dans la durée. Elle est notamment l'actionnaire majoritaire ou de référence d'Accor, ANF Immobilier, APCOA, Elis, Europcar, Foncia, Fonroche Énergie, Moncler, Rexel, 3SPGroup, The Flexitallic Group, Léon de Bruxelles et Dessange International.

> Eurazeo est cotée sur l'Eurolist d'Euronext Paris.

> ISIN : FR0000121121 - Bloomberg : RF FP - Reuters : EURA.PA

Calendrier financier d'Eurazeo 7 mai 2013 Assemblée Générale 28 août 2013 Résultats 1er semestre 2013 7 novembre 2013 Chiffre d'affaires 3ème trimestre

Pour plus d'informations, merci de consulter le site Internet du Groupe : www.eurazeo.com

ANNEXES

Annexe 1 - Actif net réévalué au 31 mars 2013 (non audité)

% dét. Nb titres Cours ANR au 31 mars 2013 avec ANF à son ANR En M€ ANF @ 31,0 € Eurazeo Capital Coté 894,7 Rexel 12,72% 34 590 607 17,4 601,9 Accor 8,84% 20 101 821 27,32 549,2 Dette nette Accor -256,4 Accor net* (1) 20 101 821 292,8 Eurazeo Capital Non Coté 1 613,0 Eurazeo Croissance 161,2 Eurazeo PME 243,9 Eurazeo Patrimoine 288,9 370,8 ANF Immobilier 48,93% 8 675 095 21,59 187,3 269,2 Colyzeo et Colyzeo 2 (1) 101,6 Autres Titres cotés - Danone (nantis OEA) 2,59% 16 433 370 42,60 700,0 Dette Danone (OEA) -700,0 Danone net - Autres Titres 14,6 Trésorerie 619,7 Dette non affectée Impôts sur les plus-values latentes -47,5 -63,6 Autocontrôle 3,48% 2 298 320 81,7 Valeur totale des actifs après IS 3 870,2 3 938,4 ANR par action 58,7 59,7 Nombre d'actions 65 960 715 65 960 715 *Net de la dette affectée (1) Les titres Accor détenus indirectement au travers des fonds Colyzeo sont classés sur la ligne relative à ces fonds

Méthodologie de valorisation

La méthodologie de valorisation est conforme aux recommandations faites par l'International Private Equity Valuation Board (IPEV). La valorisation des investissements non cotés est principalement fondée sur des multiples de comparables ou de transactions. Pour les sociétés cotées, la valeur retenue est la moyenne sur 20 jours des cours pondérés des volumes.

Les valeurs retenues pour les investissements non cotés ont fait l'objet d'une revue détaillée effectuée par un évaluateur professionnel indépendant, Accuracy, conformément à la lettre de mission signée. Cette revue conforte les valeurs retenues et constate que la méthodologie d'évaluation est conforme aux recommandations de l'IPEV.

Annexe 2 - Actif net réévalué au 26 avril 2013 (non audité) – Proforma du remboursement des obligations échangeables Danone – Revalorisation de The Flexitallic Group non prise en compte

% dét. Nb titres Cours ANR au 26 avril 2013 avec ANF à son ANR En M€ ANF @ 31,0 € Eurazeo Capital Coté 843,2 Rexel 12,72% 34 590 607 16,56 572,7 Accor 8,84% 20 101 821 26,09 524,4 Dette nette Accor -253,9 Accor net* (1) 20 101 821 270,5 Eurazeo Capital Non Coté 1 613,0 Eurazeo Croissance 161,2 Eurazeo PME 249,1 Eurazeo Patrimoine 274,1 356,7 ANF Immobilier 48,93% 8 675 095 21,51 186,6 269,2 Colyzeo et Colyzeo 2 (1) 87,5 Autres Titres 13,9 Trésorerie 651,1 Dette non affectée Impôts sur les plus-values latentes -50,2 -66,5 Autocontrôle 3,47% 2 292 228 80,1 Valeur totale des actifs après IS 3 835,3 3 911,9 ANR par action 58,3 59,5 Nombre d'actions 65 764 715 65 764 715 *Net de la dette affectée (1) Les titres Accor détenus indirectement au travers des fonds Colyzeo sont classés sur la ligne relative à ces fonds

Contacts Eurazeo:
Relations Investisseurs : Caroline Cohen, Tel : + 33 (0)1 44 15 16 76 ccohen@eurazeo.com ou Communication Corporate & financière : Sandra Cadiou, Tel : + 33 (0)1 44 15 80 26 scadiou@eurazeo.com ou Contact presse : Havas Worldwide Paris : Charles Fleming , Tel : +33 (0)1 58 47 94 40, +33 (0)6 14 45 05 22 charles.fleming@havasww.com

Business Wire