BFM Patrimoine

ENTRETIEN : Altran confiant dans ses objectifs malgré un premier semestre sans éclat - PDG

BFM Patrimoine

-Altran vise une marge opérationnelle courante de 9% en 2013, de 10% en 2014 -Altran estime sa croissance organique à 0% au premier semestre 2013 -Altran vise une croissance organique de 2% à 3% en 2013 -Altran pourrait concrétiser 2 à 3 acquisi

-Altran vise une marge opérationnelle courante de 9% en 2013, de 10% en 2014

-Altran estime sa croissance organique à 0% au premier semestre 2013

-Altran vise une croissance organique de 2% à 3% en 2013

-Altran pourrait concrétiser 2 à 3 acquisitions au troisième trimestre

PARIS (Dow Jones)--Altran (ALT.FR) continue de viser une progression de sa rentabilité conforme à ses perspectives du début d'année, même si l'essentiel de sa performance annuelle sera réalisée au second semestre, a indiqué vendredi le PDG du groupe d'ingénierie et de conseil en technologies, Philippe Salle, lors d'un entretien accordé à Dow Jones Newswires.

La performance annuelle dépendra du second semestre

"Nous restons confiants dans notre capacité à atteindre une marge opérationnelle courante de 9% en 2013 - malgré le scepticisme de certains analystes - et visons une nouvelle amélioration à 10% en 2014", a déclaré Philippe Salle pendant cet entretien téléphonique.

"L'exercice 2013 sera très particulier: nous devrions réaliser cette année près des deux tiers de notre résultat opérationnel courant au second semestre", a toutefois prévenu le dirigeant. "Nous bénéficierons en seconde partie d'année de cinq jours ouvrés supplémentaires, de la consolidation sur six mois contre cinq au premier semestre d'IndustrieHansa, et des mesures prises en début d'année pour renforcer notre taux de facturation", a-t-il ajouté.

L'activité reste sans relief en France

En comparaison, la performance d'Altran au premier semestre s'annonce en demi-teinte, compte tenu d'un marché français plus difficile, essentiellement en raison de l'attentisme de ses clients industriels, notamment des télécoms et de l'automobile. Altran publiera son chiffre d'affaires du deuxième trimestre le 30 juillet et ses résultats semestriels le 5 septembre.

"Notre chiffre d'affaires est resté stable sur une base organique au premier semestre, compte tenu d'un redémarrage à 2%-3% au deuxième trimestre", a estimé Philippe Salle. "Nous continuons de viser une croissance organique de 2% à 3% sur l'ensemble de l'exercice, grâce notamment à notre essor à l'international", a cependant souligné le dirigeant.

Acquisitions attendues au troisième trimestre

Certains des projets du leader français en recherche et développement externalisée en matière de croissance externe pourraient par ailleurs bientôt se concrétiser, a également indiqué Philippe Salle à Dow Jones.

"Nous regardons actuellement entre 5 et 6 dossiers, dont deux ou trois pourraient aboutir au troisième trimestre. Notre objectif reste plus généralement d'acquérir entre 50 et 100 millions d'euros de chiffre d'affaires par an sur les trois prochaines années", a-t-il déclaré.

Des moyens intacts après la conversion de l'océane

La marge de manoeuvre financière d'Altran a récemment été renforcée par la conversion en actions des 130 millions d'euros environ d'obligations convertibles en actions, ou océanes, qui avaient été émises en 2009. L'opération a globalement permis d'annuler l'impact sur le bilan du groupe du rachat en début d'année de l'allemand IndustrieHansa.

"Notre dette nette devrait être inférieure à 120 millions d'euros en fin d'année, abstraction faite de toute nouvelle acquisition", a estimé Philippe Salle. En comparaison, les analystes prévoient que le groupe génère un excédent brut d'exploitation supérieur à 160 millions d'euros cette année.

Vendredi à 12h30, l'action Altran s'inscrivait en baisse de 0,6% à 5,25 euros. Après avoir dépassé la barre des 6 euros, elle a marqué le pas, après plusieurs dégradations d'intermédiaires financiers dont Kepler Cheuvreux et Exane BNP Paribas. Altran a perdu 8,7% de sa valeur en Bourse depuis le début de l'année.

-Ambroise Ecorcheville, Dow Jones Newswires; 33 (0)1 40 17 17 71; ambroise.ecorcheville@dowjones.com

(END) Dow Jones Newswires

June 21, 2013 06:32 ET (10:32 GMT)

© 2013 Dow Jones & Company, Inc.

Dow Jones Newswires -IDSS2-