BFM Patrimoine

En 2013, Virbac vise une croissance organique de 5% à 7% et une hausse de ses résultats

BFM Patrimoine
PARIS (Dow Jones)--Le spécialiste de la santé animale Virbac (VIRP.FR) a annoncé lundi tabler sur une croissance organique de 5% à 7% de son chiffre d'affaires en 2013, notamment portée par ses activités dans les marchés émergents. En tenant

PARIS (Dow Jones)--Le spécialiste de la santé animale Virbac (VIRP.FR) a annoncé lundi tabler sur une croissance organique de 5% à 7% de son chiffre d'affaires en 2013, notamment portée par ses activités dans les marchés émergents. En tenant compte de l'intégration en année pleine de ses acquisitions récentes, dont la société chilienne Centrovet qui n'a été prise en compte que sur un mois en 2012, les revenus du groupe devraient approcher, aux parités de change actuelles, 800 millions d'euros cette année.

Pour 2013, le groupe "ambitionne une nouvelle amélioration de 0,5 point de la rentabilité opérationnelle", tandis que son résultat net devrait progresser, "mais dans des proportions moindres compte tenu des intérêts minoritaires dans Centrovet et de la charge d'intérêts liée aux acquisitions", a précisé Virbac dans un communiqué.

En novembre, Virbac avait annoncé l'acquisition de Centrovet, une opération qui lui a permis de devenir leader de la santé animale sur le marché chilien.

En 2012, Virbac a vu son résultat net augmenter de 15,8% à 66,6 millions d'euros tandis que son résultat opérationnel courant a progressé de 14,4% à 98,1 millions d'euros.

Cette évolution "provient d'une part d'une amélioration de la marge brute, qui bénéficie d'une répartition favorable entre activités et pays à plus forte marge (animaux de compagnie, Etats-Unis)" et d'autre part d'un bon contrôle des coûts, a précisé Virbac.

Le résultat opérationnel courant a atteint 14,1% du chiffre d'affaires, soit une amélioration de 0,3 point par rapport à 2011. Le groupe a indiqué que ses dépenses de recherche et développement ont augmenté de 22% en 2012, soit 0,6 point en pourcentage du chiffre d'affaires, un investissement "absorbé par l'amélioration significative de la rentabilité hors R&D".

Virbac proposera la distribution d'un dividende de 1,90 euro par action cette année, contre 1,75 euro l'an dernier.

Au mois de janvier, le groupe avait publié un chiffre d'affaires annuel de 694,8 millions d'euros, en hausse de 11,5% en 2012. La croissance organique de 8,1% a été augmentée d'un effet de changes positif de 2,7 points de pourcentage.

La division animaux de compagnies a vu son activité augmenter de 10,1% sur l'ensemble de l'année, tandis que la croissance a été limitée à 5,5% dans la division animaux d'élevage.

-Eric Chalmet et Thomas Varela, Dow Jones Newswires; +33 (0)1 40 17 17 72; eric.chalmet@dowjones.com, thomas.varela@dowjones.com

(END) Dow Jones Newswires

March 11, 2013 13:47 ET (17:47 GMT)

© 2013 Dow Jones & Company, Inc.

Dow Jones Newswires -IDSS2-