BFM Patrimoine

EDF intéressé par un éventuel projet nucléaire en Arabie saoudite - PDG

BFM Patrimoine
PARIS (Dow Jones)--Electricité de France (EDF.FR) serait sans aucun doute intéressé par une participation à un projet de réacteur nucléaire en Arabie saoudite, a déclaré jeudi son président-directeur général Henri Proglio. EDF, premier op

PARIS (Dow Jones)--Electricité de France (EDF.FR) serait sans aucun doute intéressé par une participation à un projet de réacteur nucléaire en Arabie saoudite, a déclaré jeudi son président-directeur général Henri Proglio.

EDF, premier opérateur de centrales nucléaires au monde, estime qu'un tel projet créerait autour de 6.000 emplois pour son opérateur et 25.000 postes supplémentaires pour les travailleurs saoudiens, a déclaré le dirigeant lors d'une conférence sur les échanges commerciaux franco-saoudiens.

L'Arabie saoudite envisage d'adopter des sources d'énergie autres que le pétrole et le gaz afin de diversifier ses approvisionnements énergiques, quelques années après le démarrage, aux Emirats arabes unis, d'un projet de deux réacteurs nucléaires.

Un consortium français, initialement emmené par GDF Suez (GSZ.FR), puis par EDF, a perdu l'appel d'offres des Emirats arabes unis au profit du groupe nucléaire sud-coréen Kepco, ce qui a ébranlé la confiance du secteur nucléaire français à l'égard de son excellence et de son expertise.

Henri Proglio a insisté sur le fait qu'EDF chercherait à prendre part à tout éventuel projet nucléaire en Arabie saoudite dans le cadre d'une équipe française, notamment avec le groupe nucléaire Areva (AREVA.FR).

EDF a déjà ouvert ses centres de formation aux professionnels saoudiens, a précisé Henri Proglio.

-Géraldine Amiel, Dow Jones Newswires

(Version française Maylis Jouaret)

(END) Dow Jones Newswires

April 11, 2013 07:15 ET (11:15 GMT)

© 2013 Dow Jones & Company, Inc.

Dow Jones Newswires -IDSS2-