BFM Patrimoine

EADS: mérite mieux selon Morgan Stanley, qui vise 54 euros.

BFM Patrimoine

(CercleFinance.com) - De retour d'une réunion avec les investisseurs organisée par la direction financière d'EADS, futur Airbus, les analystes de Morgan Stanley n'en doutent pas : 'le réservoir est encore plein de kérosène', titre ce matin une

(CercleFinance.com) - De retour d'une réunion avec les investisseurs organisée par la direction financière d'EADS, futur Airbus, les analystes de Morgan Stanley n'en doutent pas : 'le réservoir est encore plein de kérosène', titre ce matin une note de recherche. Leur conseil acheteur de 'surpondérer' le titre est maintenu, l'objectif de cours étant vivement relevé de 46 à 54 euros.

En Bourse de Paris ce matin, l'action EADS gagne 0,4% à 44,9 euros.

Les analystes retiennent les principaux éléments suivants de la rencontre organisée par la direction financière de l'avionneur européen.

Tout d'abord, 'après ce roadshow, notre conviction que la direction sera capable d'atteindre une marge opérationnelle de 10% s'est renforcée', indique la note, en raison notamment de la politique de prix, de l'effet de changes et du levier des volumes sur les résultats.

Ensuite, si le développement du nouveau long-courrier A350XWB, dont le premier exemplaire (MSN 1) a été présenté au salon du Bourget, comporte encore des risques, 'les tests en vol avancent de manière satisfaisante (92 heures à ce stade), MSN 2 et MSN 3 prendront l'air dans les mois qui viennent et les rapports avec les fournisseurs se sont améliorés', indique la note.

De surcroît, Morgan Stanley estime que l'action EADS est fortement décotée, notamment par rapport Boeing (40%). 'Etant donné que les bénéfices par action d'EADS devraient progresser de 30% d'ici 2015 (...), cette décote nous paraît injustifiée'.

Enfin, la politique d'EADS en matière de retour à l'actionnaire devrait s'améliorer :

Cercle Finance