BFM Patrimoine

EADS: le fonds activiste TCI réclame la cession des parts dans Dassault Aviation

BFM Patrimoine

PARIS (Dow Jones)--Le fonds activiste The Children's Investment Fund, ou TCI, a réclamé au groupe de défense et d'aéronautique EADS (EAD.FR) une cession de sa participation de 46% dans l'avionneur Dassault Aviation (AM.FR) "dès que possible

PARIS (Dow Jones)--Le fonds activiste The Children's Investment Fund, ou TCI, a réclamé au groupe de défense et d'aéronautique EADS (EAD.FR) une cession de sa participation de 46% dans l'avionneur Dassault Aviation (AM.FR) "dès que possible", afin d'accélérer son programme de rachat d'actions ou de verser un dividende exceptionnel.

"Nous voudrions que cette participation soit vendue, soit de gré à gré soit sur le marché", a déclaré le fonds spéculatif dans une lettre adressée à la maison mère d'Airbus.

EADS détient une participation de 46% dans Dassault Aviation. Cette participation vaut plus de 4 milliards d'euros, ce qui représente plus de 10% de la capitalisation boursière d'EADS.

Mais cette participation n'apporte "pas de synergies et a une valeur stratégique limitée" pour EADS, a estimé TCI.

Le fonds activiste ne remet pas en cause la direction du groupe, ni son président exécutif, Tom Enders.

"La direction fait un bon travail et a tout notre soutien", a souligné TCI dans ce document.

Tom Enders, le patron d'EADS, a récemment déclaré que le groupe voulait conserver des participations dans les sociétés qu'il contrôle.

"EADS ne contrôle pas Dassault Aviation et [cette participation] devrait donc être vendue", a estimé TCI.

"Nous comprenons que vous deviez consulter l'Etat français avant de prendre une décision, et qu'il puisse exercer une pression sur vous pour que vous ne vendiez pas cet actif, mais l'Etat français ne contrôle plus EADS et il peut bien entendu racheter cette participation s'il le désire", a souligné TCI.

EADS a annoncé la semaine dernière son intention de se rebaptiser Airbus et de se réorganiser autour de ses trois activités principales: aviation civile, défense et aérospatiale, hélicoptères.

En octobre 2012, TCI avait déjà adressé une lettre à la direction du motoriste Safran (SAF.FR) pour l'enjoindre de vendre sa participation de 22,7% dans le fabricant de terminaux de paiement Ingenico (ING.FR) et distribuer à ses actionnaires le produit de l'opération en leur versant un dividende exceptionnel.

-Ambroise Ecorcheville, Dow Jones Newswires; +33 (0)1 40 17 17 71; ambroise.ecorcheville@dowjones.com

-0

(MORE TO FOLLOW) Dow Jones Newswires

August 05, 2013 02:42 ET (06:42 GMT)

© 2013 Dow Jones & Company, Inc.

Dow Jones Newswires -IDSS2-