BFM Patrimoine

Devises: l'euro/dollar sans grand changement.

BFM Patrimoine
(CercleFinance.com) - Il était toujours difficile de distinguer un mouvement d'ensemble ce midi sur le marché des devises, où à cette heure la monnaie unique européenne se tassait de 0,20% contre le billet vert à 1,1259 dollar, tout en cédant

(CercleFinance.com) - Il était toujours difficile de distinguer un mouvement d'ensemble ce midi sur le marché des devises, où à cette heure la monnaie unique européenne se tassait de 0,20% contre le billet vert à 1,1259 dollar, tout en cédant 0,69% face au yen à 139,58 mais en restant quasi-stable contre le sterling et le franc suisse.

'La volatilité reste forte sur le marché des changes, même en l'absence d'actualité importante', constatait ce matin Aurel BGC. En effet, les paires de devises ont “réagi hier à des informations dans les médias américains indiquant que Barrack Obama serait inquiet de la force du dollar. Le billet vert a subi une correction après la diffusion de ces informations, mais le président américain a ensuite démenti ces propos', ajoutent-ils.

Chez Société Générale, les cambistes se demandent si ce qu'a dit Barrack Obama - ou ce qu'il n'a pas dit - est suffisant pour faire oublier les chiffres des créations d'emploi du mois de mai, supérieures aux attentes.

Ce matin en Europe, les yeux sont de nouveau tournés vers la Grèce et ses interminables négociations avec les autres membres de la zone euro. “Le prochain et énième rendez-vous sera celui de mercredi soir à Bruxelles, en marge d'un sommet entre les dirigeants de l'Union européenne et les pays latino-américains et Caraïbes. Puis le rendez-vous suivant sera celui du 30 juin”, rappellent ce matin les spécialistes de Barclays Bourse.

En attendant, l'actualité statistique du Vieux continent comprenait peu d'éléments nouveaux. Ce matin, on a appris qu'Eurostat avait confirmé son estimation rapide d'une croissance de 0,4% du PIB, tant dans la zone euro que dans l'UE, au premier trimestre 2015 par rapport au trimestre précédent.

En outre, “l'OCDE a annoncé hier prévoir une accélération de la croissance pour l'Allemagne, l'Italie et la France au cours des prochains trimestres”, ajoute Barclays Bourse, une nouvelle de bon augure pour l'économie de la zone euro, en dépit de la Grèce.

Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance