BFM Patrimoine

Des banques chinoises pourraient financer le projet GNL de Yamal - Novatek

BFM Patrimoine
MOSCOU (Dow Jones)--Un consortium de banques chinoises a conclu mardi un protocole d'accord en vue d'envisager le financement du projet de gaz naturel liquéfié de Yamal, dans l'Arctique russe, mené par le deuxième producteur russe de gaz naturel,

MOSCOU (Dow Jones)--Un consortium de banques chinoises a conclu mardi un protocole d'accord en vue d'envisager le financement du projet de gaz naturel liquéfié de Yamal, dans l'Arctique russe, mené par le deuxième producteur russe de gaz naturel, OAO Novatek (NVTK.RS), a déclaré Novatek dans un communiqué.

Le groupe français Total (FP.FR) détient une participation de 20% dans le projet Yamal et China National Petroleum Corporation a convenu en juin de prendre une participation de 20%.

Novatek a indiqué que les banques - China Development Bank Corporation, Industrial and Commercial Bank of China, Bank of China et China Construction Bank - allaient "activement envisager de participer à l'opération de financement externe du projet de GNL de Yamal".

Novatek espère lancer la production d'ici à 2017 dans l'usine de liquéfaction prévue, qui aura une capacité annuelle de 16,5 millions de tonnes.

-James Marson, Dow Jones Newswires

(Version française Maylis Jouaret)

(END) Dow Jones Newswires

September 10, 2013 06:13 ET (10:13 GMT)

© 2013 Dow Jones & Company, Inc.

Dow Jones Newswires -IDSS2-