BFM Patrimoine

DERICHEBOURG : Conseil d'administration du 8 janvier 2014

BFM Patrimoine
Une nouvelle perspective pour le groupe Derichebourg, bien placé pour profiter de l'amélioration attendue de l'environnement économique : Réduction de moitié environ de l'endettement net du groupe par la cession de Servisair Résultats des Se

Une nouvelle perspective pour le groupe Derichebourg, bien placé pour profiter de l'amélioration attendue de l'environnement économique :
Réduction de moitié environ de l'endettement net du groupe par la cession de Servisair
Résultats des Services à l'Environnement impactés par une conjoncture encore difficile
Progression des résultats et des marges des Services aux Entreprises

Le Conseil d'administration, réuni le 8 janvier 2014 sous la Présidence de Monsieur Daniel DERICHEBOURG, a arrêté les comptes annuels de l'exercice clôturé au 30 septembre 2013. Pour cet exercice, le pôle Services Aéroportuaires, en cours de cession à la clôture, a été comptabilisé pour sa seule contribution au résultat net consolidé du groupe.

Le Conseil s'est félicité de la cession de Servisair, intervenue fin décembre 2013 pour un montant définitif de 305 MEUR. Grâce à cette cession qui diminue de moitié environ son endettement financier net consolidé, le groupe - qui travaille à la mise en place d'un nouveau financement bancaire d'une durée de 5 ans - va pouvoir se développer sur ses deux grands métiers, en bénéficiant sur les activités de recyclage du rebond attendu de la conjoncture en Europe.

Résultats annuels consolidés de l'exercice 2012/2013

(en millions d'euros)
2013
2012 retraité (1)
Variation (%)
2012 publié
Chiffre d'affaires

dont Services à l'Environnement
dont Services aux Entreprises

2627

2009
617
2855

2306
546
(8%)

(13%)
13%
3522

2306
526
EBITDA courant

dont Services à l'Environnement
dont Services aux Entreprises

106,7

89,3
23,4
138,7

128,9
15,4
(23%)

(31%)
52%
216,3

128,9
18,5
Résultat opérationnel courant

dont Services à l'Environnement
dont Services aux Entreprises

30,3

20,9
16,8
64,5

63,4
8,6
(53%)

(67%)
95%
119,1

57,9
12,3

Résultat opérationnel

21,0

53,0

(60%)

102,6

Résultat net part du groupe

(32,1)

46,5

n.a

46,5

Résultat net par action (2)

0,18

0,24

(25%)

0,24

(1) Retraité de la contribution de Servisair et réintégrant l'activité maintenance aéronautique qui n'a pas été cédée

(2) Résultat net part du groupe hors effets exceptionnels par action hors autocontrôle

Commentaires sur l'activité et les comptes de l'exercice

L'activité Services à l'Environnement a été marquée lors de cet exercice par un recul important des volumes d'activité (-9% sur les métaux ferreux et -1% sur les métaux non ferreux), amplifié par un effet prix défavorable lié à la fois à la baisse de la demande, notamment de la part de la Chine sur les métaux non ferreux, et par un cours du dollar plus bas que sur l'exercice précédent.

Analyse du chiffre d'affaires par métaux

(en milliers de tonnes)
2013
2012
Variation

Ferrailles
3 798,3
4 157,5
(8,6%)
Métaux non ferreux
426,1
429,9
(0,9%)
Total volumes
4 224,4
4 587,4
(7,9%)

(en millions d'euros)
2013
2012
Variation

Ferrailles
1 074,3
1 286,1
(16,5%)
Métaux non ferreux
661,6
734,2
(9,9%)
Prestations
272,7
285,6
(4,5%)
Total chiffre d'affaires
2 008,5
2 306,0
(12,9%)

 La baisse des volumes, sur les ferrailles, impacte toutes les géographies sur lesquelles le groupe intervient. En Italie, l'effet est fortement amplifié par l'arrêt du broyeur au second semestre. Dans l'ensemble de l'Europe, la demande des sidérurgistes s'est affaiblie (leur production a baissé de plus de 10%) et les importations de ferrailles en Turquie ont globalement diminué de près de 20%.

 L'activité Services aux Entreprises a fait preuve d'une très bonne dynamique, avec une hausse de 13% du chiffre d'affaires. Tous les métiers ont contribué à cette croissance, en particulier la propreté, l'énergie (climatisation chauffage, +36%) ainsi que Derichebourg Atis Aéronautique (+20%).

 L'EBITDA courant s'inscrit en baisse de 23,1% par rapport à l'exercice précédent. La marge d'EBITDA sur l'activité des Services à l'Environnement passe de 5,6% à 4,4%, impactée par l'effet prix mentionné plus haut mais démontrant dans le même temps une réelle résilience dans une conjoncture difficile et concurrentielle. A l'inverse, la marge d'EBITDA courant s'améliore dans les Services aux Entreprises, s'inscrivant à 3,8%.

 Ces mêmes tendances se retrouvent sur le résultat opérationnel courant, le niveau d'amortissement ayant légèrement augmenté dans l'activité Services à l'Environnement et étant resté stable dans les Services aux Entreprises.

 Le résultat opérationnel du groupe est impacté par des charges non récurrentes à hauteur de 9,3 MEUR, en particulier en Italie pour 5,7 MEUR dans l'activité broyage et collecte d'ordures ménagères.

 La perte nette de 32,1 MEUR (part du groupe) prend en compte un montant stable de frais financiers de 35,2 MEUR, la cession de Servisair ayant eu lieu postérieurement à la clôture, ainsi qu'une contribution au résultat net du pôle Services Aéroportuaires négative de 20,8 MEUR qui intègre l'ensemble des charges liées à la cession et l'ajustement de la valeur des actifs et passifs de ce pôle à la valeur de cession.

Situation financière du groupe et impact de la cession de Servisair (postérieure à la clôture)

 Au 30 septembre 2013, le montant des capitaux propres du groupe s'élevait à 354,7 MEUR et l'endettement financier net à 607,4 MEUR.

 Postérieurement à la clôture de l'exercice annuel, le groupe Derichebourg a réalisé le 23 décembre 2013 la cession définitive de Servisair SAS (Pôle Aéroportuaire) pour un montant de 305 MEUR.

 L'endettement financier net du groupe au 30 septembre 2013, retraité du prix définitif de cession de Servisair, représentait donc un peu moins de 3x l'EBITDA courant des activités conservées sur l'exercice clôturé à cette date.

 Le groupe est actuellement en discussions avec un pool bancaire, qui a présenté une proposition en ce sens, pour la conclusion d'un crédit syndiqué d'une durée de cinq ans qui se substituera à l'actuel crédit syndiqué du groupe, conclu en 2007 et qui arrive à échéance en juin 2014.

Perspectives pour l'exercice en cours

 L'évolution de l'activité Services à l'Environnement reste étroitement corrélée à l'amélioration attendue de la conjoncture économique en Europe. Dans cette perspective, le groupe attend une reprise progressive des volumes au cours de l'exercice. La dynamique positive des Services aux Entreprises devrait se poursuivre, à un rythme toutefois ralenti par rapport aux tendances constatées lors de l'exercice clôturé. Les prix et les marges restent sous pression dans les deux activités marquées par une forte concurrence.

 Le groupe Derichebourg, qui a remanié et renforcé son équipe de Direction, va s'attacher à la fois au redressement des résultats sur les activités et géographies aujourd'hui les plus difficiles - Italie, Etats-Unis, notamment - ainsi qu'à une meilleure maîtrise de ses cash flows. Ces actions devraient lui permettre, dans le prolongement de la cession de Servisair, d'accélérer son désendettement et de renforcer sa position concurrentielle sur ses principaux métiers.

Copyright GlobeNewswire

Les annexes de ce communiqué sont disponibles à partir de ce lien :

http://hugin.info/143396/R/1753554/591536.pdf

Information réglementaire

Ce communiqué de presse est diffusé par NASDAQ OMX Corporate Solutions. L'émetteur est seul responsable du contenu de ce communiqué.

[HUG#1753554]

DERICHEBOURG : Conseil d'administration du 8 janvier 2014

Thomson Reuters ONE