BFM Patrimoine

Dassault Systèmes annonce une croissance de son chiffre d’affaires à taux de change constants de 4% au troisième trimestre et de 6% sur les neuf premiers mois de l’année

BFM Patrimoine
Regulatory News: Dassault Systèmes (Euronext Paris: #13065, DSY.PA), « The 3DEXPERIENCE Company », leader mondial des logiciels de création 3D, de maquettes numériques en 3D et de solutions de gestion du

Regulatory News:

Dassault Systèmes (Euronext Paris: #13065, DSY.PA), « The 3DEXPERIENCE Company », leader mondial des logiciels de création 3D, de maquettes numériques en 3D et de solutions de gestion du cycle de vie des produits (PLM — Product Lifecycle Management), publie ses résultats financiers non-audités en normes IFRS pour le troisième trimestre et les neuf mois clos le 30 septembre 2013. Ces résultats ont été revus par le Conseil d'administration du Groupe le 21 octobre 2013.

Faits marquants
(données non auditées)

  • Chiffre d'affaires logiciel récurrent non-IFRS en progression de 8% au troisième trimestre et de 9% sur les neuf premiers mois de l'année, à taux de change constants et représentant 77% du chiffre d'affaires logiciel total
  • Flux de trésorerie opérationnels de 428 millions d'euros sur les neuf premiers mois de l'année
  • Objectifs non-IFRS de chiffre d'affaires pour le quatrième trimestre et pour l'année 2013 s'inscrivant respectivement dans une fourchette comprise entre 555 et 575 millions d'euros et 2,06 et 2,08 milliards d'euros, compte tenu de l'allongement du cycle de vente, de la cession d'Inceptra annoncée aujourd'hui et d'un taux du dollar US qui s'affaiblit face à l'euro
  • Les objectifs de BNPA non-IFRS sont de 0,97 à 1,02 euro pour le quatrième trimestre et de 3,45 à 3,50 euros pour l'année 2013

Principaux chiffres du troisième trimestre 2013
(données non auditées)

T3 2013 IFRS Non-IFRS En millions d'euros à l'exception des données par action Variation

Variation à

taux de change

constants

Variation

Variation à

taux de change

constants

Chiffre d'affaires 493,4 (1%) 4% 496,1 (2%) 4% Chiffre d'affaires logiciel 448,8 (1%) 4% 451,5 (2%) 4% BNPA 0,70 6% 0,88 (1%) Marge opérationnelle 22,9% 31,6%

Bernard Charlès, Directeur Général de Dassault Systèmes, a déclaré :

« Les résultats du troisième trimestre sont le reflet d'une convergence d'événements qui ont en commun un environnement macroéconomique défavorable. Néanmoins, alors que le temps que consacrent nos clients à l'évaluation de leurs décisions d'investissement s'allonge, il leur est plus que jamais nécessaire d'offrir des expériences produits différenciatrices et de poursuivre leur transformation.

Il est important de souligner que la mise en œuvre de notre stratégie 3DEXPERIENCE se poursuit – en ce qui concerne nos canaux de ventes, avec l'amélioration de leurs compétences dans les marchés que nous visons et en favorisant leur croissance dans certaines zones géographiques, mais également en matière de gestion financière, avec une amélioration de notre efficacité opérationnelle et enfin dans le domaine de la Recherche et du Développement.

A cet égard, l'introduction de nos solutions sur le Cloud a reçu un accueil très favorable de la part de nos clients, tant par leur facilité d'utilisation et leur rapidité d'installation, que par la toute nouvelle expérience d'utilisation qu'elles procurent avec le IFWE compass. Elles permettent à nos clients d'utiliser notre plateforme 3DEXPERIENCE comme un socle pour piloter leurs opérations.»

Résultats financiers du troisième trimestre 2013
(données non auditées)

En millions d'euros IFRS Non-IFRS T3 2013 T3 2012

Variation à

taux de change

constants

T3 2013 T3 2012

Variation à

taux de change

constants

Chiffre d'affaires 493,4 499,5 4% 496,1 505,0 4% Chiffre d'affaires logiciel 448,8 454,7 4% 451,5 460,2 4% Chiffre d'affaires services et autres 44,6 44,8 5% 44,6 44,8 5% Chiffre d'affaires logiciels PLM 351,1 354,8 4% 353,8 360,3 3% Chiffre d'affaires logiciel SOLIDWORKS 97,7 99,9 6% 97,7 99,9 6% Amériques 138,8 146,1 1% 140,3 147,7 1% Europe 219,0 210,8 7% 220,1 211,9 7% Asie 135,6 142,6 4% 135,7 145,4 2%

  • A taux de change constants, le chiffre d'affaires est en hausse de 4% en IFRS et non-IFRS, porté principalement par la forte progression du chiffre d'affaires logiciel récurrent.
  • Par zone géographique, le chiffre d'affaires non-IFRS en Asie est en hausse de 2% à taux de change constants par rapport à la même période de l'exercice précédent, reflétant une croissance plus faible dans la plupart des pays. Il faut aussi noter une contribution de l'activité de location de licences plus importante que prévue. Dans la zone Amériques, le chiffre d'affaires non-IFRS progresse de 1% à taux de change constants, impacté par de plus faibles ventes de nouvelles licences et de services. En Europe, le chiffre d'affaires non-IFRS augmente de 7% à taux de change constants, porté par un chiffre d'affaires logiciel récurrent en forte hausse.
  • Les pays à forte croissance ont été confrontés à un ralentissement par rapport aux trimestres précédents, avec un chiffre d'affaires en hausse de 1% à taux de change constants au troisième trimestre.
  • Le chiffre d'affaires logiciel est en hausse de 4% (IFRS et non-IFRS) à taux de change constants au troisième trimestre. La croissance organique du chiffre d'affaires logiciel au troisième trimestre est de 2% à taux de change constants. A la suite de reports de transactions et compte tenu d'un recours plus important aux locations de licences dans le cadre des nouveaux contrats signés avec des ETI et PME, les ventes de nouvelles licences sont en baisse de 10%.
  • Le chiffre d'affaires logiciel récurrent progresse de 8% en IFRS et non-IFRS, porté par une croissance de la maintenance et de l'activité de location de licences. Les taux de renouvellement se maintiennent à un niveau très élevé. Au cours du troisième trimestre, l'activité de location de licences auprès des clients ETI et PME est en hausse au sein des trois zones géographiques.
  • A taux de change constants, le chiffre d'affaires logiciel PLM IFRS est en hausse de 4%. En non-IFRS, le chiffre d'affaires logiciel PLM progresse de 3%, porté par un chiffre d'affaires CATIA en hausse de 1%. En augmentation de 10%, les ventes des « autres solutions PLM » reflètent la progression du chiffre d'affaires de SIMULIA et l'élargissement du portefeuille d'activité de DELMIA avec l'acquisition d'Apriso. Malgré un chiffre d'affaires logiciel ENOVIA globalement en baisse, la maintenance et l'activité de location de licences liées à cette solution ont eu de bonnes performances.
  • Le chiffre d'affaires logiciel IFRS et non-IFRS de SOLIDWORKS augmente de 6% à taux de change constants, porté par la croissance du chiffre d'affaires maintenance et par une légère amélioration du chiffre d'affaires nouvelles licences. Le nombre de nouvelles licences SOLIDWORKS au troisième trimestre s'établit à 11 290 unités, en baisse de 6% par rapport aux 11 984 unités vendues au troisième trimestre 2012.
  • Le chiffre d'affaires services est en progression de 5% à taux de change constants et la marge opérationnelle de l'activité services s'est également améliorée.
  • Le résultat opérationnel en normes IFRS progresse de 1,6% à 113,2 millions d'euros, pour une marge de 22,9%. Le résultat opérationnel non-IFRS est en baisse de 4,6% à 157,0 millions d'euros. La marge opérationnelle non-IFRS s'établit à 31,6%, en ligne avec les objectifs financiers du Groupe.
  • Au cours du troisième trimestre, le taux effectif d'impôt en normes IFRS était de 23,0%, par rapport à un taux de 30,0% au troisième trimestre 2012, bénéficiant principalement de reprises de provisions fiscales. En non-IFRS, le taux effectif d'impôt de 29,8% exclut un effet fiscal non-récurrent. Au troisième trimestre 2012, le taux effectif d'impôt était de 32,8%.
  • Le BNPA en normes IFRS progresse de 6,1%, à 0,70 euro par action. En non-IFRS, le BNPA est en baisse de 1,1%, à 0,88 euro par action, impacté par la diminution du résultat opérationnel non-IFRS, suite à un chiffre d'affaires inférieur aux attentes.

Résultats financiers des neuf premiers mois 2013
(données non auditées)

En millions d'euros IFRS Non-IFRS 9M 2013 9M 2012

Variation à

taux de change

constants

9M 2013 9M 2012

Variation à

taux de change

constants

Chiffre d'affaires 1 500,7 1 464,8 6% 1 506,8 1 470,3 6% Chiffre d'affaires logiciel 1 369,7 1 332,4 6% 1 375,8 1 337,9 6% Chiffre d'affaires services et autres 131,0 132,4 3% 131,0 132,4 3% Chiffre d'affaires logiciels PLM 1 064,5 1 032,6 6% 1 070,6 1 038,1 6% Chiffre d'affaires logiciel SOLIDWORKS 305,2 299,8 6% 305,2 299,8 6% Amériques 417,6 411,7 4% 420,1 413,3 5% Europe 665,5 643,1 5% 667,2 644,2 5% Asie 417,6 410,0 8% 419,5 412,8 8%

  • A taux de change constants, le chiffre d'affaires IFRS et non-IFRS est en hausse de 6%, porté une croissance du chiffre d'affaires logiciel de 6% et une progression du chiffre d'affaires services de 3%. Les résultats des neuf premiers mois comprennent les acquisitions de Gemcom (désormais intégré au sein de GEOVIA) et d'Apriso (intégré à DELMIA), ainsi que la cession de Transcat PLM GmbH (inclus dans les chiffres d'affaires logiciel et services).
  • Par zone géographique et à taux de change constants, l'ensemble des régions ont connu une progression de leur chiffre d'affaires. L'Asie a été la région la plus dynamique avec un chiffre d'affaires IFRS et non-IFRS en hausse de 8%. Dans la zone Amériques, le chiffre d'affaires IFRS est en hausse de 4% et de 5% en non-IFRS. En Europe, le chiffre d'affaires total IFRS et non-IFRS progresse de 5%. Dans les pays à forte croissance, le chiffre d'affaires est en hausse de 13%, et ces pays représentent 12% du chiffre d'affaires total.
  • A taux de change constants, le chiffre d'affaires logiciel IFRS et non-IFRS est en hausse de 6%, soutenu principalement par la croissance du chiffre d'affaires logiciel récurrent. Le chiffre d'affaires logiciel récurrent IFRS et non-IFRS progresse de 9%, porté par une croissance de la maintenance liée aux nouvelles licences, par des taux de renouvellement élevés et par la croissance de l'activité de location de licences. Le chiffre d'affaires nouvelles licences est en baisse de 2%, avec une croissance satisfaisante en Asie, compensée par une diminution en Europe et dans une moindre mesure dans la zone Amériques.
  • Le chiffre d'affaires logiciel PLM IFRS et non-IFRS est en hausse de 6% à taux de change constants, soutenu par la forte progression du chiffre d'affaires logiciel récurrent, qui comprend la location de licences. Globalement, la croissance a été portée par les ventes des « autres solutions PLM », qui comprennent la simulation, la fabrication numérique et la gestion des opérations de production, ainsi que par celles de CATIA.
  • Le chiffre d'affaires logiciel IFRS et non-IFRS de SOLIDWORKS augmente de 6% à taux de change constants, avec une croissance du chiffre d'affaires logiciel récurrent et des ventes de nouvelles licences. Le nombre de nouvelles licences SOLIDWORKS s'établit à 38 204 unités, en baisse de 3% par rapport aux 39 236 unités vendues au cours des neuf premiers mois de l'année 2012.
  • Le résultat opérationnel IFRS s'établit à 336,9 millions d'euros. En non-IFRS, le résultat opérationnel croît de 1,9% à 455,4 millions d'euros, porté par l'augmentation du chiffre d'affaires et une croissance des charges d'exploitation limitée à 2,7%. La marge opérationnelle non-IFRS est globalement stable à 30,2%, par rapport à 30,4% sur les neuf premiers mois de l'année 2012. Les effectifs ont augmentés de 6,4% par rapport à septembre 2012.
  • Le BNPA en normes IFRS progresse de 0,5% à 1,91 euro par action. En non-IFRS, le BNPA est en hausse de 5,1% à 2,48 euros, reflétant principalement la croissance du résultat opérationnel, du résultat financier et un taux effectif d'impôts plus faible.

Flux de trésorerie et autres chiffres clés

Les flux de trésorerie opérationnels nets s'élèvent à 75,1 millions d'euros, contre 115,4 millions d'euros au troisième trimestre 2012. La baisse des flux de trésorerie opérationnels s'explique principalement par l'utilisation de crédits d'impôt en 2012 et de paiements d'acomptes d'impôt plus importants en 2013. Sur les neuf premiers mois de l'année, les flux de trésorerie opérationnels nets s'établissent à 428,4 millions d'euros, contre 469,2 millions d'euros au cours de la même période en 2012.

Au 30 septembre 2013, les équivalents de trésorerie et les placements à court terme s'élèvent à 1,82 milliard d'euros et la dette à long terme s'établit à 372,3 millions d'euros, contre 1,32 milliard d'euros et 38,3 millions d'euros respectivement au 31 décembre 2012.

Faits marquants

Multi-secteurs

Dassault Systèmes a dévoilé SOLIDWORKS 2014, la nouvelle version de son portefeuille de logiciels 3D, comprenant une vaste gamme de solutions de CAO 3D, de simulation, de gestion des données (PDM), de communication technique et de conception électrique qui améliorent la capacité des entreprises à concevoir des produits sans contraintes et leur permettent de combiner fonctionnalités et design attrayant. Avec une meilleure prise en charge de la mobilité en environnements Android et iOS, plus de 2,1 millions d'utilisateurs SOLIDWORKS pourront se connecter et expérimenter de nouveaux modèles 3D, où ils le souhaitent et quand ils le souhaitent. SOLIDWORKS 2014 illustre l'importance qu'attache Dassault Systèmes à offrir des solutions répondant aux attentes des utilisateurs tout en préservant leurs investissements.

Dassault Systèmes annonce l'acquisition de Safe Technology Ltd., leader technologique dans le domaine de la simulation d'analyse de fatigue et de prévisions de la durabilité des produits. L'acquisition de Safe Technology basée à Sheffield (Royaume-Uni) étend le champ de la plate-forme 3DEXPERIENCE de Dassault Systèmes et de ses applications de simulation réaliste (SIMULIA) et permet de créer la solution de prévision de la durabilité la plus complète et la plus exacte du marché. Safe Technology, qui développe la suite d'applications de simulation de la durabilité « fe-safe », compte plus de 500 clients, parmi lesquels General Motors, Caterpillar Inc., Cummins Inc., Emerson Climate Technologies, Honda Jets, Harley Davidson Motor Company et Hyundai Motors.

Dassault Systèmes cède Inceptra. Après le succès de la cession de ses partenaires Keonys en 2008 et Transcat en 2012, Dassault Systèmes a annoncé aujourd'hui dans le cadre d'une opération de rachat de l'entreprise par ses dirigeants, la cession d'Inceptra, filiale de vente et de services, partenaire de longue date dédié au développement de clients américains de toutes tailles. L'opération s'inscrit dans la stratégie de Dassault Systèmes consistant à renforcer dans chaque zone géographique les atouts de ses partenaires et d'améliorer la proximité entre partenaires, clients et utilisateurs.

Marine et Offshore

Dassault Systèmes félicite son partenaire ORACLE TEAM USA pour sa victoire historique dans la 34ème édition de la Coupe de l'America, après avoir remonté un handicap de 8 points à 1. Dassault Systèmes est l'un des sponsors d'Oracle Team USA. Le vainqueur de la 34ème Coupe de l'America a choisi la plate-forme 3DEXPERIENCE de Dassault Systèmes, notamment CATIA pour la conception virtuelle de produits, ENOVIA pour l'innovation collaborative et SIMULIA pour la simulation réaliste, afin de développer les bateaux participant à cette édition de la Coupe de l'America, la plus avancée sur le plan technologique ayant jamais eu lieu.

Hautes Technologies

Dassault Systèmes a lancé « Smarter, Faster, Lighter », une nouvelle « Industry Solution Experience » destinée aux entreprises de hautes technologies. « Smarter, Faster, Lighter » est une nouvelle solution de conception pluridisciplinaire destinée à l'ingénierie mécatronique, permettant de coordonner la mécanique, l'électronique et les logiciels afin d'accélérer l'innovation et d'améliorer l'expérience des utilisateurs. Le marché de l'électronique grand public connaît une évolution rapide et les fabricants sont soumis à une intense pression concurrentielle pour être les premiers à commercialiser des produits uniques et différenciés. Pour rester compétitifs, les fabricants doivent en permanence améliorer leurs produits et prendre en compte les technologies émergentes. L' « Industry Solution Experience » Smarter, Faster, Lighter s'étend de la conception du produit à sa vente, permet d'obtenir d'emblée une conception parfaite et d'offrir au consommateur une expérience supérieure à celle que procurent les produits des concurrents.

Transport & Mobilité

Dassault Systèmes annonce que le véhicule électrique solaire B7 de l'équipe Blue Sky Solar Car de l'Université de Toronto a été mis au point en 13 mois seulement grâce aux solutions de sa plate-forme 3DEXPERIENCE. Le B7, un véhicule de course technologiquement avancé à énergie solaire, a été développé grâce aux solutions de conception et de simulation réaliste de Dassault Systèmes permettant à l'équipe Blue Sky Solar Car, tout au long du processus allant du premier prototype à la production, d'élaborer l'ensemble des systèmes du véhicule sur une seule interface, comprenant les aspects mécaniques, l'électricité et l'aérodynamique. L'équipe a déployé la solution Human Builder de DELMIA et des applications virtuelles de modèles humains afin de simuler l'ergonomie et le confort du conducteur, mais également d'identifier et de corriger les erreurs de calculs au cours de la phase de conception. La technologie de simulation avancée de SIMULIA a permis de valider le concept de manière détaillée, cette étape étant auparavant atteinte en ayant exclusivement recours à des calculs sommaires.

Education

Afin de mettre en œuvre sa réforme de l'enseignement, le Ministère algérien de l'Education a retenu la solution de Dassault Systèmes, SolidWorks Education Edition, et acquis 55 000 licences en vue de former les prochaines générations d'ingénieurs et de concepteurs.

Perspectives

Thibault de Tersant, Directeur Général Adjoint, Affaires Financières, a déclaré :

« Depuis la publication la semaine dernière de nos résultats préliminaires, il apparaît à présent clairement que l'environnement macroéconomique plus incertain a constitué un frein aux décisions d'investissements de nos clients.

Dans ce contexte, notre chiffre d'affaires récurrent et notre modèle financier ont fait la preuve de leur résistance. Grâce à notre modèle de location de licences, nous avons pu aider nos clients à poursuivre le développement de leurs produits dans un environnement devenu plus incertain. Et avec la forte valeur ajoutée qu'offrent nos solutions, les taux de renouvellement de maintenance demeurent très élevés.

Pour le futur, nous prévoyons que l'allongement du processus de prise de décision que nous avons constaté fin septembre devrait également se faire sentir au quatrième trimestre. Au cours de cette période, nous attendons néanmoins un retour à la croissance du chiffre d'affaires nouvelles licences, élément qui est d'ailleurs intégré à notre fourchette d'objectif de croissance du chiffre d'affaires de 4 à 7% à taux de change constants.

Enfin, la fourchette de chiffre d'affaires du quatrième trimestre de 555 à 575 millions d'euros comprend la cession d'Inceptra annoncée aujourd'hui, ainsi que notre décision de réviser nos hypothèses de taux de change pour prendre en compte l'affaiblissement du dollar US qui s'est produit au cours de la semaine dernière. »

Les objectifs de Dassault Systèmes pour le quatrième trimestre 2013 et l'année 2013 sont les suivants :

  • Pour le quatrième trimestre 2013 : objectif de chiffre d'affaires non-IFRS d'environ 555 à 575 millions d'euros, en croissance d'environ 4 à 7% hors effets de change, de marge opérationnelle non-IFRS d'environ 34% à 35% et de BNPA non-IFRS d'environ 0,97 euro à 1,02 euro, soit une variation de -5% à 0% par rapport à la même période de l'exercice précédent ;
  • Pour l'année 2013 : objectif de croissance du chiffre d'affaires non-IFRS d'environ 5% à 6% à taux de change constants (soit 2,06 à 2,08 milliards d'euros sur la base des hypothèses de taux de change 2013 présentées ci-dessous) ;
  • Objectif de marge opérationnelle non-IFRS 2013 d'environ 31-32%, stable par rapport à 2012 ;
  • Objectif de BNPA non-IFRS 2013 compris dans une fourchette de 3,45 euros à 3,50 euros, correspondant à une croissance d'environ 2 à 4% ;
  • Les objectifs sont fondés sur des hypothèses de taux de change de 1,40 dollar US pour 1,00 euro et de 130 JPY pour 1,00 euro pour le quatrième trimestre, et de 1,34 dollar US pour 1,00 euro et de 128 JPY pour 1,00 euro pour l'année 2013.

Les objectifs du Groupe sont uniquement établis et communiqués sur une base non-IFRS et font l'objet des précautions détaillées ci-après.

Les objectifs non-IFRS 2013 décrits ci-dessus ne prennent pas en compte les éléments comptables suivants et sont estimés sur la base des taux de change 2013 indiqués précédemment : le traitement comptable des produits constatés d'avance, estimé à 9 millions d'euros, les charges relatives à l'attribution d'actions de performance et de stock-options, estimées à environ 35 millions d'euros et l'amortissement des actifs incorporels acquis, estimé à environ 102 millions d'euros. Les objectifs ci-dessus ne prennent pas en compte l'impact des autres produits et charges opérationnels, nets, essentiellement composés de charges liées aux acquisitions et de charges d'intégration et de restructuration, d'un montant de 9,4 millions d'euros au cours des neuf premiers mois de l'année 2013. Enfin, ces estimations n'incluent pas d'éventuelles nouvelles attributions de stock-options ou d'actions de performance, ni de nouvelles acquisitions ou restructurations survenant après le 24 octobre 2013.

Réunion retransmise en webcast et conférence téléphonique

Dassault Systèmes organise une réunion à Paris retransmise en webcast puis une conférence téléphonique aujourd'hui, jeudi 24 octobre 2013. Le Management tiendra une réunion retransmise en webcast à 8h30 heure de Londres / 9h30 heure de Paris et une conférence téléphonique à 9h00 heure de New York / 14h00 heure de Londres / 15h00 heure de Paris. Cette réunion retransmise en webcast et cette conférence seront accessibles par Internet sur le site http://www.3ds.com/investors/. Veuillez vous rendre sur le site au moins 15 minutes avant le début de la réunion retransmise en webcast ou de la conférence pour vous enregistrer, télécharger et installer tout logiciel audio nécessaire. Les enregistrements de la réunion retransmise en webcast et de la conférence seront disponibles pendant 30 jours.

Les informations complémentaires destinées aux investisseurs sont accessibles sur le site http://www.3ds.com/investors/ ou en téléphonant au service Relations Investisseurs de Dassault Systèmes au +33 (0) 1.61.62.69.24.

Calendrier Relations Investisseurs 2013

Résultats du quatrième trimestre et de l'année 2013 : 6 février 2014 à Paris

Résultats du premier trimestre 2014 : 24 avril 2014

Capital Market Day : 13 juin 2014

Avertissement concernant les déclarations relatives aux perspectives d'avenir du Groupe

Ce document présente des informations qui ne sont pas de nature historique mais expriment des attentes ou des objectifs pour le futur, notamment, de façon non limitative, les déclarations concernant les objectifs non-IFRS de performance financière du Groupe. Ce sont des informations relatives aux perspectives d'avenir du Groupe.

Ces perspectives d'avenir sont fondées sur les vues et hypothèses actuellement retenues par la Direction du Groupe et prennent en compte un certain nombre d'incertitudes et de risques connus et non connus. En conséquence, les résultats ou les performances qui seront réalisés sont susceptibles d'être substantiellement différents des résultats et des performances anticipés, du fait de plusieurs facteurs. Si l'environnement économique et les conditions de marché restent volatils ou se dégradent, les résultats du Groupe pourraient ne pas être conformes aux objectifs actuels et baisser en dessous de leurs niveaux antérieurs pour une plus longue période. De plus, de par la présence de facteurs impactant les ventes des produits et services du Groupe, le délai entre un changement de l'environnement économique et des conditions de marché et celle des résultats du Groupe pourrait être important.

Pour fixer ces perspectives, le Groupe a pris l'hypothèse de taux de change moyens de 1,40 dollar U.S. et 1,34 dollar U.S. pour 1,00 euro et de 130 JPY et 128 JPY pour 1,00 euro pour le troisième trimestre et l'année 2013 respectivement. Cependant, les cours des devises varient et peuvent affecter significativement les résultats du Groupe. Les résultats et performance du Groupe peuvent également être affectés par les nombreux risques et incertitudes mentionnés dans la section « Facteurs de Risques » du Document de référence 2012, déposé auprès de l'AMF le 3 avril 2013 et également disponible sur le site internet de la Société www.3ds.com.

Information financière complémentaire non-IFRS

Les données complémentaires non-IFRS présentées dans ce communiqué de presse comportent des limites inhérentes à leur nature. Ces données ne sont basées sur aucun ensemble de normes ou de principes comptables et ne doivent pas être considérées comme un substitut aux éléments comptables en normes IFRS. En outre, les données financières non-IFRS du Groupe peuvent ne pas être comparables à d'autres données également intitulées non-IFRS et utilisées par d'autres sociétés. Un certain nombre de limitations spécifiques relatives à ces mesures non-IFRS et les raisons de présenter une information financière en non-IFRS sont détaillées dans le Rapport annuel du Groupe pour l'exercice clos le 31 décembre 2012, inclus dans le Document de référence 2012 déposé auprès de l'AMF le 3 avril 2013.

Les tableaux accompagnant ce communiqué détaillent l'information complémentaire non-IFRS sur le chiffre d'affaires, le résultat opérationnel, la marge opérationnelle, le résultat net et le résultat net dilué par action, qui excluent, le traitement comptable des produits constatés d'avance liés aux acquisitions, les coûts d'attribution d'actions de performance et de stock-options, les amortissements des actifs incorporels acquis, les autres produits et charges opérationnels, nets, certains éléments financiers non-récurrents, ainsi que l'effet fiscal des ajustements non-IFRS et certains effets fiscaux non récurrents en 2013. Les tableaux présentent aussi les données financières les plus comparables en normes IFRS et une réconciliation des données non-IFRS.

Information financière complémentaire à taux de change constants

Lorsque la Direction du Groupe considère que cela peut être utile à la compréhension des tendances de l'activité, le Groupe met à disposition des pourcentages de variation de son chiffre d'affaires (en normes IFRS aussi bien qu'en non-IFRS) pour éliminer l'impact de la variation des taux de change, en particulier l'euro / US Dollar et l'euro / JPY. Dans le cas où l'information est susnommée « à taux de change constants », les données de la période « précédente » ont été recalculées sur la base des taux de change moyens de la même période de l'année actuelle, puis comparées aux données de la même période de l'année en cours.

A propos de Dassault Systèmes

Dassault Systèmes, « The 3DEXPERIENCE Company », offre aux entreprises et aux particuliers les univers virtuels nécessaires à la conception d'innovations durables. Ses solutions leaders sur le marché transforment pour ses clients, la conception, la fabrication et la maintenance de leurs produits. Les solutions collaboratives de Dassault Systèmes permettent de promouvoir l'innovation sociale et offrent de nouvelles possibilités d'améliorer le monde réel grâce aux univers virtuels. Avec des ventes dans plus de 140 pays, le Groupe apporte de la valeur à plus de 170 000 entreprises de toutes tailles dans toutes les industries. Pour plus d'informations : www.3ds.com.

CATIA, SOLIDWORKS, SIMULIA, DELMIA, ENOVIA, GEOVIA, EXALEAD, NETVIBES, 3DSWYM, et 3DVIA sont des marques déposées de Dassault Systèmes ou de ses filiales aux USA et/ou dans d'autres pays.

(Tableaux ci-après)

TABLE DES MATIERES

Chiffres clés non-IFRS

Compte de résultat consolidé résumé

Bilan consolidé résumé

Tableau de flux de trésorerie consolidés résumés

Réconciliation IFRS - non-IFRS

DASSAULT SYSTEMES
CHIFFRES CLES non-IFRS

(données non auditées ; en millions d'euros sauf données par action, effectif de clôture et taux de change)

Les chiffres clés non-IFRS excluent le traitement comptable des produits constatés d'avance liés aux acquisitions, les coûts d'attribution d'actions de performance et de stock-options et les charges sociales associées en 2012, les amortissements des actifs incorporels acquis, les autres produits et charges opérationnels, nets, certains éléments financiers non-récurrents ainsi que l'impact fiscal de ces retraitements non-IFRS et certains effets fiscaux non récurrents en 2013.

Les données en normes IFRS et la réconciliation des données en normes IFRS et non-IFRS sont présentées dans les tableaux présentés séparément.

Trois mois clos le 30 Septembre Neuf mois clos le 30 Septembre 2013 2012 Variation

Variation à

taux de change

constants

2013 2012 Variation

Variation à

taux de change

constants

Chiffre d'affaires non-IFRS € 496,1 € 505,0 (2%) 4% € 1 506,8 € 1 470,3 2% 6% Chiffre d'affaires non-IFRS par activité Ventes de logiciels 451,5 460,2 (2%) 4% 1 375,8 1 337,9 3% 6% Nouvelles licences 100,0 119,5 (16%) (10%) 343,2 367,7 (7%) (2%) Licences périodiques, maintenance et
développement de produits 351,5 340,7 3% 8% 1 032,6 970,2 6% 9% Prestations de services et autres 44,6 44,8 (0%) 5% 131,0 132,4 (1%) 3% Chiffre d'affaires logiciel récurrent 349,3 339,3 3% 8% 1 028,3 965,0 7% 9% Chiffre d'affaires logiciel non-IFRS par ligne de produit Logiciels PLM 353,8 360,3 (2%) 3% 1 070,6 1 038,1 3% 6% Dont logiciel CATIA 198,0 199,6 (1%) 1% 603,6 598,0 1% 2% Dont logiciel ENOVIA 55,9 61,7 (9%) (3%) 177,0 185,6 (5%) (1%) Dont autres logiciels PLM 99,9 99,0 1% 10% 290,0 254,5 14% 21% Logiciel SOLIDWORKS 97,7 99,9 (2%) 6% 305,2 299,8 2% 6% Chiffre d'affaires non-IFRS par zone géographique Amériques 140,3 147,7 (5%) 1% 420,1 413,3 2% 5% Europe 220,1 211,9 4% 7% 667,2 644,2 4% 5% Asie 135,7 145,4 (7%) 2% 419,5 412,8 2% 8% Résultat opérationnel non-IFRS € 157,0 € 164,6 (5%) € 455,4 € 446,9 2% Marge opérationnelle non-IFRS 31,6% 32,6% 30,2% 30,4% Résultat net non-IFRS 112,3 111,7 1% 316,9 296,1 7% Résultat net dilué par action non-IFRS € 0,88 € 0,89 (1%) € 2,48 € 2,36 5% Effectif de clôture 10 713 10 067 6% 10 713 10 067 6% Taux de change moyen USD / Euro 1,32 1,25 6% 1,32 1,28 3% Taux de change moyen JPY / Euro 131,0 98,3 33% 127,4 101,6 25%

DASSAULT SYSTEMES
COMPTE DE RESULTAT CONSOLIDE EN IFRS
(données non auditées ; en millions d'euros sauf données par action)

Trois mois clos le 30 Septembre Neuf mois clos le 30 Septembre 30 septembre 30 septembre 30 septembre 30 septembre 2013 2012 2013 2012 Nouvelles licences 100,0 119,5 343,2 367,7 Licences périodiques, maintenance et développement de produits 348,8 335,2 1 026,5 964,7 Ventes de logiciels 448,8 454,7 1 369,7 1 332,4 Prestations de services et autres 44,6 44,8 131,0 132,4 Chiffre d'affaires total € 493,4 € 499,5 € 1 500,7 € 1 464,8 Coût des ventes de logiciels, hors amortissement des actifs incorporels acquis (23,5) (21,8) (71,2) (66,2) Coût des prestations de services (38,3) (41,5) (120,4) (127,5) Frais de recherche et de développement (87,1) (97,6) (279,0) (276,9) Frais commerciaux (161,7) (152,3) (495,1) (462,8) Frais généraux et administratifs (37,7) (45,2) (113,2) (118,5) Amortissement des actifs incorporels acquis (26,7) (25,4) (75,5) (68,7) Autres produits et charges opérationnels, nets (5,2) (4,3) (9,4) (0,2) Charges opérationnelles totales (€ 380,2) (€ 388,1) (€ 1 163,8) (€ 1 120,8) Résultat opérationnel € 113,2 € 111,4 € 336,9 € 344,0 Produits financiers et autres produits, nets 3,5 6,8 15,3 11,9 Résultat avant impôt 116,7 118,2 352,2 355,9 Charge d'impôt sur le résultat (26,8) (35,5) (105,9) (114,7) Résultat net 89,9 82,7 246,3 241,2 Intérêts minoritaires (0,4) (0,1) (2,1) (2,2) Résultat net part du groupe € 89,5 € 82,6 € 244,2 € 239,0 Résultat net par action 0,71 0,67 1,96 1,94 Résultat net dilué par action € 0,70 € 0,66 € 1,91 € 1,90 Moyenne pondérée du nombre d'actions (en millions) 125,4 123,4 124,8 123,1 Moyenne pondérée du nombre d'actions après dilution (en millions) 128,2 126,0 127,6 125,7

Variation du chiffre d'affaires publié et à taux de change constants en IFRS

Trois mois clos le 30 Septembre 2013 Neuf mois clos le 30 septembre 2013 En normes IFRS Variation*

Variation à

taux de change

constants

Variation*

Variation à

taux de change

constants

Chiffre d'affaires (1%) 4% 2% 6% Chiffre d'affaires par activité Chiffre d'affaires logiciel (1%) 4% 3% 6% Chiffre d'affaires services et autres (0%) 5% (1%) 3% Chiffre d'affaires logiciel par ligne de produit Logiciels PLM (1%) 4% 3% 6% Dont chiffre d'affaires logiciel CATIA (1%) 1% 1% 2% Dont chiffre d'affaires logiciel ENOVIA (9%) (3%) (5%) (1%) Dont chiffre d'affaires autres logiciels PLM 4% 13% 14% 21% Logiciel SOLIDWORKS (2%) 6% 2% 6% Chiffre d'affaires par zone géographique Amériques (5%) 1% 1% 4% Europe 4% 7% 3% 5% Asie (5%) 4% 2% 8%

*Variation par rapport à la même période de l'année précédente

DASSAULT SYSTEMES
BILAN CONSOLIDE EN IFRS*
(données non auditées ; en millions d'euros)

30 septembre 31 décembre 2013 2012 ACTIF Trésorerie et équivalents de trésorerie 1 652,1 1 159,3 Placements à court terme 164,9 159,8 Clients et comptes rattachés, net 320,0 457,8 Autres actifs courants 158,1 154,5 Total actif courant 2 295,1 1 931,4 Immobilisations corporelles, nettes 99,5 107,8 Goodwill et Immobilisations incorporelles, nettes 1 597,3 1 459,5 Autres actifs non courants 141,5 113,7 Total actif € 4 133,4 € 3 612,4 PASSIF Dettes fournisseurs 74,9 90,8 Produits constatés d'avance 478,4 484,7 Emprunts courants 22,0 25,5 Autres passifs courants 260,0 327,5 Total passif courant 835,3 928,5 Emprunts non-courants 372,3 38,3 Autres passifs non courants 343,2 292,5 Total passif non courant 715,5 330,8 Intérêts minoritaires 12,0 16,2 Capitaux propres, part du groupe 2 570,6 2 336,9 Total passif € 4 133,4 € 3 612,4

*Le bilan au 31 décembre 2012 reflète l'adoption en 2013 de la norme comptable IAS 19 révisée.

DASSAULT SYSTEMES
TABLEAU DE FLUX DE TRESORERIE CONSOLIDES EN IFRS
(données non auditées ; en millions d'euros)

Trois mois clos le 30 Septembre Neuf mois clos le 30 Septembre 2013 2012 Variation 2013 2012 Variation Résultat net part du groupe 89,5 82,6 6,9 244,2 239,0 5,2 Intérêts minoritaires 0,4 0,1 0,3 2,1 2,2 (0,1) Résultat net 89,9 82,7 7,2 246,3 241,2 5,1 Dépreciation des actifs incorporels 8,6 8,8 (0,2) 25,7 24,9 0,8 Amortissements des actifs corporels 28,7 27,1 1,6 80,7 72,8 7,9 Elimination des autres flux sans impact sur la trésorerie 8,6 1,5 7,1 16,0 2,4 13,6 Variation du BFR (60,7) (4,7) (56,0) 59,7 127,9 (68,2) Flux de trésorerie liés aux opérations d'exploitation € 75,1 € 115,4 (€ 40,3) € 428,4 € 469,2 (€ 40,8) Acquisitions d'immobilisations corporelles et incorporelles (7,9) (9,1) 1,2 (31,1) (32,8) 1,7 Acquisitions de filiales consolidées, nettes de la trésorerie acquise (182,7) (244,4) 61,7 (209,1) (263,5) 54,4 Cessions d'actifs 0,4 0,2 0,2 0,8 0,5 0,3 Vente (acquisition) de placements à court terme 5,6 (0,6) 6,2 (6,7) 86,3 (93,0) Cessions d'investissements financiers, prêts et autres (1,6) 7,3 (8,9) 0,1 (5,2) 5,3 Flux de trésorerie liés aux opérations d'investissement (€ 186,2) (€ 246,6) € 60,4 (€ 246,0) (€ 214,7) (€ 31,3) Emprunts bancaires (remboursements d'emprunts bancaires) (0,7) (36,7) 36,0 337,8 (50,7) 388,5 Rachat d'actions propres 0,0 (3,2) 3,2 0,0 (75,1) 75,1 Exercice de stock-options 8,5 5,6 2,9 30,1 79,8 (49,7) Dividendes versés (3,2) (0,9) (2,3) (34,8) (87,4) 52,6 Flux de trésorerie liés aux opérations de financement € 4,6 (€ 35,2) € 39,8 € 333,1 (€ 133,4) € 466,5 Incidence des variations de taux de change sur la trésorerie (20,1) (14,7) (5,4) (22,7) 4,8 (27,5) Augmentation (diminution) de la trésorerie (€ 126,6) (€ 181,1) € 54,5 € 492,8 € 125,9 € 366,9 Trésorerie et équivalents de trésorerie à l'ouverture de la période € 1 778,7 € 1 461,3 € 1 159,3 € 1 154,3 Trésorerie et équivalents de trésorerie à la clôture de la période € 1 652,1 € 1 280,2 € 1 652,1 € 1 280,2

DASSAULT SYSTEMES
INFORMATIONS COMPLEMENTAIRES non-IFRS
RECONCILIATION IFRS – non-IFRS
(données non auditées ; en millions d'euros sauf données par action)

Les données complémentaires non-IFRS présentées dans ce communiqué de presse comportent des limites inhérentes à leur nature. Ces données ne sont basées sur aucun ensemble de normes ou de principes comptables et ne doivent pas être considérées comme un substitut aux éléments comptables en normes IFRS. En outre, les données financières complémentaires non-IFRS du Groupe peuvent ne pas être comparables à d'autres données également intitulées non-IFRS et utilisées par d'autres sociétés. Un certain nombre de limitations spécifiques relatives à ces mesures non-IFRS et les raisons de présenter une information financière en non-IFRS sont détaillées dans le Document de référence pour l'exercice clos le 31 décembre 2012 du Groupe déposé auprès de l'Autorité des Marchés Financiers (AMF) le 3 avril 2013. Pour pallier cette difficulté d'utilisation, les données financières complémentaires non-IFRS ne doivent pas être lues indépendamment, mais toujours associées aux éléments de comptes consolidés préparés selon les normes IFRS.

En millions d'euros à l'exception des données par action et des pourcentages Trois mois clos le 30 septembre Variation 2013 Retraitement (1) 2013 2012 Retraitement (1) 2012 IFRS Non-IFRS (2) IFRS non-IFRS IFRS non-IFRS Chiffre d'affaires total € 493,4 2,7 € 496,1 € 499,5 5,5 € 505,0 (1%) (2%) Chiffre d'affaires par activité Chiffre d'affaires logiciel 448,8 2,7 451,5 454,7 5,5 460,2 (1%) (2%) Nouvelles licences 100,0 119,5 (16%) Développement de produits 2,2 1,4 Licences périodiques et maintenance 346,6 2,7 349,3 333,8 5,5 339,3 4% 3% Part du chiffre d'affaires logiciel récurrent 77% 77% 73% 74% Prestations de services et autres 44,6 44,8 (0%) Chiffre d'affaires logiciel par ligne de produit Chiffre d'affaires logiciels PLM 351,1 2,7 353,8 354,8 5,5 360,3 (1%) (2%) Dont chiffre d'affaires logiciel CATIA 198,0 199,6 (1%) Dont chiffre d'affaires logiciel ENOVIA 55,9 61,7 (9%) Dont chiffre d'affaires autres logiciels PLM 97,2 2,7 99,9 93,5 5,5 99,0 4% 1% Chiffre d'affaires logiciel SOLIDWORKS 97,7 99,9 (2%) Chiffre d'affaires par zone géographique Amériques 138,8 1,5 140,3 146,1 1,6 147,7 (5%) (5%) Europe 219,0 1,1 220,1 210,8 1,1 211,9 4% 4% Asie 135,6 0,1 135,7 142,6 2,8 145,4 (5%) (7%) Charges opérationnelles totales (€ 380,2) 41,1 (€ 339,1) (€ 388,1) 47,7 (€ 340,4) (2%) (0%) Coûts d'attribution d'actions de performance et de stock-options (9,2) 9,2 - (18,0) 18,0 - - - Coûts d'amortissement des actifs incorporels acquis (26,7) 26,7 - (25,4) 25,4 - - - Autres produits et charges opérationnels, nets (5,2) 5,2 - (4,3) 4,3 - - - Résultat opérationnel € 113,2 43,8 € 157,0 € 111,4 53,2 € 164,6 2% (5%) Marge opérationnelle 22,9% 31,6% 22,3% 32,6% Produits financiers et autres produits, nets 3,5 0,1 3,6 6,8 (5,1) 1,7 (49%) 112% Charge d'impôt sur le résultat (26,8) (21,1) (47,9) (35,5) (19,0) (54,5) (25%) (12%) Intérêts minoritaires (0,4) 0,0 (0,4) (0,1) 0,0 (0,1) 300% 300% Résultat net part du groupe € 89,5 22,8 € 112,3 € 82,6 29,1 € 111,7 8% 1% Résultat net dilué par action (3) € 0,70 0,18 € 0,88 € 0,66 0,23 € 0,89 6% (1%)

(1) Dans le tableau de rapprochement ci-dessus, (i) tous les retraitements des données de chiffre d'affaires IFRS correspondent à l'exclusion du traitement comptable des produits constatés d'avance liés aux acquisitions, (ii) tous les retraitements des données de charges opérationnelles IFRS correspondent à l'exclusion de l'amortissement des actifs incorporels acquis, des coûts d'attribution d'actions de performance et de stock-options et les charges sociales associées en 2012, tel que détaillé ci-dessous et des autres produits et charges opérationnels, nets, (iii) tous les retraitements des données de produits financiers et autres, net IFRS correspondent à l'exclusion de certains éléments financiers non récurrents, (iv) tous les retraitements des données de résultat net IFRS correspondent à l'impact combiné de ces différents ajustements, plus, en ce qui concerne le résultat net et le résultat net par action, l'impact fiscal des retraitements ci-dessus et certains effets fiscaux non récurrents en 2013.

Trois mois clos le 30 septembre En millions d'euros 2013 IFRS Retraitement 2013 2012 IFRS Retraitement 2012 non-IFRS non-IFRS Coût des ventes (61,8) 0,3 (61,5) (63,3) 0,6 (62,7) Frais de recherche et développement (87,1) 3,9 (83,2) (97,6) 7,7 (89,9) Frais commerciaux (161,7) 3,1 (158,6) (152,3) 5,8 (146,5) Frais généraux et administratifs (37,7) 1,9 (35,8) (45,2) 3,9 (41,3) Coûts d'attribution d'actions de performance et de stock-options 9,2 18,0

(2) Le pourcentage d'augmentation (diminution) non-IFRS compare les données non-IFRS pour les deux exercices. Dans le cas où les ajustements non-IFRS relatifs à une donnée ne concernent qu'un des deux exercices, l'augmentation (diminution) non-IFRS compare la donnée non-IFRS à la donnée en normes IFRS correspondante.

(3) Sur la base d'une moyenne pondérée de 128,2 millions d'actions diluées pour le T3 2013 et de 126,0 millions d'actions diluées pour le T3 2012.

DASSAULT SYSTEMES
INFORMATIONS COMPLEMENTAIRES non-IFRS
RECONCILIATION IFRS – non-IFRS
(données non auditées ; en millions d'euros sauf données par action)

Les données complémentaires non-IFRS présentées dans ce communiqué de presse comportent des limites inhérentes à leur nature. Ces données ne sont basées sur aucun ensemble de normes ou de principes comptables et ne doivent pas être considérées comme un substitut aux éléments comptables en normes IFRS. En outre, les données financières complémentaires non-IFRS du Groupe peuvent ne pas être comparables à d'autres données également intitulées non-IFRS et utilisées par d'autres sociétés. Un certain nombre de limitations spécifiques relatives à ces mesures non-IFRS et les raisons de présenter une information financière en non-IFRS sont détaillées dans le Document de référence pour l'exercice clos le 31 décembre 2012 du Groupe déposé auprès de l'Autorité des Marchés Financiers (AMF) le 3 avril 2013. Pour pallier cette difficulté d'utilisation, les données financières complémentaires non-IFRS ne doivent pas être lues indépendamment, mais toujours associées aux éléments de comptes consolidés préparés selon les normes IFRS.

En millions d'euros à l'exception des données par action et des pourcentages Neuf mois clos le 30 septembre Variation 2013 Retraitement (1) 2013 2012 Retraitement (1) 2012 IFRS Non-IFRS (2) IFRS non-IFRS IFRS non-IFRS Chiffre d'affaires total € 1 500,7 6,1 € 1 506,8 € 1 464,8 5,5 € 1 470,3 2% 2% Chiffre d'affaires par activité Chiffre d'affaires logiciel 1 369,7 6,1 1 375,8 1 332,4 5,5 1 337,9 3% 3% Nouvelles licences 343,2 367,7 (7%) Développement de produits 4,3 5,2 (17%) Licences périodiques et maintenance 1 022,2 6,1 1 028,3 959,5 5,5 965,0 7% 7% Part du chiffre d'affaires logiciel récurrent 75% 75% 72% 72% Prestations de services et autres 131,0 132,4 (1%) Chiffre d'affaires logiciel par ligne de produit Chiffre d'affaires logiciels PLM 1 064,5 6,1 1 070,6 1 032,6 5,5 1 038,1 3% 3% Dont chiffre d'affaires logiciel CATIA 603,6 598,0 1% Dont chiffre d'affaires logiciel ENOVIA 177,0 185,6 (5%) Dont chiffre d'affaires autres logiciels PLM 283,9 6,1 290,0 249,0 5,5 254,5 14% 14% Chiffre d'affaires logiciel SOLIDWORKS 305,2 299,8 2% Chiffre d'affaires par zone géographique Amériques 417,6 2,5 420,1 411,7 1,6 413,3 1% 2% Europe 665,5 1,7 667,2 643,1 1,1 644,2 3% 4% Asie 417,6 1,9 419,5 410,0 2,8 412,8 2% 2% Charges opérationnelles totales (€ 1 163,8) 112,4 (€ 1 051,4) (€ 1 120,8) 97,4 (€ 1 023,4) 4% 3% Coûts d'attribution d'actions de performance et de stock-options (27,5) 27,5 - (28,5) 28,5 - - - Coûts d'amortissement des actifs incorporels acquis (75,5) 75,5 - (68,7) 68,7 - - - Autres produits et charges opérationnels, nets (9,4) 9,4 - (0,2) 0,2 - - - Résultat opérationnel € 336,9 118,5 € 455,4 € 344,0 102,9 € 446,9 (2%) 2% Marge opérationnelle 22,4% 30,2% 23,5% 30,4% Produits financiers et autres produits, nets 15,3 (0,6) 14,7 11,9 (7,5) 4,4 29% 234% Charge d'impôt sur le résultat (105,9) (45,2) (151,1) (114,7) (38,3) (153,0) (8%) (1%) Intérêts minoritaires (2,1) 0,0 (2,1) (2,2) 0,0 (2,2) (5%) (5%) Résultat net part du groupe € 244,2 72,7 € 316,9 € 239,0 57,1 € 296,1 2% 7% Résultat net dilué par action (3) € 1,91 0,57 € 2,48 € 1,90 0,46 € 2,36 1% 5%

(1) Dans le tableau de rapprochement ci-dessus, (i) tous les retraitements des données de chiffre d'affaires IFRS correspondent à l'exclusion du traitement comptable des produits constatés d'avance liés aux acquisitions, (ii) tous les retraitements des données de charges opérationnelles IFRS correspondent à l'exclusion de l'amortissement des actifs incorporels acquis, des coûts d'attribution d'actions de performance et de stock-options et les charges sociales associées en 2012, tel que détaillé ci-dessous et des autres produits et charges opérationnels, nets, (iii) tous les retraitements des données de produits financiers et autres, net IFRS correspondent à l'exclusion de certains éléments financiers non récurrents, (iv) tous les retraitements des données de résultat net IFRS correspondent à l'impact combiné de ces différents ajustements, plus, en ce qui concerne le résultat net et le résultat net par action, l'impact fiscal des retraitements ci-dessus et certains effets fiscaux non récurrents en 2013.

En millions d'euros 2013 IFRS Retraitement 2013 2012 IFRS Retraitement 2012 non-IFRS non-IFRS Coût des ventes (191,6) 0,7 (190,9) (193,7) 0,9 (192,8) Frais de recherche et développement (279,0) 11,6 (267,4) (276,9) 12,7 (264,2) Frais commerciaux (495,1) 9,2 (485,9) (462,8) 8,5 (454,3) Frais généraux et administratifs (113,2) 6,0 (107,2) (118,5) 6,4 (112,1) Coûts d'attribution d'actions de performance et de stock-options 27,5 28,5

(2) Le pourcentage d'augmentation (diminution) non-IFRS compare les données non-IFRS pour les deux exercices. Dans le cas où les ajustements non-IFRS relatifs à une donnée ne concernent qu'un des deux exercices, l'augmentation (diminution) non-IFRS compare la donnée non-IFRS à la donnée en normes IFRS correspondante.

(3) Sur la base d'une moyenne pondérée de 127,6 millions d'actions diluées en 2013 et de 125,7 millions d'actions diluées en 2012.

Dassault Systèmes
François Bordonado /Béatrix Martinez, 33.1.61.62.69.24
Etats-Unis et Canada :
Michele.Katz@3DS.com
or
FTI Consulting
Clément Bénétreau/Caroline Guilhaume, 33.1.47.03.68.10
Jon Snowball, 44.20.7831.3113

Business Wire