BFM Patrimoine

Dassault Aviation : Le standard « F3 R » du RAFALE est lancé

BFM Patrimoine
Le standard « F3 R » du RAFALE est lancé Mérignac, le 10 janvier 2014 - M. Eric Trappier, PDG de Dassault Aviation, a reçu des mains de M. Jean-Yves Le Drian, Ministre de la Défense, le contrat de développement du standard F3 R pour l'avion

Le standard « F3 R » du RAFALE est lancé

Mérignac, le 10 janvier 2014 - M. Eric Trappier, PDG de Dassault Aviation, a reçu des mains de M. Jean-Yves Le Drian, Ministre de la Défense, le contrat de développement du standard F3 R pour l'avion de combat RAFALE. Cet événement a eu lieu ce jour à l'occasion de la visite effectuée par M. Le Drian à l'usine Dassault Aviation de Mérignac. Le contrat avait été notifié par la Direction générale de l'armement (DGA) le 30 décembre dernier.

Le standard F3 R est une évolution du standard F3 du RAFALE. Il s'inscrit dans la démarche d'amélioration continue de l'avion selon les exigences des opérationnels. Il permettra à Dassault Aviation d'intégrer au RAFALE les équipements et armements suivants :

  • Le missile européen air-air longue portée Meteor de MBDA. Ce missile très performant sera d'une efficacité maximale grâce au radar dit « à antenne active » qui équipe les RAFALE livrés en série depuis mi-2013[1].
  • Le pod de désignation laser de nouvelle génération PDL-NG de Thales. Principalement utilisé pour la mise en oeuvre des frappes air-sol, de jour comme de nuit, ce pod améliorera encore la grande précision dont le RAFALE fait preuve depuis ses premiers engagements (en 2007 sur le théâtre afghan). 
  • La version à guidage terminal laser de l'Armement Air Sol Modulaire (AASM) de Sagem[2]. Cette famille d'armements à guidage principal GPS et propulseur additionnel est sans équivalent. Elle a notamment permis au RAFALE, pendant les opérations en Libye (2011), de détruire des objectifs à plusieurs dizaines de kilomètres de distance, avec une précision métrique. La version à guidage terminal laser est particulièrement adaptée aux cibles mobiles.

Par ailleurs, F3 R comprendra des mises à jour pour les capteurs du RAFALE et pour les systèmes assurant sa totale interopérabilité.

Le lancement du standard F3 R :

  • garantit aux forces françaises qu'elles continueront à disposer d'un avion performant et adapté à leurs besoins.
  • conforte les atouts du RAFALE dans les compétitions export. 
  • contribue au maintien des compétences des bureaux d'études de Dassault Aviation et de ses partenaires industriels au meilleur niveau mondial. 
  • confirme la démarche d'amélioration continue et ouvre la voie à des développements futurs pour la France et les clients export. 

La validation du standard F3 R est prévue en 2018.

Dassault Aviation et les 500 entreprises françaises associées au programme RAFALE remercient le ministère de la Défense, la DGA, l'armée de l'Air et la Marine nationale pour leur confiance.

A propos du RAFALE

Seul appareil totalement « omnirôle » au monde, opérable depuis une base à terre ou depuis un porte-avions, capable d'emporter 1,5 fois son poids en armements et carburant, le RAFALE a été conçu pour accomplir toutes les missions de l'aviation de combat :

  • interception et combat air-air avec canon de 30 mm, missiles Mica IR/EM et missiles Meteor (à partir de 2018). 
  • appui au sol avec canon de 30 mm, bombes guidées laser GBU-12/24, bombes guidées GPS AASM et GBU-49 (utilisés en Afghanistan, en Libye et au Mali). 
  • frappes dans la profondeur avec missiles de croisière Scalp-Storm Shadow (utilisés en Libye). 
  • attaque à la mer avec missile Exocet AM39 Block 2 et autres armements air-surface. 
  • reconnaissance tactique et stratégique en temps réel avec nacelle Areos (utilisée en Afghanistan, en Libye et au Mali). 
  • ravitaillement en vol d'un Rafale à un autre (« buddy-buddy »). 
  • dissuasion nucléaire avec missile ASMP-A. 

Le RAFALE est entré en service en 2004 dans la Marine nationale et en 2006 dans l'armée de l'Air française pour remplacer peu à peu les sept types d'avions de combat de générations précédentes. Sur les 180 RAFALE commandés par la France à ce jour, 126 ont été livrés. La flotte RAFALE totalise actuellement près de 120 000 heures de vol, dont 16 000 en opérations. Depuis mi-2013, les RAFALE de série sont dotés du radar à antenne active RBE2 AESA de Thales.

A propos de Dassault Aviation

Avec plus de 8 000 avions militaires et civils livrés dans 83 pays depuis 60 ans et représentant plus de 28 millions d'heures de vol, Dassault Aviation dispose d'un savoir-faire et d'une expérience reconnus dans la conception, le développement, la vente et le support de tous les types d'avion, depuis l'appareil de combat Rafale jusqu'à la famille de business jets haut de gamme Falcon en passant par les drones militaires. En 2012, le chiffre d'affaires de Dassault Aviation s'est élevé à 3,94 milliards d'euros. La société compte près de 11 600 collaborateurs.

www.dassault-aviation.com

Twitter : @Dassault_OnAir

Contacts presse :

Communication Rafale

Nathalie Bakhos
Tel : +33 (0)1 47 11 65 11
nathalie.bakhos@dassault-aviation.fr

Communication institutionnelle

Mathieu Durand

Tel : +33 (0)1 47 11 85 88

mathieu.durand@dassault-aviation.com

Photos haute définition :
http://mediapro.dassault-aviation.com

[1] Le Rafale est le seul avion de combat européen opérationnel équipé d'un radar « à balayage électronique et antenne active » : le Thales RBE2 AESA (Active Electronically Scanned Array). Cf. communiqué de presse Dassault Aviation - Thales du 2 octobre 2012.

[2] Une intégration partielle de cet armement a déjà été réalisée en « urgence opération » à l'occasion de l'intervention française au Mali.

Copyright GlobeNewswire

Les annexes de ce communiqué sont disponibles à partir de ce lien :

http://hugin.info/143388/R/1753863/591719.pdf

Ce communiqué de presse est diffusé par NASDAQ OMX Corporate Solutions. L'émetteur est seul responsable du contenu de ce communiqué.

[HUG#1753863]

Dassault Aviation : Le standard « F3 R » du RAFALE est lancé

Thomson Reuters ONE