BFM Patrimoine

Création d'un patrimoine éducatif destiné aux futurs héros du sport

BFM Patrimoine
L'amélioration de l'éducation pour les athlètes fera partie de l'héritage des Jeux de Londres 2012, suivant l'annonce d'une collaboration mondiale sous l'égide de la World Academy of Sport et du Baccalauréat
  • L'amélioration de l'éducation pour les athlètes fera partie de l'héritage des Jeux de Londres 2012, suivant l'annonce d'une collaboration mondiale sous l'égide de la World Academy of Sport et du Baccalauréat International.
  • Le projet offrira aux athlètes des parcours éducatifs postérieurs à l'âge de 16 ans, ainsi que l'accès à une qualification internationale de haut niveau parallèlement à la continuation de leur carrière sportive.
  • Il existe un besoin d'améliorer l'éducation des athlètes d'élite et de s'assurer que les instances sportives et les gouvernements donnent un degré de priorité élevé à l'avenir à long terme de leurs athlètes.

La World Academy of Sport (WAoS) et le Baccalauréat International (IB) ont annoncé aujourd'hui le projet d'offrir aux athlètes d'élite du monde entier la possibilité d'obtenir une éducation reconnue à l'échelle internationale tout en poursuivant leur carrière sportive. Le programme offrira aux jeunes sportifs l'opportunité de suivre les cours et le programme d'études du diplôme de l'IB, dispensés selon des modalités flexibles sur une période de 3 ou 4 ans afin de pouvoir s'intégrer harmonieusement aux obligations liées à leur entraînement et à leurs déplacements.

Les études ont indiqué que les athlètes et leurs parents sont préoccupés par la rigidité des options éducatives actuelles. Il a aussi été démontré que lorsque les athlètes donnent la priorité aux exigences de leur entraînement en reportant à plus tard les études normalement entreprises après l'âge de 16 ans, nombre d'entre eux ne reprennent pas leurs études lorsqu'ils arrêtent le sport de compétition. Par voie de conséquence, pour les athlètes, leur progression de carrière est souvent problématique, et trouver un moyen pour eux d'avoir un déroulement de carrière viable et une « sécurité d'emploi » est un sujet de préoccupation pour l'ensemble de ce secteur d'activité.

Cette initiative est appuyée par plusieurs membres de la communauté sportive internationale, notamment l'ancien sprinter olympique Frank Fredericks et l'ambassadrice du Comité International Paralympique (IPC) Katrina Webb, ainsi que par les partenaires de la Fédération Sportive Internationale et les membres du CIO.

Tous ces partenaires cherchent à obtenir un soutien continu et des sources régulières de financement afin de pouvoir accorder des bourses permettant de financer l'entraînement des athlètes et de couvrir leurs frais de subsistance pendant leur programme d'études, pour faire réellement la différence dans la vie de plus grand nombre d'athlètes possible.

Sir Philip Craven, Président du Comité International Paralympique, a déclaré à ce sujet : « Alors que les Jeux Paralympiques battent leur plein, on ne saurait choisir un meilleur moment pour diriger notre attention sur l'importance de la création d'un patrimoine éducatif fondé sur les jeux de Londres 2012. À travers ce projet, nous voulons faire en sorte que les futurs athlètes bénéficient de l'éducation, des compétences et des connaissances leur permettant de s'épanouir au-delà de leurs carrières sportives et de continuer d'être des exemples à suivre et des ambassadeurs accomplis pour leur sport. »

Pour obtenir des informations sur la participation au programme, veuillez contacter Michael Cary : mcary@worldacademysport.com / +44 (0) 7770 640 904.

Le texte du communiqué issu d'une traduction ne doit d'aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d'origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Cohn & Wolfe
Bhakti Gajjar
+ 44 (0) 20 7331 5363
bhakti.gajjar@cohnwolfe.com

Business Wire