BFM Patrimoine

Compagnie Financière Tradition : premier semestre 2013

BFM Patrimoine
Communiqué de presse    Marge d'exploitation sous-jacente en hausse de 7,4% à 9,1%   Résultat net part du Groupe en hausse de 66,6% à 21,5 millions de francs   Lancement réussi de nouvelles initiatives électroniques


Communiqué de presse

Marge d'exploitation sous-jacente en hausse de 7,4% à 9,1%

Résultat net part du Groupe en hausse de 66,6%
à 21,5 millions de francs

Lancement réussi de nouvelles initiatives électroniques

En millions de CHF

S1 2013

S1 2012
Variation à cours de change constants
Chiffre d'affaires non IFRS*
510,8
545,0
-4,4%
Résultat d'exploitation non IFRS* sous-jacent**
46,7
40,3
+22,2%
Marge d'exploitation sous-jacente
9,1%
7,4%

Chiffre d'affaires publié
475,9
512,4
-5,7%
Résultat d'exploitation
28,8
22,3
+35,0%
Résultat net
26,6
17,3
+62,4%
Résultat net part du Groupe
21,5
13,6
+66,6%

* avec les coentreprises consolidées par intégration proportionnelle et ce conformément aux rapports de gestion du Groupe (« non IFRS »)

** avant amortissement d'immobilisations incorporelles et autres produits et charges exceptionnels.

Aperçu de l'activité

L'activité du Groupe au cours du premier semestre 2013 s'est déroulée dans un environnement de marché toujours exigeant principalement en raison des incertitudes liées à l'évolution réglementaire sur les marchés dérivés OTC, et ce, affectant nombre de ses clients. Après une période d'ajustement lors du premier trimestre, le chiffre d'affaires s'est stabilisé au cours du deuxième trimestre et ressort en hausse de 1,4% par rapport à la même période l'an dernier. Sur l'ensemble de la période, le chiffre d'affaires non IFRS est en baisse de 4,4 % à cours de change constants à 510,8 millions de francs par rapport à la même période l'an dernier.

Malgré une réduction du chiffre d'affaires, le résultat d'exploitation non IFRS sous-jacent est en hausse de 22,2% à taux de change constants à 46,7 millions de francs suisses, pour une marge sous-jacente de 9,1% contre 7,4% pour la même période l'an dernier. Le résultat net part du Groupe s'élève à 21,5 millions de francs suisses, en hausse de 66,6% à cours de change constants. Les résultats semestriels ont ainsi pleinement bénéficié des mesures d'économies mises en oeuvre l'an dernier afin de réduire la base de coûts fixes du Groupe et d'en augmenter la flexibilité.

Par ailleurs, le Groupe a poursuivi ses investissements dans la technologie afin d'augmenter ses capacités de courtage électronique et lui permettre ainsi de s'adapter aux évolutions réglementaires.

Ainsi, Trad-X, plateforme de négociation hydride pour les dérivés de taux d'intérêt initialement lancée pour les swaps de taux d'intérêt en euros (IRS EUR), est maintenant opérationnelle pour les swaps de taux d'intérêt en dollars (IRS USD) et en sterling (IRS GBP) ainsi que pour les options sur taux d'intérêt (IRO). Depuis son lancement, Trad-X a apparié près de 20 000 ordres pour un montant notionnel d'environ 1,2 trillion de francs suisses. D'autres devises viendront se négocier sur cette plateforme en fonction de l'évolution du marché et de la règlementation.

En outre, en avril 2013, le Groupe a lancé ParFX, une nouvelle plateforme électronique pour le change au comptant auprès d'une clientèle institutionnelle, développée également à partir de sa technologie propriétaire. Ce lancement, qui bénéficie du soutien de certains des plus grands acteurs du marché mondial du change au comptant, démontre une nouvelle fois la capacité du Groupe à innover et à former des partenariats avec des intervenants clés du marché pour en favoriser le développement.

Il est prévu d'étendre la couverture à d'autres produits conformément à la stratégie du Groupe visant à offrir des capacités d'exécution électronique dans toute sa gamme de produits.

Chiffre d'affaires

Le chiffre d'affaires non IFRS de l'activité d'intermédiation professionnelle recule de 5,2 % à cours de change constants avec une baisse dans la plupart des classes d'actifs à l'exception des produits de change et matières premières.

Le chiffre d'affaires des matières premières (qui couvre une vaste palette de produits du secteur de l'énergie et des métaux) est en légère hausse, profitant du développement de notre activité sur l'énergie en Asie, en partie neutralisé par la baisse du niveau d'activité aux Amériques.

Le recul du chiffre d'affaires touche principalement les produits à taux fixe et les actions. Les produits de taux d'intérêt, tout en enregistrant un recul global par rapport au premier semestre 2012, ont bénéficié du développement du chiffre d'affaires de notre activité électronique pour dérivés de taux d'intérêt, Trad-X, qui couvre désormais outre l'euro, le dollar et le sterling.

Le chiffre d'affaires de l'activité de change pour particuliers au Japon (autres activités) progresse de 27,3 % poursuivant la tendance observée au quatrième trimestre 2012 liée à la volatilité croissante du yen.

Le chiffre d'affaires publié du premier semestre 2013 s'établit à 475,9 millions de francs suisses, contre 512,4 millions au premier semestre 2012, soit un recul de 5,7 % à cours de change constants. Ce montant exclut la quote-part du Groupe dans le chiffre d'affaires des coentreprises qui sont consolidées selon la méthode de la mise en équivalence à partir du 1er janvier 2013. Il s'agit principalement de l'activité d'options sur devises conduite par Tradition-ICAP, et de l'activité de change pour particuliers au Japon, gérée par Gaitame.com Co., Ltd.

Résultat d'exploitation

Le résultat d'exploitation non IFRS sous-jacent (qui exclut certaines charges exceptionnelles) s'inscrit en progression de 22,2% à cours de change constants à 46,7 millions de francs suisses, soit une marge d'exploitation sous-jacente de 9,1% contre 7,4% au premier semestre 2012.

Les charges exceptionnelles comprennent une charge d'amortissement de 2,0 millions de francs suisses (S1 2012 : 2,8 millions) relative à des immobilisations incorporelles du Groupe ainsi qu'à des charges exceptionnelles nettes (constituées principalement des frais juridiques et de règlement de litiges ainsi que des frais de restructuration) de 6,4 millions de francs suisses (S1 2012 : 10,0 millions). Les immobilisations incorporelles concernées seront totalement amorties en mars 2014.

Le résultat d'exploitation publié s'établit à 28,8 millions de francs suisses contre 22,3 millions au premier semestre 2012, soit une progression de 35,0 % à cours de change constants.

Résultat net

La charge d'impôt consolidée de la période a bénéficié d'une réduction des charges non déductibles consécutive aux mesures de réduction des coûts prises par le Groupe. Le résultat net consolidé ressort à 26,6 millions de francs suisses, contre 17,3 millions en 2012 pour un résultat net part du Groupe de 21,5 millions de francs suisses (S1 2012 : 13,5 millions), en hausse de 66,6% à cours de change constants.

Bilan

Les capitaux propres consolidés s'élèvent à 358,2 millions de francs suisses au 30 juin 2013, dont 302,4 millions sont attribuables aux actionnaires de la Société.

Perspectives

Le Groupe poursuivra au cours des prochains mois son développement ainsi que sa politique d'investissement dans les technologies avec la poursuite du déploiement de nouvelles initiatives électroniques. L'évolution des marchés financiers restant encore très incertaine, l'adaptation du métier aux technologies permettant également de répondre au nouvel environnement réglementaire ainsi que la poursuite de la maîtrise des coûts constitueront des éléments essentiels à l'amélioration de la performance annuelle du Groupe.

Le rapport semestriel 2013 de Compagnie Financière Tradition SA, comprenant les comptes consolidés intermédiaires est disponible sur le site internet de la société: http://tradition.com/financials/reports.aspx

Présent dans 28 pays, Compagnie Financière Tradition SA figure parmi les leaders mondiaux du secteur des IDB (Inter Dealer Broker). Le Groupe fournit des services d'intermédiation sur une vaste gamme de produits financiers (marchés monétaires, marchés obligataires, produits dérivés de taux, de change et de crédit, actions, dérivés actions, marchés à terme de taux et sur indices) et non financiers (énergie, environnement, métaux précieux).

Compagnie Financière Tradition est cotée au SIX Swiss Exchange (CFT). Pour de plus amples informations

sur notre Groupe, consulter le site www.tradition.com.

Lausanne, le 26 août 2013

Contacts presse :

Compagnie Financière Tradition SA

Patrick Combes, President 

Tel.: +41 21 343 52 87

Voxia Communication SA

Jérémy Nieckowski 

Tel.: +41 22 591 22 65

jeremy.nieckowski@voxia.ch

Copyright Thomson Reuters

Les annexes de ce communiqué sont disponibles à partir de ce lien :

http://hugin.info/133362/R/1724870/575032.pdf

Ce communiqué de presse est diffusé par Thomson Reuters. L'émetteur est seul responsable du contenu de ce communiqué.

[HUG#1724870]

CFT_ premier semestre 2013

Thomson Reuters ONE