BFM Patrimoine

Comment ce trader s'enrichit avec le "risque" Marine Le Pen 

David Tepper parie qu'il peut gagner de l'argent grâce à l'élection présidentielle, peu importe le résultat.

David Tepper parie qu'il peut gagner de l'argent grâce à l'élection présidentielle, peu importe le résultat. - AFP

Patron d'un fonds d'investissement spéculatif américain, David Tepper pense avoir trouvé une martingale lui permettant de gagner de l'argent sur les marchés, que la candidate du Front national emporte ou non l'élection présidentielle.

David Tepper, un gérant de hedge fund (fonds d'investissement spéculatif), a décidé de miser une partie de l'argent de ses clients en pariant sur la prochaine élection française. Et selon lui, il gagnera quel qu'en soit le résultat. Ce milliardaire américain, qui gère au quotidien 17 milliards de dollars, fait le pari que les Bourses européennes vont monter d'ici le premier tour.

David Tepper est en effet persuadé que les actions ne sont pas chères et que le marché a surestimé le "risque" Marine Le Pen. Mais, histoire de gagner à tous les coups, il mise aussi sur la baisse du prix des obligations, ce qui revient à spéculer sur une remontée des taux souverains français. Ce scénario suppose que la président du Front national progresse dans les sondages à l'approche du premier tour, faisant augmenter l'inquiétude des investisseurs.

Il fait donc ainsi le pari que l'écart de taux (spread) entre l'obligation française à 10 ans et le Bund allemand (l'obligation allemande à 10 ans) va augmenter d'ici le 23 avril prochain. Le gérant, dont la fortune personnelle est estimée à plus de 10 milliards de dollars, estime que le rendement des obligations françaises pourrait monter jusqu'à 1,2% (contre 1,13% actuellement)

Deux scénarios possibles

La stratégie mise en place par David Tepper en 2016 a déjà commencé à porter ses fruits en bourse puisque le "spread" entre la France et l'Allemagne a doublé depuis fin octobre à 66 points de base tandis que sur la même période le CAC 40 a gagné environ 10%. Attention tout de même aux traders en herbe qui seraient tentés d'imiter sa stratégie après le 7 mai prochain, date du second tour de la présidentielle.

Car, en cas d'élection de Marine Le Pen, les marchés actions risquent de plonger dans le rouge et le spread à 10 ans entre la France et l'Allemagne s'amplifier, ce qui mettrait à mal son pari de hausse des actions européennes. Dans le cas d'une défaite de la candidate du FN, les marchés actions devraient réagir positivement, mais les taux français devraient se détendre et, donc, le prix des obligations augmenter.

S.B.