BFM Patrimoine

CETTE SEMAINE: Un cocktail tonique: Espagne, BCE et emploi américain

BFM Patrimoine

PARIS (Dow Jones)--La crise de la zone euro restera au premier plan de l'actualité, après la publication la semaine dernière des budgets espagnol et français pour 2013 ainsi que des "stress tests" des banques ibériques. Les opérateurs

PARIS (Dow Jones)--La crise de la zone euro restera au premier plan de l'actualité, après la publication la semaine dernière des budgets espagnol et français pour 2013 ainsi que des "stress tests" des banques ibériques.

Les opérateurs s'attendent à ce que l'Espagne lance officiellement une demande d'aide financière extérieure et certains d'entre eux estiment que Moody's pourrait abaisser la note souveraine du pays.

Jeudi, la Banque centrale européenne (BCE) rendra un verdict très attendu - tout aussi attendu que le discours de son président Mario Draghi peu après. L'institution de Francfort sera scrutée après l'annonce de son programme de rachat d'obligations d'État (OMT) le mois dernier. Ce programme "a fortement réduit le risque systémique dans la zone euro", souligne ING dans une note à ses clients.

La banque néerlandaise indique qu'elle a "dès lors décidé d'accroître (son) exposition au risque au sein de (sa) répartition tactique des actifs et d'adopter une surpondération des actions".

Les Etats-Unis repasseront sur le devant de la scène vendredi, avec le très attendu rapport sur l'emploi de septembre.

Par ailleurs, selon des analystes de Citigroup, le volume d'émissions obligataires des Etats devrait commencer à décroître fortement, à l'approche de la fin de l'année. La banque américaine estime qu'en octobre, 62 milliards d'euros de dette seront proposés à l'émission, soit 18 milliards d'euros de moins qu'en septembre.

-Lundi: en France, les investisseurs étudieront une émission de dette de court terme (BTF). Ils attendront également le verdict d'ArcelorMittal sur ses deux hauts fourneaux de Florange.

Du côté européen, l'agenda comprendra l'indice PMI du secteur manufacturier de septembre dans la zone euro et ses composantes. Y figureront également les chiffres du chômage dans la zone euro et en Italie ainsi que les ventes de détail en Allemagne, tous trois pour le mois d'août.

Aux Etats-Unis, trois publications macroéconomiques seront attendues: l'indice ISM du secteur manufacturier, l'indice Dow Jones du sentiment économique pour le mois de septembre et les dépenses de construction en août.

-Mardi: l'agenda français est vide et les investisseurs se tourneront donc vers l'Europe, où seront prévus l'indice britannique Nationwide du coût du logement pour septembre, la production dans la zone euro en août et une émission de dette par le Fonds européen de stabilité financière (FESF). Le britannique Wolseley présentera ses résultats annuels.

De l'autre côté de l'Atlantique, le marché suivra l'indice Johnson Redbook des ventes de détail au 29 septembre et les ventes de voitures pour le mois de septembre.

-Mercredi: l'attention se portera sur l'indice PMI du secteur de services pour le mois de septembre dans la zone euro et ses composantes. Du côté des entreprises, International Airlines publiera son trafic de septembre, Sainsbury dévoilera son rapport d'activité et Tesco, ses résultats du premier semestre.

Aux Etats-Unis, le programme sera chargé: les investisseurs attendront en premier lieu les chiffres de l'enquête ADP sur l'emploi pour septembre, un indicateur considéré comme précurseur du rapport sur l'emploi de vendredi, et les minutes de la dernière réunion de politique monétaire de la Réserve fédérale américaine. Ils scruteront également l'indice ISM du secteur des services de septembre et les stocks hebdomadaires de pétrole. Marriott et Monsanto annonceront leurs résultats semestriels.

-Jeudi: en France, une émission de dette de long terme (OAT) sera prévue tandis que l'Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) publiera sa note de conjoncture.

Sur le front européen, le marché sera attentif au trafic de septembre d'easyJet et au rapport d'activité de TNT Express, mais attendra surtout une émission de dette en Espagne et les décisions de politique monétaire de la Banque d'Angleterre (BOE) puis de la Banque centrale européenne (BCE). Le président de la BCE, Mario Draghi, prendra la parole pour une conférence de presse toujours très suivie par les investisseurs. La BOE, elle, ne s'exprime pas lorsqu'elle rend son verdict.

Aux Etats-Unis, les demandes d'allocations chômage au 29 septembre et les commandes aux usines en août seront prévues.

Par ailleurs, la Banque du Japon annoncera ses décisions en matière de politique monétaire.

-Vendredi: le rapport sur l'emploi américain - l'un des indicateurs économiques les plus suivis au monde - sera publié pour septembre. Par ailleurs, seront dévoilées les commandes à l'industrie en Allemagne en août et la troisième estimation du produit intérieur brut (PIB) de la zone euro. Du côté des entreprises, Air France-KLM publiera son trafic pour le mois de septembre et Constellation Brands ses résultats trimestriels.

-Marion Issard, Dow Jones Newswires; +33 (0)1 40 17 17 75; marion.issard@dowjones.com

(END) Dow Jones Newswires

October 01, 2012 03:37 ET (07:37 GMT)

© 2012 Dow Jones & Company, Inc.

Dow Jones Newswires -IDSS2-