BFM Patrimoine

Cegedim : Quasi-stabilité de la marge d’EBITDA au premier semestre 2014

BFM Patrimoine

Un chiffre d’affaires organique en hausse au deuxième trimestre Réponse à l’offre d’IMS Health attendue avant fin octobre 2014 Le Groupe maintient ses objectifs 2014 Regulatory
  • Un chiffre d’affaires organique en hausse au deuxième trimestre
  • Réponse à l’offre d’IMS Health attendue avant fin octobre 2014
  • Le Groupe maintient ses objectifs 2014

Regulatory News:

Cegedim, entreprise mondiale de technologies et de services spécialisée dans le domaine de la santé, enregistre un chiffre d’affaires consolidé au premier semestre 2014 de 428,7 millions d’euros, en recul de 1,9% en données publiées et de 0,9% en données organiques.

Le recul de 2,8% du chiffre d’affaires organique au premier trimestre a été partiellement compensé par une croissance de 1,0% au deuxième trimestre. Le recul en données organiques du chiffre d’affaires au premier semestre de la division Professionnels de santé est largement compensé par la croissance organique du chiffre d’affaires des divisions CRM et données stratégiques, Assurances et services et Activités GERS et Réconciliation. Il est à noter que la division Professionnels de santé retrouve une bonne dynamique commerciale sur le mois de juin.

L’EBITDA s’établit à 53,5 millions d’euros, en recul de 1,9 million d’euros sur les six premiers mois de l’année 2014. La marge d’EBITDA est ainsi quasi stable à 12,5% sur les six premiers mois de 2014, contre 12,7% un an plus tôt. Cette évolution de l’EBITDA résulte du recul des divisions Professionnels de santé et Assurances et services, partiellement compensé par l’amélioration significative des divisions CRM et données stratégiques et Activités GERS et Réconciliation.

L’endettement financier net recule de 11,2 millions d’euros à 460,0 millions d’euros.

Suite à l’offre d’IMS Health annoncée le 24 juin dernier, les consultations des instances représentatives du personnel ont commencé et leurs avis sont attendus pour la fin du mois de septembre. Ainsi, le Conseil d’Administration devrait être en mesure de se prononcer sur l’offre avant fin octobre 2014.

  • Compte de résultat simplifié

1er semestre 2014 1er semestre 2013

Δ

En M€ En % En M€ En % Chiffre d’affaires 428,7 100% 437,2 100% -1,9% EBITDA 53,5 12,5% 55,4 12,7% -3,5% Dotation aux amortissements 32,3 ─ 29,4 ─ +9,8% Résultat opérationnel courant 21,1 4,9% 25,9 5,9% -18,7% Produits et charges non courants -9,1 ─ -4,0 ─ +125,3% Résultat opérationnel 12,0 2,8% 21,9 5,0% -45,3% Coût de l’endettement financier net 24,4 ─ 36,1 ─ -32,2% Charge d’impôt -5,3 ─ 0,4 ─ n.m. Résultat net consolidé -16,8 -3,9% -12,8 -2,9% +30,6% Résultat net part du Groupe -16,8 -3,9% -12,8 -2,9% +30,6%

Sur le premier semestre 2014, Cegedim a enregistré un chiffre d’affaires consolidé de 428,7 millions d’euros, en recul de 1,9% en données publiées et de 0,9% en données comparables par rapport à la même période de 2013. Les acquisitions ont contribué positivement à hauteur de 0,2% et les effets de change négativement à hauteur de 1,2%.

Les charges opérationnelles ont reculé de 4,1 millions d’euros. Cette évolution reflète une baisse des achats consommés de 4,3 millions d’euros et des frais de personnel de 2,6 millions d’euros, alors que les charges externes progressent de 2,8 millions d’euros.

L’EBITDA a reculé de 1,9 million d’euros à 53,5 millions d’euros, avec une marge passant de 12,7% au premier semestre 2013 à 12,5% au premier semestre 2014.

Cette évolution de l’EBITDA résulte du recul des divisions Professionnels de santé et Assurances et services, partiellement compensé par l’amélioration significative des divisions CRM et données stratégiques et Activités GERS et Réconciliation.

Les dépréciations ont progressé de 2,9 millions d’euros et les charges exceptionnelles de 5,1 millions d’euros suite à l’amende de 5,7 millions d’euros infligée par l’Autorité de la concurrence. Ainsi, le résultat opérationnel s’est établi à 12,0 millions d’euros, en recul de 9,9 millions d’euros par rapport au premier semestre 2013.

Le coût de l’endettement financier a reculé de 11,6 millions d’euros passant de 36,1 millions d’euros au 30 juin 2013, à 24,4 millions d’euros au 30 juin 2014. Ce recul reflète l’effet de base lié aux charges comptables du refinancement de 2013.

La charge d’impôt a progressé de 5,7 millions d’euros passant d’un crédit de 0,4 million d’euros à une charge de 5,3 millions d’euros. La hausse s’explique principalement par la non-activation des impôts différés des entités déficitaires en 2014, contrairement à 2013.

Le résultat net consolidé part du Groupe s’est établi en perte de 16,8 millions d’euros contre une perte de 12,8 millions d’euros un an plus tôt. La perte courante par action est passée de 0,9 euro au premier semestre 2013 à 1,2 euro au premier semestre 2014.

Analyse de l’évolution de l’activité par division

  • Chiffres clés par division

Chiffre d’affaires EBIT courant EBITDA en millions d’euros 2ème Trimestre 2ème Trimestre 2ème Trimestre 2014 2013 2014 2013 2014 2013 CRM et données stratégiques 102,0 101,8 6,2 7,2 12,8 10,7 Professionnels de santé 74,6 75,7 8,2 9,8 14,3 15,2 Assurances et services 40,0 39,9 5,9 7,7 9,5 11,2 Activités GERS et Réconciliation 8,2 7,0 -1,5 -1,6 -1,1 -1,2 Cegedim 224,7 224,4 18,8 23,2 35,5 35,9 Chiffre d’affaires EBIT courant EBITDA en millions d’euros 1er Semestre 1er Semestre 1er Semestre 2014 2013 2014 2013 2014 2013 CRM et données stratégiques 194,5 198,5 2,7 2,4 16,0 13,0 Professionnels de santé 141,9 147,6 13,0 17,1 24,3 28,3 Assurances et services 78,0 77,0 8,9 11,6 15,8 18,3 Activités GERS et Réconciliation 14,3 14,0 -3,4 -5,1 -2,6 -4,3 Cegedim 428,7 437,2 21,1 25,9 53,5 55,4

  • CRM et données stratégiques

Sur le premier semestre de 2014, le chiffre d’affaires de la division s’établit à 194,5 millions d’euros, en baisse de 4,0 millions d’euros, soit 2,0% en données publiées. Les effets de change ont contribué négativement au chiffre d’affaires à hauteur de 3,2%. En données comparables, le chiffre d’affaires est en recul de 1,2% sur la période.

L’EBITDA s’établit à 16,0 millions d’euros en progression de 3,0 millions d’euros, soit 23,0%. La marge s’établit ainsi à 8,2% contre 6,6% un an plus tôt.

Cette progression résulte principalement de la croissance de l’activité Compliance et des produits et services liés à la base de données OneKey combinée à une stabilisation de l’activité études de marché et à la poursuite des efforts de restructuration. Ainsi, l’EBITDA progresse alors que le chiffre d’affaires recule.

  • Professionnels de santé

Sur le premier semestre 2014, le chiffre d’affaires de la division s’établit à 141,9 millions d’euros, en baisse en données publiées de 5,7 millions d’euros, soit 3,9%. Les acquisitions de Webstar et de SoCall ainsi que les effets de change, ont contribué positivement à hauteur de respectivement 0,5% et 0,6%. En données comparables, le chiffre d’affaires est en recul de 5,0% sur la période.

L’EBITDA s’établit à 24,3 millions d’euros en recul de 4,0 millions d’euros, soit 14,2%, par rapport à la même période de 2013. La marge s’établit ainsi à 17,1% contre 19,2% un an plus tôt.

Ce recul de l’EBITDA reflète principalement l’effet de base défavorable des activités d’informatisation des médecins au Royaume-Uni suite à un niveau d’activité exceptionnel dans le cadre du NHS en 2013, et le recul temporaire des investissements des pharmaciens français. Pour ces derniers, malgré les incertitudes liées aux annonces gouvernementales sur les « professions réglementées », le carnet de commandes évolue favorablement.

Il est à noter la dynamique commerciale en France des activités à destination des médecins (avec une offre de services renforcée) et des infirmières avec Simply Vitale, et de l’offre à destination des Maisons de Santé Pluridisciplinaires.

  • Assurances et services

Sur le premier semestre 2014, le chiffre d’affaires de la division s’établit à 78,0 millions d’euros, en croissance de 0,9 million d’euros, soit 1,2% en données publiées et comparables. Les effets de change n’ont quasiment pas d’impact et il n’y a eu aucune variation de périmètre.

L’EBITDA s’établit à 15,8 millions d’euros en recul de 2,6 millions d’euros, soit 14,0%, par rapport à la même période de 2013. La marge s’établit ainsi à 20,2% contre 23,8% un an plus tôt.

Ce recul de l’EBITDA est principalement dû à la transition d’une offre de licence perpétuelle à une offre en mode SaaS chez Cegedim Global Payments, partie de l’activité e-business, et à l’investissement conséquent consenti pour l’activité Kadrige, partiellement compensés par la croissance de l’activité dédiée aux compagnies d’assurance santé et de celle de Cegedim SRH, solutions pour les ressources humaines.

  • Activités GERS et Réconciliation

Sur le premier semestre 2014, le chiffre d’affaires de la division s’établit à 14,3 millions d’euros, en croissance de 0,3 million d’euros, soit 2,1% en données publiées et comparables. Les effets de change n’ont quasiment pas d’impact et il n’y a eu aucune variation de périmètre.

L’EBITDA évolue favorablement de 1,7 million d’euros, soit 38,9%, pour s’établir à une perte de 2,6 millions d’euros. La marge s’établit ainsi à -18,3% contre -30,5% un an plus tôt.

Cette évolution favorable de l’EBITDA reflète la quasi-stabilité des frais de siège et le retour progressif à l’équilibre de l’activité GERS.

Ressources financières

Le total du bilan consolidé de Cegedim s’élève au 30 juin 2014 à 1 237,8 millions d’euros, en progression de 1,4% par rapport à la fin de l’année 2013.

Les écarts d’acquisition ont progressé, sur les six premiers mois de 2014, de 6,3 millions d’euros à 534,8 millions d’euros et représentent 43,2% du total de l’actif.

La trésorerie et les équivalents de trésorerie s’établissent à 79,8 millions d’euros, en progression de 12,9 millions d’euros. Cette progression est principalement due à l’opération de refinancement d’avril dernier. Il est à noter que la prime reçue (7,9 millions d’euros) lors de l’émission complémentaire de l’obligation 2020, a permis de quasiment financier la prime payée (8,6 millions d’euros) pour le rachat de l’obligation 2015.

Les capitaux propres ont reculé de 3,0% à 335,6 millions et représentent 27,1% du total bilan.

La dette nette s’est établie à 460,0 millions d’euros à la fin du premier semestre 2014 soit en recul de 11,2 millions d’euros par rapport à la fin 2013. Le niveau du gearing est quasiment stable à fin juin 2014 par rapport à fin décembre 2013.

Avant coût de l’endettement financier net et impôts, la capacité d’autofinancement a atteint 43,9 millions d’euros à la fin du premier semestre 2014, soit un léger recul de 8,1 millions d’euros par rapport au premier semestre 2013

Faits marquants de la période

  • Opération de refinancement

Le 7 avril 2014, Cegedim a lancé une émission obligataire additionnelle de 100 millions d’euros portée dans la journée à 125 millions d’euros, sur son emprunt obligataire 6,75% à échéance 2020. A l’exception de la date et du prix d’émission (105,75% augmenté des intérêts courus depuis le 1er avril 2014), les obligations nouvelles sont identiques aux obligations émises dans le cadre de l’emprunt obligataire 6,75% de 300 millions d’euros à échéance 2020 émis le 20 mars 2013. Il est à noter que Cegedim a ainsi pu émettre à 5,60% contre 6,75% un an avant.

Le produit de cette émission obligataire a été utilisé, entre autres, pour financer le rachat de 105 950 000 euros de l’emprunt obligataire à échéance 2015 (au prix de 108,102%), payer la prime ainsi que les frais y afférant et rembourser les facilités de découvert bancaire.

La structure de la dette à ce jour est donc la suivante :

  • Emprunt obligataire de 62,6 millions d’euros à 7,00% à échéance 27 juillet 2015 ;
  • Emprunt obligataire de 425 millions d’euros à 6,75% à échéance 1er avril 2020 ;
  • Crédit revolving de 80 millions d’euros à échéance 10 juin 2016, non tiré au 31 mars 2014 ;
  • Facilités de découvert.

A l’annonce de l’opération, le 7 avril 2014, l’agence de notation Standard and Poor’s a confirmé la notation B+, perspective stable de Cegedim ainsi que de ses deux emprunts obligataires.

  • Acquisition de société

Le 15 avril 2014, Cegedim a réalisé l’acquisition de la société française SoCall, basée à Sèvres, dont la principale activité est la mise en place et la gestion de secrétariat médical et de permanence téléphonique pour les cabinets de professionnels de santé. Gérant les appels clients, les messages, les rendez-vous et l’historique des consultations, la société opère dans une cinquantaine de cabinets. Financées par fonds propres, les activités acquises représentent un chiffre d’affaires annuel de moins de 0,3 million d’euros en année pleine et contribuent au périmètre de consolidation du Groupe à compter du deuxième trimestre 2014.

  • Réception d’une offre ferme pour le rachat de la nouvelle division CRM et données stratégiques

Le 24 juin 2014, Cegedim a annoncé avoir reçu une offre ferme de la part d’IMS Health Inc. portant sur l'acquisition de la nouvelle division CRM et données stratégiques pour un montant en numéraire de 385 millions d’euros1.

Conformément à la réglementation en vigueur dans certains pays, les instances représentatives du personnel sont actuellement consultées sur cette opération qui sera ensuite soumise pour décision au Conseil d’Administration avant fin octobre 2014.

Si cette offre était acceptée, la majeure partie du produit de l’opération serait affectée au remboursement de la dette renforçant ainsi le bilan et le compte de résultat de Cegedim avec un ratio d'endettement proche de 1 et un taux de marge en amélioration. En outre, le Groupe serait amené à constater, lors de la cession effective, une moins-value comptable sans impact sur la trésorerie du Groupe, d’environ 180 millions d’euros.

Les activités visées par cette offre représentent 47% du chiffre d'affaires hors groupe, 43% de l'EBIT courant et 41% de l'EBITDA sur la base des chiffres au 31 décembre 2013. Il convient de noter que les comptes arrêtés au 30 juin 2014, continuent de porter dans leur intégralité les données relatives aux activités visées par l’offre d’IMS. La norme IFRS 5, dont l’objet est de classer isolément des activités considérées comme destinées à la vente, n’est pas d’application immédiate. En effet, la vente ne peut pas être considérée comme « hautement probable » tant que le Conseil d’Administration de Cegedim ne s’est pas prononcé sur l’opération, et les activités ne peuvent pas être considérées comme étant « immédiatement disponibles à la vente dans leur état actuel », sachant qu’il est au préalable indispensable de réaliser une séparation physique des centres de traitement informatique qui supportent l’ensemble des activités opérationnelles du groupe, ainsi qu’une scission des actifs logés dans des entités juridiques abritant des activités mixtes.

A l’exception des faits indiqués ci-dessus, il n’y a eu, au cours de cette période et à la connaissance de la société, aucun événement ou changement de nature à modifier de façon significative la situation financière du Groupe.

Opérations et événements importants post clôture

La décision n°14-D-06 du 8 juillet 2014 de l’Autorité de la concurrence inflige une amende de 5,7 millions d’euros à Cegedim suite à une saisine de la société Euris. Cette dernière reprochait à Cegedim de refuser de vendre la base de données OneKey aux clients utilisant le logiciel d'Euris. Pour rappel, Cegedim justifiait ce refus par l’existence d’un contentieux pour contrefaçon de sa base de données OneKey par Euris.

Cette décision a fait l’objet d’un recours devant la Cour d’Appel de Paris. La décision de l'Autorité de la concurrence étant exécutoire, Cegedim a comptabilisé une charge à payer du montant de l'amende à fin juin 2014.

Il est à noter que ce risque avait été indiqué dans le point 4.3.24 du Document de Référence 2013 ainsi que dans la note d‘opération publiée lors de l’émission obligataire d’avril dernier.

Cette amende n’est toutefois pas de nature à remettre en cause les termes de la transaction proposée par la société IMS Health le 24 juin dernier.

A l’exception des faits indiqués ci-dessus, il n’y a eu, au cours de cette période et à la connaissance de la société, aucun événement ou changement de nature à modifier de façon significative la situation financière du Groupe.

Perspectives

Cegedim réaffirme anticiper pour 2014, au minimum une stabilité de son chiffre d’affaires et de sa marge opérationnelle courante.

Pour le second semestre 2014, le Groupe anticipe un léger ralentissement de l’activité de la division CRM et données stratégiques, et une légère croissance des activités des autres divisions. Un effet de base moins défavorable au deuxième semestre 2014 pour l’activité logiciels médecins au Royaume-Uni, et un carnet de commande regarni pour l’activité logiciels pharmaciens en France laissent en effet envisager une seconde partie de l’année plus positive en termes de chiffre d’affaires.

Par ailleurs, si l’offre d’IMS Health détaillée précédemment était acceptée, le Groupe serait amené à constater lors de la cession effective, une moins-value comptable, sans impact sur la trésorerie du Groupe, d’environ 180 millions d’euros.

Agenda financier

Le Groupe tiendra une conférence téléphonique en anglais, ce jour le 18 septembre 2014, à 18h15 (heure de Paris), animée par Jan Eryk UMIASTOWSKI, Directeur des Investissements et des Relations Investisseurs de Cegedim.

La présentation des résultats du 1er semestre 2014 est disponible à l’adresse :
http://www.cegedim.fr/finance/documentation/Pages/presentations.aspx

Numéros d’appel :

France : +33 1 70 77 09 43

États-Unis : +1 866 907 5928

Royaume-Uni et autres : +44 (0)20 3367 9453

Pas de Code d’accès requis

19 septembre 2014 à 10h30

  • Réunion SFAF de présentation des résultats du premier semestre 2014 (au 24 rue de Penthièvre, 75008 Paris)

28 octobre 2014 après bourse

  • Chiffre d’affaires du troisième trimestre 2014

27 novembre 2014 après bourse

  • Résultats du troisième trimestre 2014

16 décembre 2014 de 14h30 à 17h30 (accueil café à 14h)

  • 5ème Investor Summit (Auditorium Cegedim, 17 rue de l’Ancienne Mairie à Boulogne-Billancourt)

Informations additionnelles

Le Comité d’Audit s’est réuni le 15 septembre 2014 et le Conseil d’Administration le 18 septembre 2014 pour examiner les comptes consolidés du 1er semestre 2014.

Le rapport financier semestriel incluant le commentaire sur l’activité (management discussion and analysis) est disponible sur le site Finance de Cegedim à l’adresse suivante :

Ces éléments sont également disponibles sur Cegedim IR, l’application mobile de la communication financière de Cegedim pour smartphones et tablettes IOS et Android, téléchargeable sur : http://www.cegedim.fr/finance/profil/Pages/CegedimIR.aspx.

Annexes

  • Etats financiers consolidés au 30 juin 2014

Actif

En milliers d’euros 30/06/2014 31/12/2013 Ecarts d’acquisition 534 765 528 465 Frais de développement 32 347 16 791 Autres immobilisations incorporelles 198 026 207 097 Immobilisations incorporelles 230 373 223 888 Terrains 389 389 Constructions 4 373 4 764 Autres immobilisations corporelles 26 723 27 110 Immobilisations en cours 226 45 Immobilisations corporelles 31 711 32 307 Titres de participation 704 704 Prêts 2 466 2 464 Autres immobilisations financières 11 602 10 793

Immobilisations financières - hors titres des sociétés mises en
équivalence

14 772 13 960 Titres des sociétés mises en équivalence 8 639 8 599 Etat - impôt différé 41 495 42 121 Créances clients : part à (+) d'un an 14 183 14 379 Autres créances : part à (+) d'un an 911 894 Actif non courant 876 848 864 615 En-cours de services 173 186 Marchandises 10 277 10 428 Avances, acomptes sur commandes 817 428 Créances clients : part à (-) d'un an 216 409 229 958 Autres créances : part à (-) d'un an 32 816 31 972 Equivalents de trésorerie 3 287 3 515 Trésorerie 76 548 63 458 Charges constatées d’avance 20 632 16 618 Actif courant 360 958 356 564 Total actif 1 237 806 1 221 179

Passif

En milliers d’euros 30/06/2014 31/12/2013 Capital social 13 337 13 337 Prime d’émission 182 955 185 562 Réserves Groupe 157 657 214 419 Réserves de conversion Groupe -238 -238 Ecart de conversion Groupe -1 556 -8 996 Résultat Groupe -16 753 -58 634 Capitaux propres part du Groupe 335 401 345 449 Intérêts minoritaires (réserves) 208 419 Intérêts minoritaires (résultat) -2 -43 Intérêts minoritaires 206 376 Capitaux propres 335 607 345 825 Dettes financières à plus d’un an 528 393 513 650 Instruments financiers à plus d’un an 9 046 8 905 Impôts différés passifs 9 705 9 513 Provisions non courantes 29 271 27 501 Autres passifs non courants 2 210 2 421 Passif non courant 578 626 561 988 Dettes financières à moins d’un an 11 456 24 564 Instruments financiers à moins d’un an 7 7 Dettes fournisseurs et comptes rattachés 115 039 108 269 Dettes fiscales et sociales 114 888 124 764 Provisions 3 809 5 840 Autres passifs courants 78 375 49 922 Passif courant 323 574 313 365 Total passif 1 237 806 1 221 179

  • Compte de résultat au 30 juin 2014

En milliers d’euros 30/06/2014 31/03/2013 Chiffre d'affaires 428 729 437 229 Autres produits de l'activité - - Production immobilisée 24 177 22 601 Achats consommés -52 916 -57 184 Charges externes -116 361 -113 539 Impôts et taxes -7 504 -7 326 Frais de personnel -219 725 -222 344 Dotations et reprises aux provisions -2 396 -3 797 Variation des stocks de produits en cours et de produits finis -14 8 Autres produits et charges d'exploitation -536 -248 EBITDA 53 454 55 397 Dotations aux amortissements -32 348 -29 448 Résultat opérationnel courant 21 106 25 949 Produits et charges non récurrents -9 121 -4 048 Autres produits et charges opérationnels non courants -9 121 -4 048 Résultat opérationnel 11 985 21 901 Produits de trésorerie et d'équivalents de trésorerie 399 201 Coût de l'endettement financier brut -28 241 -29 061 Autres produits et charges financiers 3 401 -7 208 Coût de l'endettement financier net -24 441 -36 068 Impôts sur les bénéfices -5 091 -6 879 Impôts différés -163 7 302 Total d’impôt -5 254 423 Quote-part du résultat net des sociétés mises en équivalence 956 919 Résultat net avant résultat des activités arrêtées ou en cours de cession -16 755 -12 825 Résultat net d’impôt des activités arrêtées ou en cours de cession - - Résultat net consolidé -16 755 -12 825 Part du groupe (A) -16 753 -12 826 Intérêts minoritaires -2 1 Nombre d'actions hors auto contrôle (B) 13 948 889 13 957 919 Résultat courant par action (en euros) -1,8 -0,6 Résultat par action (en euros) (A/B) -1,2 -0,9 Instruments dilutifs néant néant Résultat dilué par action (en euros) -1,2 -0,9

  • Tableau de flux de trésorerie au 30 juin 2014

En milliers d’euros 30/06/2014 31/12/2013 30/06/2013 Résultat net consolidé -16 755 -58 677 -12 825 Quote-part de résultat liée aux sociétés mises en équivalence -956 -1 275 -919 Dotations aux amortissements et provisions (1) 31 516 127 421 30 010 Plus ou moins values de cession 400 -397 42

Capacité d'autofinancement après coût de l'endettement financier
net et impôt

14 205 67 072 16 308 Coût de l'endettement financier net 24 441 60 060 36 068 Charges d'impôt 5 254 25 483 -423

Capacité d'autofinancement avant coût de l'endettement financier
net et impôt

43 900 152 615 51 953 Impôt versé -5 236 -12 451 -6 402 Variation du besoin en fonds de roulement lié à l'activité : Besoin 0 0 0 Variation du besoin en fonds de roulement lié à l'activité : Dégagement 27 733 9 424 6 991

Flux nets de trésorerie générés par l'activité après impôt versé et
variation du besoin en fond de roulement (A)

66 397 149 588 52 542 Acquisitions d'immobilisations incorporelles -25 747 -51 051 -24 801 Acquisitions d'immobilisations corporelles -12 107 -22 340 -11 657 Acquisitions d'immobilisations financières -2 914 -16 Cessions d'immobilisations corporelles et incorporelles 478 4 674 583 Cessions d'immobilisations financières 722 0 0 Incidence des variations de périmètre -467 -1 697 -147 Dividendes reçus des sociétés mises en équivalence 17 884 852 Flux nets de trésorerie liés aux opérations d'investissement (B) -37 104 -72 444 -35 186 Dividendes versés aux actionnaires de la société mère 0 0 0 Dividendes versés aux minoritaires des sociétés intégrées -3 -94 -75 Augmentation de capital en numéraire -53 0 0 Emissions d'emprunts 125 000 300 000 300 000 Remboursements d'emprunts -106 907 -290 857 -284 647 Intérêts versés sur emprunts -20 833 -43 413 -24 765 Autres produits et charges financiers versés ou reçus -1 890 -8 339 -3 194 Flux nets de trésorerie liés aux opérations de financement (C) -4 686 -42 703 -12 681 Variation de trésorerie hors effet devises (A+B+C) 24 606 34 441 4 675 Incidence des variations de cours des devises 285 -1 668 -623 Variation de trésorerie 24 891 32 773 4 052 Trésorerie d'ouverture 54 227 21 454 21 454 Trésorerie de clôture 79 118 54 227 25 506

(1) Dont dépréciation des écarts d'acquisition pour un montant de 63 300 K€ au 31/12/2013

  • Glossaire

Activités GERS et Réconciliation : Cette division regroupe à la fois des activités inhérentes au statut de tête de Groupe coté, et des activités de support aux divisions du Groupe. Les activités GERS en France et en Roumanie, et la société Pharmastock ont été transférées de la division CRM et données stratégiques vers la division Réconciliation qui de ce fait a été renommée Activités Gers et Réconciliation. Cette réorganisation vise à simplifier la lecture du compte de résultat de Cegedim dans le cas où une suite favorable serait donnée à l’offre d’IMS Health. Plus d’informations dans la « Présentation des divisions de Cegedim » du Rapport Financier Semestriel 2014.

BNPA : pour Bénéfice Net Par Action. Le BNPA est un indicateur financier spécifique que le Groupe définit comme le résultat net divisé par la moyenne pondérée du nombre d’actions en circulation.

Charges opérationnelles : Elles sont définies comme les achats consommés, les charges externes et les frais de personnel.

Chiffre d’affaires à changes constants : Lorsqu’il est fait référence aux variations du chiffre d’affaires à changes constants, cela signifie que l’impact des variations de taux de change a été exclu. Le terme « à change constant » recouvre la variation résultant de l’application des taux de change de la période précédente sur l’exercice actuel, toutes choses restant égales par ailleurs.

Chiffre d’affaires à périmètre constant : L’effet des changements de périmètre est corrigé en retraitant les ventes de l’exercice antérieur de la manière suivante :

- en retirant la partie des ventes provenant de l’entité ou des droits acquis pour une période identique à la période pendant laquelle ils ont été détenus sur l’exercice en cours ;

- de même, lorsqu’une entité est cédée, les ventes pour la partie en question sur l’exercice antérieur sont éliminées.

Données organiques : à structure et taux de change constants

Croissance interne : la croissance interne recouvre la croissance résultant du développement d’un contrat existant, notamment du fait de la hausse des tarifs et/ou volumes distribués ou traités, des nouveaux contrats, des acquisitions d’actifs affectés à un contrat ou un projet particulier.

Croissance externe : la croissance externe recouvre les acquisitions intervenues sur l’exercice présent ainsi que celles ayant eu un effet partiel sur l’exercice passé, nettes de cessions, d’entités et/ou d’actifs.

EBIT : pour Earnings Before Interest and Taxes. Il correspond au chiffre d’affaires net duquel sont déduites les charges d’exploitation (telles que salaires, charges sociales, matières, énergie, études, prestations, services extérieurs, publicité, etc.). Il correspond au résultat d’exploitation pour le Groupe Cegedim.

EBIT courant : il correspond à l’EBIT retraité des éléments non courants tels que les pertes de valeurs sur immobilisations corporelles et incorporelles, les restructurations, etc. Il correspond au résultat d’exploitation courant pour le Groupe Cegedim.

EBITDA : pour Earnings Before Interest, Taxes, Depreciation and Amortization. On parle d’EBITDA lorsque les amortissements et réévaluations ne sont pas pris en compte. Le «D» désigne l’amortissement des immobilisations corporelles (telles que bâtiments, machines ou véhicules) alors que le «A» désigne l’amortissement des immobilisations incorporelles (brevets, licences, goodwill).

L’EBITDA est retraité des éléments non-courants tels que les pertes de valeurs sur immobilisations corporelles et incorporelles, les restructurations, etc. Il correspond à l’excédent brut d’exploitation courant pour le Groupe Cegedim.

Endettement Financier Net : L’Endettement Financier Net représente la dette financière brute (les dettes financières non courantes, courantes, les concours bancaires, le retraitement de la dette au coût amorti et les intérêts courus sur emprunts) nette de la trésorerie et équivalents de trésorerie et hors réévaluation des dérivés de couverture de la dette.

Free cash flow : le Free cash flow correspond au cash généré, net de la partie cash des éléments suivants : (i) variation du besoin en fonds de roulement opérationnel, (ii) opérations sur capitaux propres (variations de capital, dividendes versés et reçus), (iii) investissements nets de cessions, (iv) intérêts financiers nets versés et (v) impôts versés.

Marge opérationnelle : est définie comme étant le ratio EBIT/chiffre d’affaires.

Marge opérationnelle courante : est définie comme étant le ratio EBIT courant/chiffre d’affaires.

Trésorerie nette : est définie comme étant le montant de la trésorerie et équivalents de trésorerie moins le montant des découverts bancaires.

A propos de Cegedim :

Fondée en 1969, Cegedim est une entreprise mondiale de technologies et de services spécialisée dans le domaine de la santé. Cegedim propose des prestations de services, des outils informatiques, des logiciels spécialisés, des services de gestion de flux et de bases de données. Ses offres s’adressent notamment aux industries de santé, laboratoires pharmaceutiques, professionnels de santé et compagnies d’assurance. Leader mondial du CRM santé, Cegedim est également un des premiers fournisseurs de données stratégiques consacrées à ce secteur. Cegedim compte 8 000 collaborateurs dans plus de 80 pays et a réalisé un chiffre d’affaires de 902 millions d’euros en 2013. Cegedim SA est cotée en bourse à Paris (EURONEXT : CGM).

Pour en savoir plus :

www.cegedim.fr

Et suivez Cegedim sur Twitter : @CegedimGroup

1 Sur la base de « no cash, no debt » et sous réserve de certains ajustements en fonction de la dette nette du groupe à la date de réalisation, de l'évolution du besoin en fonds de roulement et du chiffre d'affaires 2014 de l'activité CRM et données stratégiques.

SA au capital de 13 336 506,43 euros
R. C. S. Nanterre B 350 422 622
www.cegedim.com

Aude BALLEYDIER, Tél. : +33 (0)1 49 09 68 81
Cegedim
Relations Presse
aude.balleydier@cegedim.fr
ou
Jan Eryk UMIASTOWSKI, Tél. : +33 (0)1 49 09 33 36
Cegedim
Directeur des Investissements
Relations Investisseurs
investor.relations@cegedim.fr
ou
Guillaume DE CHAMISSO, Tél. : +33 (0)1 77 35 60 99
Agence PRPA
Relations Presse
guillaume.dechamisso@prpa.fr

Business Wire