BFM Patrimoine

Cegedim : Décalage de commandes du S1 au S2. Maintien des perspectives 2013

BFM Patrimoine
Des résultats en baisse au deuxième trimestre après un premier trimestre conforme aux attentes Croissance attendue au second semestre suite aux récents succès commerciaux Le Groupe maintie
  • Des résultats en baisse au deuxième trimestre après un premier trimestre conforme aux attentes
  • Croissance attendue au second semestre suite aux récents succès commerciaux
  • Le Groupe maintient son objectif d'une amélioration de sa marge opérationnelle courante pour 2013

Regulatory news:

Cegedim, entreprise mondiale de technologies et de services spécialisée dans le domaine de la santé enregistre un chiffre d'affaires consolidé sur le premier semestre 2013 de 437,2 millions d'euros, en recul de 3,5% en données publiées et de 2,8% en données comparables* par rapport à la même période en 2012, et un EBITDA de 55,4 millions d'euros en recul de 18,9% par rapport au premier semestre 2012. La marge d'EBITDA s'établit à 12,7% contre 15,1% un an plus tôt.

Après un premier trimestre satisfaisant, le deuxième trimestre a été marqué, plus particulièrement en juin, par de nombreux décalages de commandes impactant les divisions CRM et données stratégiques et Professionnels de santé, et ce, dans un environnement de marché difficile. Par contre, la division Assurances et services continue de progresser.

Ces décalages de commandes ont entraîné un recul du chiffre d'affaires sur le premier semestre, impactant négativement l'EBITDA. Cependant ce phénomène est atténué par la baisse des charges opérationnelles (achats consommés, charges externes et frais de personnel) de 7 millions d'euros suite à la mise en place des Plans d'Amélioration de la Performance en 2011 et 2012, et des efforts continus de maîtrise des coûts. Cette baisse des coûts s'est poursuivie au deuxième trimestre. Il est à remarquer que l'immobilisation de R&D recule également. Ainsi, alors que le chiffre d'affaires recule de 16,1 millions d'euros, l'EBITDA ne recule que de 12,9 millions d'euros.

Le second semestre devrait, du fait du report des commandes, être en hausse en termes de chiffre d'affaires et d'EBITDA par rapport à la même période en 2012. Ainsi, le Groupe anticipe, pour 2013, une stabilité de son chiffre d'affaires et une amélioration de 50 points de base de sa marge opérationnelle courante. Le Groupe dispose en effet d'opportunités de croissance significatives dans l'ensemble de ses divisions.

  • Compte de résultat simplifié

S1 2013 S1 2012

Δ

En M€ En % En M€ En % Chiffre d'affaires 437,2 100% 453,3 100% -3,5% EBITDA 55,4 12,7% 68,3 15,1% -18,9% Dotation aux amortissements -29,4 -30,7 -4,1% Résultat opérationnel courant 25,9 5,9% 37,6 8,3% -31,0% Produits et charges non courants -4,0 -117,0 n.m. Résultat opérationnel 21,9 5,0% -79,4 -17,5% n.m. Coût de l'endettement financier net -36,1 -21,6 +67,0% Charge d'impôt 0,4 -2,4 n.m. Quote-part du résultat net des sociétés mises en équivalence 0,1 0,1 +10,3% Résultat net consolidé -12,8 -2,9% -102,6 -22,6% +87,5% Résultat net part du Groupe -12,8 -2,9% -102,6 -22,6% +87,5%

* à structure et taux de change constants

Sur le premier semestre 2013, Cegedim enregistre un chiffre d'affaires consolidé de 437,2 millions d'euros, en recul de 3,5% en données publiées et de 2,8% en données organiques* par rapport à la même période de 2012. L'impact net des acquisitions et des cessions est de 0,4% et les effets de change contribuent négativement à hauteur de 1,1%.

La mise en place des Plans d'Amélioration de la Performance en 2011 et 2012 et les efforts continus en 2013 de maîtrise des charges ont permis aux coûts, définis comme le chiffre d'affaires moins l'EBITDA, de reculer de 3,1 millions d'euros. Cette performance résulte principalement du recul de 6,4 millions d'euros de la masse salariale (dont 1,3 million d'euros au titre du CICE1). Les achats consommés augmentent légèrement alors que les charges externes reculent de 1,1 million d'euros suite au développement de l'activité Cegelease. L'immobilisation de R&D recule de 2,2 millions d'euros. Ainsi, le recul de 16,1 millions d'euros du chiffre d'affaires se traduit par un recul de l'EBITDA de 12,9 millions d'euros à 55,4 millions d'euros, avec une marge passant de 15,1% au premier semestre 2012 à 12,7% au premier semestre 2013.

Les dotations aux amortissements reculent de 4,1% à 29,4 millions d'euros. L'essentiel des coûts liés aux Plans d'Amélioration de la Performance de 2011 et 2012 étant déjà passé dans les comptes, les charges de restructuration reculent.

Le résultat opérationnel courant s'établit à 25,9 millions d'euros, en baisse de 11,6 millions d'euros par rapport au premier semestre 2012, la marge passant de 8,3% à 5,9%. Ce recul résulte principalement du décalage de commandes affectant le résultat les divisions CRM et données stratégiques et Professionnels de santé, partiellement compensé par l'amélioration du résultat de la division Assurances et services.

Le coût de l'endettement financier s'établit à 36,1 millions d'euros contre 21,6 millions d'euros l'an dernier, conséquence directe d'un événement exceptionnel : le rachat, en mars 2013, d'une partie de l'émission obligataire à échéance 2015 et le refinancement de la dette bancaire amortissable par un emprunt obligataire.

La charge d'impôts diminue de 2,8 millions d'euros du fait principalement de l'activation d'impôts différés.

Le résultat net consolidé part du Groupe s'établit en perte de 12,8 millions d'euros contre une perte de 102,6 millions d'euros un an plus tôt. La perte courante par action est de 0,6 euro contre 1,01 euros sur la même période en 2012.

Analyse de l'évolution de l'activité par division

  • Chiffres clefs par division

Chiffre d'affaires EBIT courant EBITDA en € millions 2ème Trimestre 2ème Trimestre 2ème Trimestre 2013 2012 2013 2012 2013 2012 CRM et données stratégiques 110,0 126,1 6,9 13,9 10,9 20,8 Professionnels de santé 74,5 75,8 9,5 16,1 14,9 21,1 Assurances et services 39,9 37,1 6,7 7,6 10,1 10,7 Cegedim 224,4 239,1 23,2 37,6 35,9 52,6 Chiffre d'affaires EBIT courant EBITDA en € millions 1er Semestre 1er Semestre 1er Semestre 2013 2012 2013 2012 2013 2012 CRM et données stratégiques 214,6 237,2 -2,0 4,3 9,5 17,9 Professionnels de santé 145,6 143,1 16,5 23,8 27,7 34,6 Assurances et services 77,0 72,9 11,4 9,6 18,2 15,8 Cegedim 437,2 453,3 25,9 37,6 55,4 68,3

  • CRM et données stratégiques

Au deuxième trimestre 2013, le chiffre d'affaires de la division s'établit à 110,0 millions d'euros, en baisse de 12,8% en données publiées. Les effets de change et de périmètre (cession de Pharmapost en avril 2012) ont contribué négativement au chiffre d'affaires à hauteur respectivement de 1,9% et 0,3%. En données comparables*, le chiffre d'affaires est en recul de 10,6% sur la période.

En données organiques* le recul du premier semestre 2013 est de 7,0% par rapport à la même période en 2012. Les effets de périmètre et de change ont contribué négativement à hauteur respectivement de 0,8% et 1,7%.

La division CRM et données stratégiques représente 49% du chiffre d'affaires consolidé du Groupe contre 52% à la même période l'an dernier.

Le chiffre d'affaires de la division a été principalement impacté par un changement de saisonnalité dans les prises de commandes des études de marché qui se traduit par leur report massif sur la seconde partie de l'année.

Ainsi le chiffre d'affaires a reculé de 22,6 millions d'euros. Cependant l'EBITDA n'a reculé que de 8,4 millions d'euros grâce à la baisse des charges de 14,1 millions d'euros suite à la mise en place des Plans d'Amélioration de la Performance en 2011 et 2012, et aux efforts continus en 2013 de maîtrise des coûts.

Les amortissements reculent de 2,2 millions d'euros et le résultat opérationnel courant s'établit en perte de 2,0 millions d'euros contre un profit de 4,3 millions d'euros au premier semestre 2012.

Le Groupe poursuit sa politique d'investissement qui se traduira dans les prochains mois par la sortie de nouveaux produits et services.

Le Management reste confiant sur un second semestre plus performant au vue du carnet de commandes, de la sortie de nouveaux produits, des offres « Compliance » qui devraient bénéficier de la publication du décret « Transparence » en France rendant obligatoire la publication de rapports dès le 1er octobre prochain, du rattrapage sur les études de marché et de la maîtrise des coûts.

  • Professionnels de santé

Au deuxième trimestre 2013, le chiffre d'affaires de la division s'établit à 74,5 millions d'euros, en baisse de 1,7% en données publiées. L'acquisition d'ASP Line a contribué positivement à la croissance du chiffre d'affaires à hauteur de 2,3% alors que les effets de change ont contribué négativement à hauteur de 1,0%. En données comparables*, le chiffre d'affaires est en baisse de 3,0% sur la période.

La croissance organique* au premier semestre 2013 s'établit à -0,1%. Les effets de périmètre ont contribué positivement à hauteur de 2,5% alors que les effets de change ont contribué négativement à hauteur de 0,8%.

La division Professionnels de santé représente 33% du chiffre d'affaires consolidé du Groupe contre 32% à la même période l'an dernier.

L'activité a été impactée par des décalages de commandes sur les activités de conception de logiciels pour professionnels de santé en particulier en France, contrebalancés par les belles performances des logiciels médecins au Royaume-Uni et de Cegelease.

Ces décalages ainsi qu'une évolution de la saisonnalité du mix produit ont entrainé un recul de l'EBITDA de 6,9 millions d'euros à 27,7 millions d'euros. Le résultat opérationnel courant de cette division s'établit à 16,5 millions d'euros en recul de 7,3 millions d'euros par rapport à la même période de 2012.

Le Management anticipe un rattrapage au second semestre, et ce, dès le troisième trimestre, permettant d'atteindre ses objectifs 2013.

  • Assurances et services

Au deuxième trimestre 2013, le chiffre d'affaires de la division s'établit à 39,9 millions d'euros, en croissance de 7,4% en données publiées et en données comparables*. Les effets de change n'ont quasiment pas d'impact et il n'y a eu aucune variation de périmètre.

Au premier semestre 2013, le chiffre d'affaires du secteur s'établit en croissance de 5,6% en données publiées et comparables* par rapport à la même période en 2012.

La division Assurances et services représente 18% du chiffre d'affaires consolidé du Groupe contre 16% à la même période l'an dernier.

Cegedim Assurances, fournisseur de référence auprès des grands comptes, et leader de ce marché, continue d'engranger des contrats et voit son chiffre d'affaires progresser. Entre autres, la Mutualité Sociale Agricole (MSA) a retenu la solution Activ'Infinite de Cegedim Activ pour sa gestion pour compte de Tiers, au bénéfice de plus de deux millions de ressortissants du régime agricole.

En outre, la division continue à bénéficier de la croissance à deux chiffres des activités Cegedim SRH (solutions pour les ressources humaines) et e-business (solutions de dématérialisation).

Le résultat opérationnel courant de cette division s'établit à 11,4 millions d'euros en hausse de 19,6% par rapport à la même période en 2012. Ainsi, la marge opérationnelle courante ressort à 14,9%, contre 13,1% un an plus tôt. Cette amélioration est principalement due à la croissance des services de gestion du tiers payant en ligne, des activités e-business et de Cegedim SRH.

Cette croissance renforce la confiance du Management dans l'atteinte de ses objectifs 2013.

Ressources financières

Le total du bilan consolidé de Cegedim s'élève au 30 juin 2013 à 1 313 millions d'euros, en hausse de 1,9% Les écarts d'acquisition s'élèvent à 615,8 millions d'euros, en légère hausse suite à l'évolution des devises et représentent 46,9% du total de l'actif.

La trésorerie et les équivalents de trésorerie s'établissent à 64,4 millions d'euros en hausse de 21,0 millions d'euros, suite, entre autres, au refinancement de la dette en mars 2013. La trésorerie nette s'établit à 25,5 millions d'euros en hausse de 4,0 millions d'euros.

Les capitaux propres sont en baisse à 415,7 millions et représentent 31,6% du total du passif.

La dette nette financière s'établit à 495,1 millions d'euros à la fin du premier semestre 2013, contre 475,6 millions d'euros à la fin 2012. On notera que cet alourdissement de 19,5 millions d'euros est principalement lié à l'opération de refinancement du mois de mars.

Avant coût de l'endettement financier net et impôts, la capacité d'autofinancement atteint 51,9 millions d'euros à la fin du premier semestre 2013, soit un recul de 9,8 millions d'euros par rapport au premier semestre 2012. Le niveau du gearing est relativement stable à 1,2 fois contre 1,1 fois à fin décembre 2012.

Faits marquants de la période

Le 20 mars 2013, Cegedim a procédé à une émission obligataire senior de 300 millions d'euros à 6,75% à échéance 1er avril 2020, de format Reg S et 144A. Le prix d'émission des obligations a été de 100% de leur valeur nominale. Cegedim a utilisé le produit de l'émission pour :

  • racheter les obligations au taux de 7% à échéance 2015, suite à une offre de rachat au prix de 108%, pour un montant en principal de 111,5 millions d'euros. En incluant les intérêts échus et non versés le montant est de 121,5 millions d'euros. Le montant des obligations restant en circulation est de 168,6 millions d'euros ;
  • rembourser le prêt à terme de 140 millions d'euros ;
  • rembourser les tirages sur le crédit revolving ;
  • payer les frais et dépenses liés à ces opérations.

Le 26 avril 2013, Standard and Poor's a revu à la hausse à « B+ avec perspective stable » la note de Cegedim et de ses deux emprunts obligataires.

A l'exception des faits indiqués ci-dessus, il n'y a eu, au cours de cette période et à la connaissance de la société, aucun événement ou changement de nature à modifier de façon significative la situation financière du Groupe.

Opérations et événements importants post clôture

Il n'y a eu, au cours de cette période et à la connaissance de la société, aucun événement ou changement de nature à modifier de façon significative la situation financière du Groupe.

Perspectives

Après un deuxième trimestre impacté par des décalages de commandes et la persistance d'un environnement de marché difficile, Cegedim maintient ses efforts de maîtrise des charges, tout en continuant de donner la priorité à l'innovation et au désendettement.

En conséquence, en l'absence de modifications significatives de l'évolution de ses marchés, le Groupe anticipe pour 2013, une stabilité de son chiffre d'affaires et une amélioration de 50 points de base de sa marge opérationnelle courante.

Agenda financier

Le Groupe tiendra une conférence téléphonique en anglais, ce jour le 19 septembre 2013, à 18h15 (heure de Paris), animée par Jan Eryk UMIASTOWSKI, Directeur des Investissements et des Relations Investisseurs de Cegedim.

La présentation des Résultats du 1er semestre 2013 est disponible à l'adresse : http://www.cegedim.fr/finance/documentation/Pages/presentations.aspx

Numéros d'appel :

France : +33 (0)1 76 77 22 23

États-Unis : +1646 254 3360

Royaume-Uni et autres : +44(0)20 3427 1917

Code d'accès :

7338099

20 septembre 2013 à 10h30 (24 rue de Penthièvre - 75008 Paris)

  • Réunion SFAF de présentation des résultats du premier semestre 2013

28 novembre 2013 après bourse

  • Publication du chiffre d'affaires et des résultats du troisième trimestre 2013

Informations additionnelles

Le Comité d'Audit s'est réuni en présence des Commissaires aux Comptes le 13 septembre 2013 et le Conseil d'Administration le 19 septembre 2013, pour examiner les comptes consolidés du 1er semestre 2013.

Le rapport financier semestriel incluant le commentaire sur l'activité (management discussion and analysis) est disponible sur le site Finance de Cegedim à l'adresse suivante :

Annexes

  • Etats financiers consolidés au 30 juin 2013

Actif

En milliers d'euros 30/06/2013 31/12/2012 Ecarts d'acquisition 615 780 613 727 Frais de développement 37 148 26 408 Autres immobilisations incorporelles 181 285 183 714 Immobilisations incorporelles 218 434 210 122 Terrains 389 389 Constructions 5 185 5 766 Autres immobilisations corporelles 30 108 33 343 Immobilisations en cours 82 2 192 Immobilisations corporelles 35 764 41 690 Titres de participation 531 544 Prêts 1 925 1 917 Autres immobilisations financières 10 836 11 445 Immobilisations financières - hors titres des sociétés mises en équivalence 13 292 13 906 Titres des sociétés mises en équivalence 8 224 8 143 Etat - impôt différé 63 130 57 855 Créances clients : part à (+) d'un an 17 344 15 909 Autres créances : part à (+) d'un an 725 726 Actif non courant 972 694 962 078 En-cours de services 203 188 Marchandises 11 693 10 798 Avances, acomptes sur commandes 1 105 971 Créances clients : part à (-) d'un an 215 141 215 223 Autres créances : part à (-) d'un an 30 385 38 696 Equivalents de trésorerie 3 812 3 862 Trésorerie 60 624 39 599 Charges constatées d'avance 17 763 16 881 Actif courant 340 725 326 219 Total actif 1 313 419 1 288 297

Passif

En milliers d'euros 30/06/2013 31/12/2012 Capital social 13 337 13 337 Prime d'émission 185 562 185 561 Réserves Groupe 214 768 297 712 Réserves de conversion Groupe -238 -238 Ecart de conversion Groupe 14 649 13 736 Résultat Groupe -12 826 -85 351 Capitaux propres part du Groupe 415 251 424 757 Intérêts minoritaires (réserves) 415 418 Intérêts minoritaires (résultat) 2 89 Intérêts minoritaires 416 507 Capitaux propres 415 667 425 263 Dettes financières à plus d'un an 518 607 457 103 Instruments financiers à plus d'un an 9 375 13 207 Impôts différés passifs 14 103 13 617 Provisions non courantes 30 120 29 615 Autres passifs non courants 3 396 3 562 Passif non courant 575 601 517 104 Dettes financières à moins d'un an 51 111 72 609 Instruments financiers à moins d'un an 22 13 Dettes fournisseurs et comptes rattachés 105 558 91 092 Dettes fiscales et sociales 105 469 123 872 Provisions 4 532 4 533 Autres passifs courants 55 458 53 810 Passif courant 322 150 345 930 Total passif 1 313 419 1 288 297

  • Compte de résultat au 30 juin 2013

En milliers d'euros 30/06/2013 30/06/2012 Chiffre d'affaires 437 229 453 274 Autres produits de l'activité - - Production immobilisée 22 601 24 817 Achats consommés -57 184 -56 719 Charges externes -113 539 -114 598 Impôts et taxes -7 326 -7 431 Frais de personnel -222 344 -228 758 Dotations et reprises aux provisions -3 797 -2 063 Variation des stocks de produits en cours et de produits finis 8 348 Autres produits et charges d'exploitation -248 -570 EBITDA 55 397 68 299 Dotations aux amortissements -29 448 -30 714 Résultat opérationnel courant 25 949 37 586 Dépréciation des écarts d'acquisition - -115 000 Produits et charges non récurrents -4 048 -2 018 Autres produits et charges opérationnels non courants -4 048 -117 018 Résultat opérationnel 21 901 -79 432 Produits de trésorerie et d'équivalents de trésorerie 201 384 Coût de l'endettement financier brut -29 061 -16 763 Autres produits et charges financiers -7 208 -5 220 Coût de l'endettement financier net -36 068 -21 599 Impôts sur les bénéfices -6 879 -7 275 Impôts différés 7 302 4 881 Total d'impôt 423 -2 394 Quote-part du résultat net des sociétés mises en équivalence 919 833 Résultat net avant résultat des activités arrêtées ou en cours de cession -12 825 -102 591 Résultat net d'impôt des activités arrêtées ou en cours de cession - - Résultat net consolidé -12 825 -102 591 Part du groupe (A) -12 826 -102 633 Intérêts minoritaires 1 42 Nombre d'actions hors auto contrôle (B) 13 957 919 13 960 606 Résultat courant par action (en euros) -0,6 1,01 Résultat par action (en euros) (A/B) -0,9 -7,35 Instruments dilutifs néant néant Résultat dilué par action (en euros) -0,9 -7,35 Reclassement Note 30/06/2012 Achats consommés publiés (1) -52 140 reclassement -4 579 -56 719 Charges externes publiés (2) -119 177 reclassement 4 579 -114 598

  • Tableau de flux de trésorerie au 30 juin 2013

En milliers d'euros 30/06/2013 31/12/2012 30/06/2012 Résultat net consolidé -12 825 -85 262 -102 591 Quote-part de résultat liée aux sociétés mises en équivalence -919 -1 221 -833 Dotations aux amortissements et provisions (1) 30 010 178 495 144 085 Plus ou moins values de cession 42 -2 723 -2 891 Capacité d'autofinancement après coût de l'endettement financier net et impôt 16 308 89 289 37 770 Coût de l'endettement financier net 36 068 44 119 21 599 Charges d'impôt -423 7 598 2 394 Capacité d'autofinancement avant coût de l'endettement financier net et impôt 51 953 141 006 61 762 Impôt versé -6 402 -28 097 -14 161 Variation du besoin en fonds de roulement lié à l'activité : Besoin - - -7 853 Variation du besoin en fonds de roulement lié à l'activité : Dégagement 6 991 4 033 - Flux nets de trésorerie générés par l'activité après impôt versé et variation du besoin en fond de roulement (A) 52 542 116 942 39 748 Acquisitions d'immobilisations incorporelles -24 801 -51 993 -26 815 Acquisitions d'immobilisations corporelles -11 657 -26 897 -14 504 Acquisitions d'immobilisations financières -16 -2 090 -548 Cessions d'immobilisations corporelles et incorporelles 583 1 149 566 Cessions d'immobilisations financières - - - Incidence des variations de périmètre -147 -18 587 4 279 Dividendes reçus des sociétés mises en équivalence 852 773 - Flux nets de trésorerie liés aux opérations d'investissement (B) -35 186 -97 645 -37 022 Dividendes versés aux actionnaires de la société mère - - - Dividendes versés aux minoritaires des sociétés intégrées -75 -62 -2 Augmentation de capital en numéraire - - - Emissions d'emprunts 300 000 - - Remboursements d'emprunts -284 647 -33 327 -2 135 Intérêts versés sur emprunts -24 765 -30 413 -15 122 Autres produits et charges financiers versés ou reçus -3 194 -5 345 -2 983 Flux nets de trésorerie liés aux opérations de financement (C) -12 681 -69 147 -20 242 Variation de trésorerie hors effet devises (A+B+C) 4 675 -49 850 -17 516 Incidence des variations de cours des devises -623 -426 979 Variation de trésorerie 4 052 -50 276 -16 537 Trésorerie d'ouverture 21 454 71 730 71 730 Trésorerie de clôture 25 506 21 454 55 193

(1) Dont dépréciation des écarts d'acquisition pour un montant de 115 000 milliers d'euros au 31 décembre 2012

  • Répartition du chiffre d'affaires par division et par trimestre# :

# Chiffres arrondis à l'unité la plus proche.

* à structure et taux de change constants

Exercice 2013

En milliers d'euros T1 T2 T3 T4 Total CRM et données stratégiques 104 641 109 985 214 626 Professionnels de santé 71 032 74 529 145 561 Assurances et services 37 192 39 850 77 042 Groupe 212 865 224 364 437 229

Exercice 2012

En milliers d'euros T1 T2 T3 T4 Total CRM et données stratégiques 111 092 126 105 111 113 139 834 488 145 Professionnels de santé 67 296 75 849 62 623 76 828 282 595 Assurances et services 35 817 37 115 33 848 44 253 151 033 Groupe 214 205 239 070 207 584 260 914 921 773

  • Par division et par zone géographique, la répartition du chiffre d'affaires sur le 1er semestre de 2013 est la suivante :

France EMEA hors France Amérique APAC CRM et données stratégiques 32% 36% 23% 9% Professionnels de santé 70% 26% 3% 0% Assurances et services 100% 0% - - Groupe 57% 26% 13% 4%

  • Par division et par devise, la répartition du chiffre d'affaires sur le 1er semestre de 2013 est la suivante :

Euro USD GBP Autres CRM et données stratégiques 50% 20% 5% 25% Professionnels de santé 72% 3% 24% 0% Assurances et services 99% - - 1% Groupe 66% 11% 10% 13%

  • Glossaire

BNPA : pour Bénéfice Net Par Action. Le BNPA est un indicateur financier spécifique que le Groupe définit comme le résultat net divisé par la moyenne pondérée du nombre d'actions en circulation.

Chiffre d'affaires à changes constants : Lorsqu'il est fait référence aux variations du chiffre d'affaires à changes constants, cela signifie que l'impact des variations de taux de change a été exclu. Le terme « à change constant » recouvre la variation résultant de l'application des taux de change de la période précédente sur l'exercice actuel, toutes choses restant égales par ailleurs.

Chiffre d'affaires à périmètre constant : L'effet des changements de périmètre est corrigé en retraitant les ventes de l'exercice antérieur de la manière suivante :

- en retirant la partie des ventes provenant de l'entité ou des droits acquis pour une période identique à la période pendant laquelle ils ont été détenus sur l'exercice en cours ;

- de même, lorsqu'une entité est cédée, les ventes pour la partie en question sur l'exercice antérieur sont éliminées.

Croissance interne : la croissance interne recouvre la croissance résultant du développement d'un contrat existant, notamment du fait de la hausse des tarifs et/ou volumes distribués ou traités, des nouveaux contrats, des acquisitions d'actifs affectés à un contrat ou un projet particulier.

Croissance externe : la croissance externe recouvre les acquisitions intervenues sur l'exercice présent ainsi que celles ayant eu un effet partiel sur l'exercice passé, nettes de cessions, d'entités et/ou d'actifs.

EBIT : pour Earnings Before Interest and Taxes. Il correspond au chiffre d'affaires net duquel sont déduites les charges d'exploitation (telles que salaires, charges sociales, matières, énergie, études, prestations, services extérieurs, publicité, etc.). Il correspond au résultat d'exploitation pour le Groupe Cegedim.

EBIT courant : il correspond à l'EBIT retraité des éléments non courants tels que les pertes de valeurs sur immobilisations corporelles et incorporelles, les restructurations, etc. Il correspond au résultat d'exploitation courant pour le Groupe Cegedim.

EBITDA : pour Earnings Before Interest, Taxes, Depreciation and Amortization. On parle d'EBITDA lorsque les amortissements et réévaluations ne sont pas pris en compte. Le «D» désigne l'amortissement des immobilisations corporelles (telles que bâtiments, machines ou véhicules) alors que le «A» désigne l'amortissement des immobilisations incorporelles (brevets, licences, goodwill). L'EBITDA est retraité des éléments non-courants tels que les pertes de valeurs sur immobilisations corporelles et incorporelles, les restructurations, etc. Il correspond à l'excédent brut d'exploitation courant pour le Groupe Cegedim.

Endettement Financier Net : L'Endettement Financier Net représente la dette financière brute (les dettes financières non courantes, courantes, les concours bancaires, le retraitement de la dette au coût amorti et les intérêts courus sur emprunts) nette de la trésorerie et équivalents de trésorerie et hors réévaluation des dérivés de couverture de la dette.

Endettement Financier Net Covenant : L'Endettement Financier Net Covenant correspond à l'Endettement Financier Net moins la dette subordonnée de Cegedim envers FCB.

Free cash flow : le Free cash flow correspond au cash généré, net de la partie cash des éléments suivants : (i) variation du BFR opérationnel, (ii) opérations sur capitaux propres (variations de capital, dividendes versés et reçus), (iii) investissements nets de cessions, (iv) intérêts financiers nets versés et (v) impôts versés.

Marge opérationnelle : est définie comme étant le ratio EBIT/chiffre d'affaires.

Marge opérationnelle courante : est définie comme étant le ratio EBIT courant/chiffre d'affaires.

A propos de Cegedim :

Fondée en 1969, Cegedim est une entreprise mondiale de technologies et de services spécialisée dans le domaine de la santé. Cegedim propose des prestations de services, des outils informatiques, des logiciels spécialisés, des services de gestion de flux et de bases de données. Ses offres s'adressent notamment aux industries de santé, laboratoires pharmaceutiques, professionnels de santé et compagnies d'assurance. Leader mondial du CRM santé, Cegedim est également un des premiers fournisseurs de données stratégiques consacrées à ce secteur. Cegedim compte 8 100 collaborateurs dans plus de 80 pays et a réalisé un chiffre d'affaires de 922 millions d'euros en 2012. Cegedim SA est cotée en bourse à Paris (EURONEXT : CGM).
Pour en savoir plus :
www.cegedim.fr
Et suivez Cegedim sur Twitter : @CegedimGroup

1 Crédit d'Impôt pour la Compétitivité et l'Emploi

Cegedim
Aude BALLEYDIER, Tél. : +33 (0)1 49 09 68 81
Relations presse
aude.balleydier@cegedim.fr
ou
Jan Eryk UMIASTOWSKI, Tél. : +33 (0)1 49 09 33 36
Cegedim
Directeur des Investissements
Relations Investisseurs
investor.relations@cegedim.fr
ou
Guillaume DE CHAMISSO, Tél. : +33 (0)1 77 35 60 99
Agence PrPa
Relations Presse
guillaume.dechamisso@prpa.fr

Business Wire