BFM Patrimoine

CARTES – les réseaux d’objets intelligents : vers un changement de civilisation

BFM Patrimoine

Les réseaux d'objets intelligents assurent un nombre croissant de tâches de commande et de surveillance dans les installations industrielles et dans les entreprises, tout comme, de plus en plus, dans nos maisons.

Les réseaux d'objets intelligents assurent un nombre croissant de tâches de commande et de surveillance dans les installations industrielles et dans les entreprises, tout comme, de plus en plus, dans nos maisons.

Connecter en toute sécurité ces objets intelligents à des réseaux et gérer les données correspondantes représente donc un défi considérable pour l'avenir. « Nous construisons la France des objets communicants » fait partie de la liste des 34 plans industriels destinés à bâtir la Nouvelle France Industrielle, rapport récemment publié par le Gouvernement français.

L'édition 2013 du salon CARTES Secure Connexions, qui se tiendra du 19 au 21 novembre, se focalisera sur l'aspect stratégique de l'Internet des objets. La conférence « Villes intelligentes : connectivité et intelligence embarquées », organisée le jeudi 21 novembre, présentera les technologies existantes et les futurs défis, avec de grandes entreprises comme Gemalto M2M, Giesecke & Devrient, Oberthur Technologies et Wincor Nixdorf.

Depuis des années, les systèmes de commande industriels s'appuient sur des objets intelligents, comme les capteurs et les actionneurs, pour interagir avec les processus de production. Dans le passé, un système typique était composé d'objets intelligents qui envoyaient des informations à un dispositif de commande. Aujourd'hui, les objets et dispositifs intelligents sont minuscules, peu coûteux à produire et peu gourmands en électricité – une caractéristique essentielle car de nombreux objets intelligents sont censés fonctionner pendant de longues périodes sans accès au réseau électrique.

Entre-temps, l'arrivée de la connectivité sans fil à haut débit et à faible coût pour les nouveaux appareils embarqués et les appareils nomades a rendu l'internet de plus en plus envahissant. Il s'agit non seulement d'un « Internet des gens », mais aussi d'un « Internet des objets », où le web fournit un moyen d'interaction pour les objets physiques du monde réel. L'Internet des objets (IoT) est un réseau mondial d'appareils communiquant entre eux, qui intègre des communications et une informatique omniprésentes, ainsi qu'un environnement intelligent interactif (« intelligence ambiante »).

Une multitude d'applications pour la vie quotidienne

Pratiquement tous les objets manufacturés sont déjà – ou ont le potentiel d'être – des objets intelligents. Presque tous les appareils domestiques, mais aussi les meubles, les vêtements, les véhicules, les routes et les matériaux intelligents peuvent être lus, reconnus, localisés, adressés et/ou contrôlés par localisation de source électrique.

Les objets intelligents ont un triple rôle sur la plupart des réseaux ; ils servent à collecter des données, à traiter les données et à transférer le trafic vers d'autres objets sur le réseau. Parmi les applications les plus stratégiques de la technologie des objets intelligents, mentionnons :

- Les applications de santé/médecine, dont les plateformes d'assistance aux personnes handicapées, le suivi des patients à distance, le diagnostic mobile, l'administration automatisée de médicaments, le suivi et la surveillance des médecins et des patients en temps réel

- Les applications environnementales, dont la surveillance des récoltes et du bétail

- Le « réseau d'électricité intelligent », avec surveillance et capacités de réaction

- Les systèmes de localisation pour le vol de véhicules

- Les réseaux résidentiels et la domotique

- Les « villes intelligentes », où une partie de l'infrastructure et des services administratifs sont connectés et optimisés numériquement

- Les applications industrielles comme la surveillance des matériaux et de la qualité des produits, le contrôle environnemental des bâtiments administratifs, la commande et l'automatisation des processus de fabrication

- Les applications militaires, dont la surveillance des forces armées et des équipements, ainsi que la détection des attaques nucléaires et/ou biologiques.

Ces applications ont un impact stratégique : elles nécessitent toutes une certaine association entre confidentialité des données, disponibilité élevée des systèmes et/ou solide authentification des utilisateurs et de l'information.

80 milliards d'objets intelligents – connectés au cloud, partout et à tout moment

L'Institut IDATE estime qu'il y avait 15 milliards d'appareils intelligents connectés en 2012 et que ce chiffre devait atteindre les 80 milliards d'ici 2020. Les objets intelligents deviennent un phénomène considérable, qui génère une mutation profonde du comportement et des attentes des utilisateurs, et qui impose d'énormes exigences à l'infrastructure de communication.

Il y a une force motrice derrière l'explosion du débit, qui crée une demande accrue en applications et en contenus de divertissement fournis de manière optimisée, partout et à tout moment. Les fournisseurs de services de contenu doivent donc augmenter les capacités, la flexibilité et l'adaptabilité de leurs activités afin de pouvoir répondre rapidement à des services totalement nouveaux, apportés par de nouveaux objets et appareils intelligents. Cette évolution s'appuiera largement sur le Cloud Computing, une informatique basée sur l'internet où les ressources partagées, les logiciels et les informations sont fournis à la demande aux ordinateurs et autres objets.

Défis en termes de sécurité et de fiabilité

À l'époque où les appareils électroniques étaient plus simples et non connectés, il était inutile de les sécuriser car ils n'étaient en réseau avec rien et ne pouvaient donc pas être attaqués à distance ni causer de dommages à quoi que ce soit. Aujourd'hui, les objets intelligents – des appareils qui sont essentiellement des petits ordinateurs ayant des capacités de communication – exécutent un large éventail de fonctions, interagissent entre eux et, plus préoccupant encore, communiquent avec le monde entier. Ainsi, la prolifération des objets intelligents offre aux hackers de nouvelles occasions de perturber les services et voler des informations sensibles, comme ils le font sur les réseaux informatiques conventionnels. Le système IT du New York Times aurait été récemment piraté via un thermostat connecté à l'internet. Cela a généré une certaine angoisse autour de l'espionnage industriel et des autres formes d'espionnage.

Il est important de comprendre que les objets intelligents jouent souvent un rôle essentiel dans la collecte, le traitement et le contrôle des informations, et parfois dans les applications littéralement vitales – mais cependant vulnérables. On identifie chaque semaine plus de 120.000 nouveaux programmes malveillants et attaques contre les systèmes embarqués (les pièces maîtresses des objets intelligents). Dans le passé, ce type d'appareils était rarement attaqué, en général parce qu'ils étaient tout simplement peu nombreux, ou parce que leur architecture était étrange et peu courante par rapport aux PC. Conséquence : les objets intelligents d'aujourd'hui sont bien plus vulnérables que les systèmes de bureau.

« Il n'est pas encore habituel de sécuriser les objets intelligents et les réseaux, mais tout le monde s'accorde à dire que la sécurité est impérative pour l'avenir. Comme le réseautage des objets intelligents en est encore à ses balbutiements, il y a une opportunité technique et commerciale considérable dans ce domaine, notamment pour le secteur de la sécurité intelligente », a déclaré Isabelle Alfano, Directrice du salon CARTES Secure Connexions.

Bref aperçu de l'avenir

Ce que l'on appelle la « vie connectée » (Connected Life) aura un impact socio-économique majeur dans le monde entier. Selon Michael O'Hara, Directeur du Marketing chez GSMA(1), l'Asie devrait devenir la région du monde la plus connectée, en nombre d'appareils connectés comme en termes de chiffre d'affaires.

D'une manière générale, chaque ville du monde explore le concept de « ville intelligente » comme un moyen d'être un lieu de résidence et de travail plus agréable, ainsi que pour mieux se développer. Elles mettent en œuvre et testent des solutions basées sur des réseaux d'objets intelligents pour promouvoir des initiatives d'administration en ligne, en mettant en place des systèmes de transport intelligents pour les transports publics ou en mettant au point des moyens de réduire leur empreinte carbone.

À la maison comme au travail, à tout moment et en tout lieu, une part croissante de nos vies dépendra des réseaux d'objets intelligents.

Le saviez-vous ?

En Chine, la télématique routière pourrait permettre aux navetteurs de reconquérir près de 2 heures hebdomadaires.

En Inde, la réduction des vols d'électricité et la rationalisation de son utilisation au moyen de compteurs intelligents pourrait permettre d'économiser suffisamment d'électricité pour alimenter plus de 10 millions de foyers.

Au Japon, l'adoption de mHealth pour les soins aux personnes âgées pourrait permettre d'économiser chaque année l'équivalent des dépenses médicales d'un million de seniors.

En Corée du Sud, la technopédagogie pourrait permettre aux familles d'économiser entre 8000 et 12.000 dollars US en cours particuliers pour leurs enfants.

Source : Rapport de PwC et GSMA sur l'impact socioéconomique de la vie connectée en Asie d'ici 2017

(1) Groupe Speciale Mobile Association

Isabelle Alfano, Directrice du CARTES Secure Connexions Event 2013, est disposée à répondre à toutes vos questions. N'hésitez pas à nous contacter.

Restez informé sur cet événement en temps réel et prenez connaissance des dernières nouvelles du salon :

À propos de CARTES Secure Connexions Event 2013 :

Le salon CARTES Secure Connexions Event 2013 aura lieu du 19 au 21 novembre 2013 au parc des expositions Paris Nord Villepinte. Il s'agit du grand événement mondial dédié aux solutions sécurisées de paiement, d'identification et de services mobiles.

Avec 137 pays représentés, 435 exposants et 140 conférences auxquelles participeront des experts internationaux, le CARTES Secure Connexions est l'événement le plus important pour tous les acteurs de ce marché en croissance rapide. En 2013, la 28ème édition du CARTES mettra en vedette le Brésil.

Le texte du communiqué issu d'une traduction ne doit d'aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d'origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts Presse - Actifin
Jennifer Jullia, +33 (0)1 56 88 11 19 Marie-Caroline Cardi, +33 (0)1 56 88 11 13 cartes@actifin.fr

Business Wire