BFM Patrimoine

Cardio3 BioSciences obtient 4,0 millions d’euros en financement non dilutif auprès de la Région Wallonne

BFM Patrimoine

Regulatory News: La société de biotechnologie Cardio3 BioSciences SA ('Cardio3' ou 'la Société') (Paris:CARD) (Brussels:CARD), leader dans le développement de thérapies régénératives, protectrices et reconst

Regulatory News:

La société de biotechnologie Cardio3 BioSciences SA ('Cardio3' ou 'la Société') (Paris:CARD) (Brussels:CARD), leader dans le développement de thérapies régénératives, protectrices et reconstructrices pour le traitement des maladies cardiaques, annonce aujourd'hui avoir obtenu 4,0 millions d'euros supplémentaires de financement non-dilutif de la Région Wallonne via la conclusion d'une nouvelle avance récupérable pour un montant de 2,5 millions d'euros et d'une revue du plan de remboursement des avances existantes générant une économie nette de 1,5 million d'euros sur la période 2013 -2015.

La nouvelle avance récupérable d'un montant de 2,5 millions d'euros a pour objet le financement, à hauteur de 50%, des dépenses générées lors des procédures menant à la commercialisation de C-Cathez ® aux USA.

C-Cathez® est un cathéter d'injection intra myocardique, propriété de Cardio3. Il est conçu pour maximiser la rétention d'agents thérapeutiques dans le cœur, tel que C-Cure®. Ce cathéter de nouvelle génération a fait récemment l'objet d'une publication dans la revue scientifique Circulation Cardiovascular Interventions1 qui conclut à une amélioration de la rétention de cellules souches dans le myocarde, grâce à son aiguille courbe multi-perforée.

Les informations requises par la « Food and Drug Administration » pour la commercialisation de C-Cathez® consistent notamment en des données de confirmation de la sécurité humaine de C-Cathez®. Ces données seront générées par l'étude clinique de phase III CHART-1 débutée en Europe début 2013, évaluant C-Cure® (le produit le plus avancé de Cardio3 BioSciences) en combinaison avec C-Cathez®. Cette nouvelle avance permettra donc de financer 50% des coûts des 60 premiers patients de l'étude clinique CHART-1, soit 25% du total des patients à recruter dans l'étude.

Cardio3 BioSciences a également obtenu de la Région le regroupement des cinq avances récupérables liées à C-Cure® obtenues depuis 2007. Ce regroupement des avances a permis la définition d'un nouveau plan de remboursement de ces avances, résultant en une diminution nette de 1,5 million d'euros des besoins de trésorerie de l'entreprise sur les années 2013 à 2015.

Docteur Christian Homsy, PDG de Cardio3 BioSciences commente : « Nous sommes très heureux de bénéficier du soutien renouvelé de la Région Wallonne. Ce nouveau financement va permettre de financer partiellement des étapes clés qui nous rapprocheront de la commercialisation de C-Cure® et de C-Cathez® aux Etats-Unis. La Région Wallonne a toujours joué un rôle clé depuis la création de Cardio3 BioSciences. C'est en grande partie grâce à elle que C-Cure®, notre traitement révolutionnaire de l'insuffisance cardiaque, a pu franchir avec succès l'étape de développement clinique de phase II préalable à la phase III en cours actuellement. »

Monsieur Jean-Marc Nollet, Vice Président des Gouvernements wallon et de la Fédération Wallonie-Bruxelles et Ministre de la Recherche commente : « Il est primordial pour la Wallonie de soutenir le savoir-faire et le développement économique des entreprises de la Région. Ce financement accordé à Cardio3 BioSciences est en ce sens essentiel. Et ce d'autant que son expertise fait de Cardio3 BioSciences le leader mondial dans son domaine. Avec ce financement, la Wallonie contribue au développement et au maintien du leadership de la Région Wallonne dans le domaine des thérapies cellulaires. Car en soutenant cette activité de pointe, c'est le redéploiement wallon que soutient la Région, assurée de la compétence et de la reconnaissance internationale du savoir-faire de ses travailleurs.»

Monsieur Michel Charlier, Inspecteur Général de la Direction générale opérationnelle de l'Economie, de l'Emploi et de la Recherche (DGO6) ajoute : « De par ce financement, nous réitérons notre confiance dans Cardio3 BioSciences et dans sa capacité à développer avec succès ses nombreux programmes dans le domaine très pointu des thérapies régénératives pour le traitement des maladies cardiaques. »

*** FIN ***

Présentation de Cardio3 BioSciences

Cardio3 BioSciences est une société belge de biotechnologie de pointe spécialisée dans le développement de thérapies régénératives, protectrices et reconstructrices pour le traitement des maladies cardiaques. La société, fondée en 2007, est basée en Région Wallonne. Cardio3 BioSciences s'appuie sur des collaborations de recherche aux Etats-Unis et en Europe avec la Mayo Clinic (Rochester, MN) et le Centre Cardiovasculaire d'Alost en Belgique.

Le produit candidat phare de la société, C-Cure® est un produit pharmaceutique innovant qui consiste en cellules souches autologues progénitrices de cellules cardiaques. C-Cure® se fonde sur la recherche fondamentale menée à la Mayo Clinic qui a permis la découverte de la cardiopoièse, un processus de reproduction par imitation des signaux naturels déclenchés dans les premiers stades de la vie au cours du développement du tissu cardiaque mais appliqué cette fois à des cellules souches adultes de patients cardiaques.

Cardio3 BioSciences a également développé C-Cathez®, un cathéter d'injection de nouvelle génération, qui offre une performance supérieure dans l'administration d'agents bio-thérapeutiques dans le myocarde.

Les actions de Cardio3 BioSciences sont cotées sur NYSE Euronext Brussels et Euronext Paris sous le symbole CARD.

C3BS-CQR-1, C-Cure, C-Cath, Cardio3 BioSciences et les logos Cardio3 BioSciences et C-Cath sont des marques déposées de Cardio3 BioSciences SA en Belgique, dans d'autres pays, ou les deux. En plus des faits historiques ou des déclarations de condition actuelle, le présent communiqué de presse présente des déclarations prévisionnelles qui expriment les attentes et projections de la Société pour l'avenir et impliquent des risques connus et inconnus, des incertitudes et des hypothèses pouvant déboucher sur des résultats ou événements réels sensiblement différents de ceux présentés ou suggérés par lesdites déclarations prévisionnelles. Ces risques, incertitudes et hypothèses pourraient influer négativement sur les résultats et les effets financiers des plans et évènements décrits dans le présent document. Ces déclarations prévisionnelles doivent par ailleurs être considérées à la lumière de facteurs importants pouvant déboucher sur des résultats ou événements réels sensiblement différents des prévisions : dépôt dans les temps et agrément de tous dossiers d'autorisation administrative, lancement et achèvement satisfaisants des essais de phase III obligatoires, résultats cliniques complémentaires validant le recours aux cellules souches autologues adultes pour le traitement de l'insuffisance cardiaque, conformité à tous types d'exigences, dont réglementaires, et enfin intervention d'organismes réglementaires et autres instances gouvernementales. Compte tenu de ces facteurs, il est conseillé aux investisseurs de ne pas accorder une confiance excessive aux déclarations prévisionnelles. La Société décline toute obligation de publier une quelconque mise à jour ou révision relative aux déclarations prévisionnelles, qu'elle soit résultat de nouvelles informations, d'événements futurs ou autre.

1 Behfar A, Latere JP, Bartunek J, Homsy C, Daro D, Crespo-Dia R, Stalboerger P, Steenwinckel V, Seron A, Redfield M, Terzic A. Optimized Delivery System Achieves Enhanced Endomyocardial Stem Cell Retention. Circinterventions.112.000422 published online before print December 10, 2013

Cardio3 BioSciences
Christian Homsy, PDG Tel.: +32 (0) 10 39 41 00 Anne Portzenheim, Communication Manager aportzenheim@c3bs.com www.c3bs.com ou Citigate Dewe Rogerson Servane Tasle / Lucie Larguier / Agnès Villeret Tel : +33(0) 1 53 32 78 94/84 75 servane.tasle@citigate.fr lucie.larguier@citigate.fr

Business Wire