BFM Patrimoine

Cambridge Analytica: les révélations font chuter Facebook en Bourse

Le réseau social chutait lundi à l'ouverture de Wall Street, affecté par des révélations sur l'utilisation par l'entreprise Cambridge Analytica de données personnelles de millions d'utilisateurs du réseau social.

Plus de 30 milliards de capitalisation partis en fumée, -6,3% en Bourse: Facebook connaît un début de séance très agité ce lundi à Wall Street. Le réseau social est en effet en pleine tourmente après les révélations du New York Times et de The Observer mettant en cause la société Cambridge Analytica.

Cette dernière, qui avait travaillé pour la campagne présidentielle de Donald Trump en 2016, aurait récupéré les données de 50 millions d'utilisateurs sur Facebook et s'en serait servi pour élaborer un logiciel permettant de prédire et d'influencer le vote des électeurs.

Facebook pèse sur les autres GAFA

Alors que la société de Mark Zuckerberg a décidé de suspendre ses activités avec Cambridge Analytica, ces révélations ont tout de même suscité de nombreuses réactions. Et notamment en Europe, où la commissaire chargée de la protection des données personnelles, Vera Jourova, a jugé ces informations d'"effroyables" si elles sont "avérées" et affirmé qu'elle allait demander des "clarifications" au géant des réseaux sociaux. 

Dans le sillage de Facebook, les autres GAFA ont perdu du terrain. Vers 16h30, le titre Amazon reculait ainsi de 1,6% tandis que les actions Google et Apple chutaient de respectivement 3,1% et 1,3%, faisant perdre plus de 1,8% à l'indice Nasdaq, qui représente les valeurs technologiques. Au final, ces révélations auront fait fondre la capitalisation des GAFA de 80 milliards de dollars (65 milliards d'euros), soit environ la capitalisation Nike (85 milliards de dollars).

-
- © Capture d'écran-Google
S.B. avec AFP