BFM Patrimoine

CAC40: succession de mauvais chiffres qui dopent les indices

BFM Patrimoine

(CercleFinance.com) - (CercleFinance.com) -Le CAC40 se dirige gaillardement vers un cumul de +5% en 2 séances avec un gain de +1,25% (à 3.830Pts) à 90 minutes de la clôture. La chute de -5,7% des commandes de biens durables pour le mois de mars a

(CercleFinance.com) - (CercleFinance.com) -Le CAC40 se dirige gaillardement vers un cumul de +5% en 2 séances avec un gain de +1,25% (à 3.830Pts) à 90 minutes de la clôture. La chute de -5,7% des commandes de biens durables pour le mois de mars aux Etats-Unis (contre -2,8% attendu), un mauvais indice Ifo (-2,3% à 104,4),, c'est du pain béni pour ces marchés qui ne montent que grâce aux mauvaises nouvelles, lesquelles alimentent les spéculations concernant une baisse des taux de la BCE (qui n'aura que des effets économiques très limités).

Les investisseurs citent également de nombreux 'bons résultats' (Ford, Boeing) publiés hier soir et ce mercredi... mais ils pourraient en trouver autant de mauvais du côté de Juniper ou Apple.

A Wall Street, le Dow Jones s'effrite de -0,2%, le Nasdaq de -0,3%, le 'S&P' de -0,12%.

Sur le front des valeurs, Peugeot grimpe de 10,7% à 6,03 euros, après avoir publié des ventes de 13 milliards d'euros pour le premier trimestre, alors que le consensus n'attendait que 12,7 milliards d'euros.

France Telecom progresse de 3,5% à 8,06 euros, avec la présentation d'un cash flow opérationnel de près de deux milliard d'euros au 1er trimestre, ce qui le place en bonne voie pour atteindre son objectif de générer sept milliards d'euros sur l'année. Sa filiale Faurecia avance de +4,15%. ST6Micro poursuit son rallye (+3,1% à 6,3E).

Arkema avance de 1,4% à 69,3 euros, après que Morgan Stanley est passé de 'pondérer en ligne' à 'surpondérer' sur la valeur et fixe toujours l'objectif de cours à 87 euros, dans le cadre d'une note sectorielle sur les chimistes européens. Les parapétrolières sont rachetés à l'image de Vallourec (+2,7%) et CGG Veritas (+4,4%).

Michelin perd 0,3% à 62 euros, victime de commentaires prudents de la part des analystes après la parution de ses chiffres d'activités trimestriels, lundi soir.

Accor cède 1,7% à 24,95 euros, les investisseurs affichant leur désarroi après le brusque débarquement du PDG Denis Hennequin hier à l'issue d'un conseil d'administration.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance