BFM Patrimoine

CAC40: semaine archicreuse, repli global de 0,7%, $ à 1,361E

BFM Patrimoine

(CercleFinance.com) - Le CAC40 se maintient sur ses niveaux médians de la séance, en hausse de +0,48% à 4.247Pts malgré les hésitations de Wall Street, avec des indices US qui ont effacé l'essentiel de leurs gains initiaux (+0,25% vers 15H35).

(CercleFinance.com) - Le CAC40 se maintient sur ses niveaux médians de la séance, en hausse de +0,48% à 4.247Pts malgré les hésitations de Wall Street, avec des indices US qui ont effacé l'essentiel de leurs gains initiaux (+0,25% vers 15H35).
Le 'S&P' est stable, le Nasdaq s'effrite de -0,22%, le Dow Jones grappille +0,15%.
La Bourse de Paris a terminé la semaine en repli global de -0,7% mais dans une ambiance particulièrement calme (volumes creux, moins de 1,25MdsE à 17H29, même pas 1,65MdsE en clôture à 17H35).
De nombreux opérateurs ont prolongé leurs congés de fin d'année: la véritable reprise, ce sera lundi de l'avis de nombreux spécialistes.

Même ambiance soporifique chez nos voisins: le FTSE et le DAX avancent respectivement de 0,35% et 0,45%, Milan +1,1% (l'E-Stoxx50 gagne +0,55%).

'Les marchés attendent de nouveaux catalyseurs pour poursuivre ou non leur tendance haussière', souligne Saxo Banque. 'La véritable rentrée boursière n'aura lieu que la semaine prochaine avec le début de la saison des résultats du quatrième trimestre aux Etats-Unis, le vote du Sénat américain sur la nomination de Janet Yellen à la présidence de la Fed et le rapport sur l'emploi de décembre aux Etats-Unis', ajoutent les spécialistes.

Barclays Bourse estime pour sa part que 'le marché se concentre à nouveau sur les nouvelles macroéconomiques, en attendant la période de publication des comptes des entreprises au début du mois de février'.

Puis 'les investisseurs vont commencer à regarder la microéconomie'. Les gérants considèrent que 'pour aller plus haut sur les indices actions, les prévisions de résultats des entreprises (bénéfices notamment) devront être relevées'.

Dévoilé dans la matinée, le nombre de chômeurs inscrits en Espagne s'élève à 4,7 millions à la fin de 2013, selon le ministère de l'emploi.
L'année se termine par une diminution de 147.385 chômeurs inscrits par rapport à 2012. En décembre,le nombre de chômeurs a diminué de 107.570.

Cette journée a été marquée par une nette détente des taux sur les pays périphériques, avec un '10 ans' espagnol qui se détend de 10Pts de base à 3.89%.
Le 'spread' retombe sous les 200Pts par rapport au Bund (inchangé à 1,95%, de même que les OAT vers 2,42%), les BTP italiens s'apprécient également avec une baisse symétrique de la rémunération de 6Pts de base à 3,93%... et le '10 ans' portugais se détend de -22Pts tandis que la bourse de Lisbonne s'envolait de +2,2%.

Sur le front des valeurs parisiennes, le CAC40 est soutenu par Safran (+1,8% et nouveau record), Alcatel-Lucent +2%, Sanofi +1,4%, Carrefour et Orange +1,3%.
Hors CAC40, Areva s'est envolé de +3,95%, Virbac de +3,5%, Peugeot gagne 0,9% supplémentaires.
Rémy Cointreau lâchait 2,55%, après l'annonce de la démission surprise de Frédéric Pflanz de son poste de directeur général et son remplacement, à titre transitoire, par François Hériard Dubreuil.

CNP Assurances (stable en clôture) et Humanis ont reçu l'agrément de l'Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (ACPR) et de l'Autorité des Marchés Financiers (AMF) pour fusionner leurs filiales respectives d'épargne salariale Fongepar SA et Inter Expansion.

Cybergun grimpait de 5,2%, après la réalisation d'une augmentation de capital de 1,1 million d'euros le 31 décembre 2013 dans le but de renforcer ses fonds propres et réduire son endettement financier.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance