BFM Patrimoine

CAC40: retrait limité dans des volumes réduits.

BFM Patrimoine

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris évolue en léger repli, les investisseurs prenant une partie de leurs bénéfices dans des volumes réduits, tandis que Wall Street est fermé pour cause de Fête Nationale américaine. Vers 14h30, le CAC 40

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris évolue en léger repli, les investisseurs prenant une partie de leurs bénéfices dans des volumes réduits, tandis que Wall Street est fermé pour cause de Fête Nationale américaine.

Vers 14h30, le CAC 40 abandonne environ 0,1% à 4.485 points.

Les opérateurs éprouvent le besoin de reprendre leur souffle après la nette hausse d'hier, consécutive aux très bons chiffres mensuels de l'emploi américain.

Les analystes de Saxo Banque avaient anticipé cette légère contraction du principal indice parisien : 'Les bourses de Wall Street étant fermées, les volumes d'échange seront limités. Cela porte donc à croire que les bourses européennes devraient marquer une pause après les gains de la veille'.

Seule donnée macroéconomique notable du jour, mais qui ne pèse guère sur la tendance, les commandes à l'industrie ont reculé de 1,7% en Allemagne en mai, après une progression de 3,8% en avril, a révélé ce matin Destatis, l'office statistique national. Ce repli s'explique essentiellement par celui de la demande nationale.

Concernant les valeurs, TF1 figure en tête du palmarès SBF 120 (+2,4% à 12,4 euros) après une recommandation favorable de Citi. Le courtier a réitéré aujourd'hui sa recommandation 'achat' sur le groupe de télévision et estime que le marché n'apprécie pas pleinement ses qualités.

Leader du CAC 40, Alstom engrange pour sa part 1,7% alors que l'AMF a considéré hier que l'Etat et Bouygues agissaient de concert et qu'une OPA devrait être lancée si le seuil des 30% du capital venait à être franchi.

Malgré un démenti de la ministre de l'Ecologie Ségolène Royal, EDF s'adjuge par ailleurs 1,3% après que Le Parisien a relaté qu'un projet d'arrêté rectificatif imposerait un rattrapage du tarif régulé de l'électricité au profit du groupe.

Alors que Crédit Agricole cède 0,3% après avoir vu sa notation 'A' reconduite par Fitch, les bancaires BNP Paribas (-1,9%) et Société Générale (-2,1%) accusant les deux plus importantes baisses du CAC 40.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance