BFM Patrimoine

CAC40: refranchit les 4.400 avec W-Street et stats chinoises

BFM Patrimoine

(CercleFinance.com) - Fin de séance idéale en Europe grâce à Wall Street qui a masqué son jeu jusque vers 17H25 avant de doubler brusquement ses gains en 10 minutes (de +0,3% à +0,6%... puis +0,7% vers 18H). La Bourse de Paris (+1,4%) refranchi

(CercleFinance.com) - Fin de séance idéale en Europe grâce à Wall Street qui a masqué son jeu jusque vers 17H25 avant de doubler brusquement ses gains en 10 minutes (de +0,3% à +0,6%... puis +0,7% vers 18H).

La Bourse de Paris (+1,4%) refranchit allègrement les 4.400 (et clôture au plus haut à 4.405,6Pts) au cours des derniers échanges, dans le sillage de l'Euro-Stoxx50 (+1,55%) qui s'envole grâce à une bourse de Milan en hausse tonitruante de +3,45%.
Chez nos autres voisins, Londres s'adjuge 0,65%, Francfort +1,55%, Madrid +1,65%.
Après avoir suscité un accès de nervosité de la veille, les troubles en Ukraine sont presque oubliés (alors que rien n'est réglé), les tensions Est-Ouest sont occultées et les acheteurs ont repris la main.
Ils étaient encouragés dès ce matin par l'envolée de +3% de Tokyo vers 14.420 pour cause de... croissance paresseuse (elle sera probablement revue à la baisse) et donc d'accélération anticipée du 'QE' de la banque du Japon dès cet été.

Les économistes se disent par ailleurs plutôt rassurés par le niveau de l'activité en Chine au premier trimestre 2014: la croissance sur 12 mois revient de 7,7% à 7,4%, soit une diminution légèrement moins marquée qu'attendu (7,3%).

'Ce ne sont pas des chiffres très enthousiasmants', lâche un vendeur. 'On se situe vraiment dans une logique qui consiste à transformer les mauvaises nouvelles en bonnes nouvelles', ajoute le professionnel.

Aux Etats Unis, la production industrielle (activité minière incluse) ressort à +0,7% en mars après un mois de février bien meilleur que prévu (+1,2% contre +0,6% estimé initialement).

Le taux d'utilisation des capacités industrielles remonte également à 79,2 contre 78,8, ce qui est bon signe.

Petite déception en revanche du côté des mises en chantier de logements neufs en mars avec une hausse de +2,8% contre +3,3% attendu au minimum après les intempéries de février.

Les permis de construire se situent également en-deçà des attentes à -2,4% au lieu d'une progression symétrique espérée.

En Europe, les taux continuent de se détendre après la confirmation d'un inflation 'faible' de +0,5% au 1er trimestre: les opérateurs continuent de faire le pari que la BCE ne peut plus se contenter du 'verbe magique' et devra agir concrètement.

Parmi les valeurs les plus en vue, Veolia Environnement grimpait de 4,25% après qu'une note de recherche d'Exane ait remis au goût l'éventualité d'une fusion avec son grand concurrent, Suez Environnement, dont le titre s'envole littéralement de +7,1% (à 14,715E).
Très belle journée également pour le secteur automobile avec un tir groupé autour de +4 à +4,5% sur Valeo, Renault, Faurecia et Peugeot.

Technicolor s'adjugeait 7,15% et figure en tête du SBF120, soutenu par des propos de Kepler Cheuvreux qui a renouvelé sa recommandation d'achat et son objectif de cours de huit euros, estimant que l'action représentait une 'unique' opportunité d'achat.
A l'opposé, Soitec dévissait de -15,9% (-27% en 48H à 1,80E) suite à la perte d'un contrat de fourniture d'une grande centrale solaire aux Etats Unis.

Mercialys avançait de 2,86%, après avoir réalisé 'un nouveau trimestre de forte croissance organique des loyers' sur les trois premiers mois de l'année, avec une hausse de 2,9% dont 2,4 points de croissance des loyers.

Edenred lâchait 1,2% après avoir annoncé hier soir un volume d'émission de 4.062 millions d'euros au premier trimestre, en hausse de 13,7% en données comparables.

Rémy Cointreau abandonnait 2,55%, dans le sillage d'un abaissement de recommandation des analystes de Société Générale sur le titre du groupe de spiritueux.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance