BFM Patrimoine

CAC40: re-test des 4.280, pas d'intensité dans ce repli.

BFM Patrimoine

(CercleFinance.com) - (CercleFinance.com) -Le CAC40 vient revisiter les niveaux planchers de la veille (soit 4.280Pts) suivant un scénario intraday qui semble constituer l'exact opposé de celui observé la veille (rebond des places européennes apr

(CercleFinance.com) - (CercleFinance.com) -Le CAC40 vient revisiter les niveaux planchers de la veille (soit 4.280Pts) suivant un scénario intraday qui semble constituer l'exact opposé de celui observé la veille (rebond des places européennes après une ouverture en baisse puis un rapide rebond de Wall Street).

Les indices US qui avaient pris un bon départ ont rapidement basculé dans le rouge, effaçant les timides gains de la veille.
Rien de bien méchant, le Dow Jones, le Russel-2000, le 'S&P' ou le Nasdaq ne perdent pas plus de 0,3% en moyenne pour l'instant et demeurent bien calés près des sommets historiques du début de semaine.

En Europe, les scores sont également remarquablement homogènes avec -0,55% à Paris, Francfort, Madrid et Londres, seul Milan grimpe en sole de +0,4%.

ce jeudi est marqué par une nouvelle avancée de l'Euro (+0,3%) jusque vers 1,3940$n, ce qui reste difficilement explicable puisque de 'bons chiffre' tombés aux USA en début d'après-midi auraient dû soutenir le billet vert... mais il n'en est rien.

Marchés de taux, marchés de devises, actions... tout semble déconnecté du réel et l'on peine à comprendre la logique des stratégies mises en oeuvre ces derniers jours.

Alors qu'elles étaient attendues stables, les ventes de détail ont rebondi de +0,3% en février aux Etats-Unis selon le Département du Commerce (les économistes n'attendaient qu'une stabilisation), après une baisse de 0,6% en janvier imputée en grande partie aux intempéries ('polar vortex').
Le mois de janvier a été pire que prévu puisque l'estimation initiale était de -0,4%.
Autre bonne surprise aux Etats-Unis : les inscriptions hebdomadaires au chômage ont reculé de 9.000 (à 315.000), selon le Département du Travail.

En outre, les prix à l'importation aux Etats-Unis ont augmenté un peu plus que prévu au mois de février en raison d'une hausse des prix du fuel et des carburants, d'après des chiffres officiels qui montrent que les pressions inflationnistes restent bien contrôlées.

Les stocks des entreprises pour janvier, attendus en progression de 0,4% sont ressortis exactement comme prévu...
Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance