BFM Patrimoine

CAC40: fin de séance un peu décevante, Nasdaq dans le rouge

BFM Patrimoine
(CercleFinance.com) - Paris (avec +1,85%) vient bien d'effacer ses pertes de vendredi mais le CAC40 clôture assez loin de ses meilleurs niveaux du jour (à 3.824 contre 3.842,5Pts). Le CAC40 avait longtemps plafonné sous les 3.827Pts et il a fallu

(CercleFinance.com) - Paris (avec +1,85%) vient bien d'effacer ses pertes de vendredi mais le CAC40 clôture assez loin de ses meilleurs niveaux du jour (à 3.824 contre 3.842,5Pts).

Le CAC40 avait longtemps plafonné sous les 3.827Pts et il a fallu attendre la réouverture de Wall-Street pour franchir ce seuil: le rythme des transactions est demeuré désespérément lent jusqu'à l'ultime minute de la séance: il ne s'est échangé que 2,2MdsE ce lundi (contre 2,7MdsE vendredi et 3,1MdsE jeudi).

C'est l'été certes... mais c'est une activité digne d'un creux de mois d'août : le jeu semble consister à ne rien faire... ou juste se laisser porter par la vague (c'est confortable, l'Euro-Stoxx50 a pris +2,1% dans le sillage de Francfort et Madrid avec +2,1 et +1,9% respectivement).

Mais les marchés se montrent versatiles, avec une succession de renversements de tendance à 24H d'intervalle, et même parfois au sein d'une seule et même séance.
L'évolution heurtée de Wall Street ce lundi l'illustre à merveille: les indices US ont reperdu la moitié de leurs gains initiaux à la mi-journée: le Dow Jones affiche +0,36% (contre +0,8% vers 16H) et le Nasdaq recule maintenant de -0,1%.
A noter que les troubles en Egypte maintiennent le prix du pétrole au-dessus des 103$/baril (référence WTI) tandis que l'or reprend +1,8% à 1.235$/Oz (soit la majeure partie des pertes de vendredi).

Les investisseurs US semblaient sereins en début de journée mais la confiance s'étiole à quelques heures de la publication des trimestriels d'Alcoa (ils devraient être soutenus par le bon niveau des ventes de voitures aux Etats Unis): réponse quelques minutes après la clôture de New York.

Les banques JPMorgan Chase et Wells Fargo publieront également leurs résultats mais en fin de semaine.

'Le risque n'est pas sur les résultats du deuxième trimestre mais sur les révisions des perspectives annuelle après un premier semestre médiocre et une incertitude toujours importante sur les perspectives conjoncturelles dans les émergents (notamment en Chine)', souligne Aurel BGC.

Mercredi, les minutes du dernier FOMC seront publiées. 'Elles seront déterminantes et devraient souligner les importantes discussions au sein du FOMC', ajoute le bureau d'études.

'Les investisseurs vont progressivement interpréter positivement les bonnes statistiques américaines une fois les anticipations d'une sortie de la politique monétaire ultra-accommodante de la Fed intégrées (et en fonction de la rapidité de la remontée des taux obligataires)', indique pour sa part Barclays Bourse.

Sur le front des valeurs, Veolia se détache avec +4,35% à 8,96E (le titre accusait un retard énorme sur le CAC40) et devance largement AXA avec +3,05% (qui retrace son zénith annuel des 16,1E).
Société Générale et BNP-Paribas affichent +2,6% en moyenne et LVMH +3%.
Essilor avance de 0,8% suite à l'annonce de l'acquisition de 50% du capital de Polycore Optical (qui pèserait un peu moins de 1% du CA du groupe).

Vivendi (+1,9% à 14,92 euros) étudierait les moyens de tirer de la trésorerie de sa division de jeux vidéo Activision Blizzard, n'étant pas parvenu à céder sa participation dans cette activité, d'après un article du Financial Times qui cite une source proche du dossier.

Lafarge gagnait 1,8% à 47,5E, alors que Morgan Stanley réitère sa recommandation 'surpondérer' et son objectif de cours de 58 euros sur la valeur, sa préférée au sein du secteur.

Saft décrochait de 3,45% à 16,9E, affecté par une note de HSBC qui dégrade sa recommandation de 'surpondérer' à 'neutre' et son objectif de cours de 28 à 22 euros.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance