BFM Patrimoine

CAC40: contrepied baissier avec $ à 1,38/E, -1% à W-Street.

BFM Patrimoine

(CercleFinance.com) - La séance a pris une tournure assez inhabituelle ce mercredi: il n'existe pratiquement aucun exemple depuis fin juin où un rebond de +1% des indices ait été pris à contrepied comme aujourd'hui. Très peu d'exemples égaleme

(CercleFinance.com) - La séance a pris une tournure assez inhabituelle ce mercredi: il n'existe pratiquement aucun exemple depuis fin juin où un rebond de +1% des indices ait été pris à contrepied comme aujourd'hui.

Très peu d'exemples également où Wall Street ait rapidement basculé dans le rouge (jusqu'à -0,8% en moyenne à mi-séance) alors qu'une hausse était anticipée. Les places européennes ont fini en net repli et l'Euro-Stoxx50 perd -0,45% (Milan plonge même de -1,5%). Le CAC40 qui avançait jusque vers 4.127,9 vers 13H45 retombe sous les 4.090Pts (-0,1% à 4.086,8).

Le recul de -0,7% (Dow Jones) à -0,95% (Nasdaq) et même -1,25% (Russel-2000) surprend alors que le Congrès US vient d'annoncer avoir conclu un accord budgétaire valable pour les 2 ans à venir: les porte-paroles Démocrates et Républicains confirmaient l'information mardi soir ajoutant que tout devrait être formalisé d'ici vendredi.

Cela devrait passer pour une excellente nouvelle mais l'annonce est accueillie de façon plutôt glaciale. Il reste à tomber d'accord sur le relèvement du plafond de la dette mais la 'deadline' est prévue pour le 7 février 2014 et qu'il n'y a donc pas d'urgence à s'en préoccuper. Mais les indices US ont tellement progressé cette année (+36% pour le Nasdaq et le Russel-2000) que certains opérateurs considèrent peut être que toutes les bonnes nouvelles sont dans les cours et jugent prudent de 'sécuriser' la performance annuelle.

Les cambistes quand à eux continuent de vendre le billet vert comme s'ils ne redoutaient pas de 'tapering' à l'issue du FOMC des 17/18 décembre.

L'euro ralentit un peu l'allure vers 1,3800 ce soir face au dollar mais le sommet des 1,3830 est maintenant à portée de tir.

Le CAC40 a été plombé par EDF qui lâchait -2,34% (à 25,85E), Technip -1,75%, Orange -1,5%, Renault et Publicis -1,4%.

Du côté des hausses, Maurel & Prom s'adjugeait pas loin de 3,5% alors que les analystes de Goldman Sachs sont passés aujourd'hui de 'neutre' à 'achat' sur la valeur. Vivendi s'est adjugé +2,85% et Safran ou Saint Gobain +1%.

Ipsos progresse de 1,8% alors que Gilbert Dupont a intégré ce matin l'action à la liste de ses valeurs préférées.

Air Liquide gagnait 0,4% après avoir réitéré sa confiance dans ses perspectives de croissance à long terme à l'occasion d'une journée d'investisseurs organisée à Paris.

HSBC réaffirme sa recommandation 'surpondérer' sur Casino et son objectif de cours de 96 euros, se déclarant convaincu par la stratégie du distributeur tant en France qu'à l'international.

Citi a repris le suivi du titre Alcatel-Lucent (+1,6%) avec une recommandation d'achat, contre 'conserver' auparavant, et un objectif de cinq euros, contre 1,9 euro précédemment.

Sanofi (stable en clôture) annonce que la Food and Drug Administration (FDA) a accordé une revue prioritaire de six mois à la demande d'approbation de Cerdelga. Il s'agit d'un traitement expérimental par voie orale de la maladie de Gaucher de type 1 chez l'adulte.

Le groupe Boursorama a annoncé ce matin avoir atteint l'objectif qu'il s'était fixé en début d'année pour Boursorama Banque, à savoir plus de 500.000 clients en France. EADS (+7,5% à 52,86E) a complément renversé la vapeur -et déjoué la tendance baissière- en début d'après-midi grâce à l'annonce de la tenue de ses objectifs financiers (sur fond de cash-flows positifs) mais et surtout parce que le groupe va 'cajoler' les actionnaires en leur reversant jusqu'à 40% des profits réalisés.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance