BFM Patrimoine

CAC40:+2%, accès d'euphorie sans lien réel avec l'actualité.

BFM Patrimoine

(CercleFinance.com) - Quelques chiffres valent mieux qu'un long discours: le CAC40 perdait la veille -1% vers 14H00 avec 1,6MdsE échangés, aujourd'hui, le CAC40 gagne +2% à la même heure avec seulement 1MdE négocié (activité inférieure d'un b

(CercleFinance.com) - Quelques chiffres valent mieux qu'un long discours: le CAC40 perdait la veille -1% vers 14H00 avec 1,6MdsE échangés, aujourd'hui, le CAC40 gagne +2% à la même heure avec seulement 1MdE négocié (activité inférieure d'un bon tiers).

Paris baisse avec du volume mais remonte dans le vide: quel étrange comportement.
Autant les indices ont baissé la veille avec une avalanche de statistiques très majoritairement négatives, autant ça remonte ce vendredi avec l'annonce d'une récession en Europe en 2013, un effondrement de la consommation en Italie... et des chefs d'entreprises allemands qui ne se sentent plus de joie, comme en témoigne la hausse de l'indice IFO (un baromètre largement subjectif).

Pour résumer, le 'bon chiffre', c'est en Allemagne et le DAX30 gagne +1%, la France fera une croissance zéro mais le CAC40 gagne +2%.

Mais certains opérateurs semblent juger qu'il n'y a rien d'étrange ou de surnaturel dans le scénario du jour: la bourse, ça monte et ça baisse, pas toujours de façon rationnelle de prime abord... mais tout finit toujours par s'expliquer.

La Commission européenne a livré ses prévisions, plutôt noires. 'Cet assombrissement des prévisions va inévitablement mettre la pression sur la BCE pour faire plus en termes de stimulus, abaissant la barre pour une réduction de ses taux d'intérêts', souligne Chris Williamson, économiste chez Markit.

La Commission européenne a indiqué prévoir désormais, pour l'année 2013, une contraction de 0,3% du PIB de la zone euro et une croissance limitée à 0,1% dans l'ensemble de l'Union européenne.

Bruxelles réduit ainsi son hypothèse pour la zone euro par rapport à celle d'une croissance de 0,1% présentée précédemment. Pour rappel, l'économie de la zone s'était contractée de 0,6% l'année dernière.

La Commission s'attend tout de même à une amélioration de tendance en cours d'année, tirée initialement par la demande extérieure, puis par une reprise de la consommation et de l'investissement. Pour 2014, des croissances de 1,6% pour l'UE et de 1,4% pour la zone euro sont attendues.

Selon elle, cette faiblesse de l'activité économique devrait conduire à une nouvelle poussée du chômage, qui atteindrait cette année 11,1% de la population active de l'UE, et 12,2% de celle de la zone euro.

Par ailleurs, le climat des affaires en Allemagne s'est amélioré plus que prévu en février, selon l'indice Ifo qui est ressorti à 107,4 contre 104,3 en janvier, alors que les économistes n'attendaient qu'une hausse modeste à moins de 105.

'Il s'agit de la plus forte progression depuis juillet 2010', souligne l'institut. Elle a été tirée par les secteurs de l'industrie, de la construction et de la distribution de gros, alors que celui de la distribution au détail est resté atone.

En revanche, l'économie allemande s'est contractée de 0,6% au quatrième trimestre 2012, selon l'Office fédéral des statistiques qui confirme donc son estimation préliminaire, une contraction entrainée notamment par la dégradation des exportations.
En Italie, même si les ventes de détail ont rebondit de 0,2% en décembre par rapport à novembre, elles chutes de presque -4% par rapport à décembre 2011.

Cet après-midi, les investisseurs n'auront pas grand-chose à se mettre sous la dent. Prochain grand rendez-vous: les élections italiennes ce week-end... avec son cortège d'incertitude sur la solidité de la future coalition.

Sur le front des valeurs, Capgemini progresse de 3,3% à 38,1 euros, alors que HP a publié hier des résultats au-dessus du consensus et livré des prévisions supérieures aux attentes du marché.
Schneider flambe de +4%, toujours dopé par ses perspectives en 2013 (Legrand prend 3,9% dans son sillage) mais Eiffage les devance avec un gain de +5% (après une chute de -4% la veille).

Soitec flambe de 3,6% à 2,7 euros, après l'accord conclu avec le japonais Sumitomo dans les technologies de transfert de couches.

Valeo avance de 3,7%, suite à l'annonce de prises de commandes record l'an dernier, permettant à sa croissance de pouvoir dépasser en 2013 celle du marché automobile, tandis que le montant de sa marge opérationnelle (+3% à 725 millions d'euros en 2012) devait se maintenir.

Technicolor grimpe de 3%, la direction visant pour 2013 une croissance de l'EBITDA ajusté comprise entre 5% et 10% par rapport à un EBITDA ajusté à périmètre constant de 498 millions en 2012.

Eramet abandonne 4,15% à 93,4 euros, avec un exercice 2012 jugé 'assez délicat' qui s'est notamment traduit par un résultat net tout juste au-dessus de l'équilibre.

Air France-KLM lâche 5,5% à 7,85E, après avoir essuyé une perte nette part du groupe de 1,19 milliard d'euros

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance