BFM Patrimoine

CAC 40: une pause après les sommets de la veille.

BFM Patrimoine
(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris a ouvert sur une note négative vendredi matin, marquant une pause au lendemain de nouveaux sommets inscrits dans l'espoir d'un prochain geste de la BCE. Vers 10h40, l'indice CAC 40 abandonne 0,4% à 4488,8 po

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris a ouvert sur une note négative vendredi matin, marquant une pause au lendemain de nouveaux sommets inscrits dans l'espoir d'un prochain geste de la BCE.

Vers 10h40, l'indice CAC 40 abandonne 0,4% à 4488,8 points. La tendance est également à la prudence dans le reste de l'Europe, où Londres cède 0,3% et Francfort se replie de 0,2%.

Le CAC a débordé hier le seuil des 4.500 points pour revenir à quelques points de son zénith de l'été 2008, alors que l'Euro STOXX reste à 1% de son record annuel et que le DAX plafonne autour de la zone des 9600 points.

Certes, la Banque centrale européenne (BCE) s'est montrée prête à agir dès le mois prochain, comme l'a laissé entendre hier son président Mario Draghi lors de sa conférence de presse mensuelle.

Mais pour certains analystes, le consensus haussier est devenu trop univoque, les opérateurs trop confiants et les sommets annuels trop proches. Wall Street a d'ailleurs fini par inverser la vapeur hier en clôturant en léger repli.

Le marché paraît pour l'instant dans un creux et semnle manquer de catalyseurs après les rendez-vous successifs de la Fed, de l'emploi américain et de la BCE au cours des dernières séances.

Au rang des rares statistiques prévues aujourd'hui, l'Allemagne a enregistré un excédent commercial en retrait séquentiel à 14,8 milliards d'euros en mars, son plus bas niveau depuis octobre 2012.

Le Royaume-Uni a lui vu son déficit commercial se réduire à 1,3 milliard de livres en mars, contre 1,7 milliard au mois précédent, d'après l'office national de statistiques (ONS).

A Paris, Publicis parvient à grignoter 1,3% à 61,5 euros après avoir annoncé l'annulation de son projet de fusion entre égaux avec Omnicom, du fait de difficultés à réaliser l'opération 'dans des délais raisonnables'.

Alcatel-Lucent prend 3,3% après avoir dévoilé un résultat d'exploitation ajusté à nouveau positif, à 33 millions d'euros au premier trimestre, comparé à une perte de 179 millions d'euros au premier trimestre 2013.

ArcelorMittal lâche 2,3% après avoir fait état de son côté d'une perte nette de 200 millions d'euros pour le premier trimestre, contre une perte nette de 300 millions d'euros un an plus tôt, tout en maintenant ses prévisions pour l'année 2014.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance