BFM Patrimoine

CAC 40: une certaine quiétude en attendant la BCE.

BFM Patrimoine
(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris a ouvert en hausse jeudi, les investisseurs misant sur une posture toujours bienveillante de la Banque centrale européenne (BCE). A 10h45, l'indice CAC 40 avance de 0,4% à 3997,8 points. La Bourse de Londres

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris a ouvert en hausse jeudi, les investisseurs misant sur une posture toujours bienveillante de la Banque centrale européenne (BCE).

A 10h45, l'indice CAC 40 avance de 0,4% à 3997,8 points. La Bourse de Londres progresse de 0,8%, celle de Francfort de 0,3% et l'indice paneuropéen Euro STOXX 50 s'adjuge 0,4%.

La décision du conseil des gouverneurs de la BCE sera connue à 13h45 avant la traditionnelle conférence de presse de Mario Draghi prévue à 14h30.

Dans les deux cas, les investisseurs s'attendent à un message accommodant ('dovish') de la part de la banque centrale.

'Les prêts bancaires continuent de se contracter, l'inflation continue de se tasser et le chômage de monter', rappellent ce matin les économistes de Société Générale.

'Les perspectives économiques sont certes un peu moins sombres et le stress a en grande partie disparu des marchés, mais cela ne devrait pas dissuader Mario Draghi d'ouvrir la porte à une baisse des taux', estime SG.

Sur le plan des valeurs, Soitec bondit de 6,8% à 1,9 euro après la signature d'un contrat d'assurance de garantie avec Munich Re, ce qui constitue d'après le groupe un outil supplémentaire pour faciliter le financement de projets solaires utilisant ses modules.

Vivendi progresse de 3,4% à 16,5 euros dans le sillage d'un relèvement de recommandation des analystes de Morgan Stanley, passés de 'pondérer en ligne' à 'surpondérer' avec un objectif de cours porté de 17 à 20 euros.

Eurofins est également bien orienté (+2% à 180,4 euros) après une nouvelle acquisition dans la zone Asie-Pacifique.

Gemalto cède 0,6% alors que le groupe spécialisé dans la sécurité numérique doit tenir dans la soirée une réunion de présentation stratégique très attendue.

Altran lâche 4% à 5,6 euros après avoir fait état d'un effritement de sa marge opérationnelle au premier semestre, mais promis une accélération de l'activité en seconde moitié d'année.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance