BFM Patrimoine

CAC 40: un peu d'altitude grâce à Wall Street.

BFM Patrimoine

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris a réussi à reprendre un peu d'altitude vendredi avec l'ouverture favorable de Wall Street, ce qui lui permet d'aligner quatre séances de hausse sur une série de cinq et d'afficher un gain de 0,6% sur la se

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris a réussi à reprendre un peu d'altitude vendredi avec l'ouverture favorable de Wall Street, ce qui lui permet d'aligner quatre séances de hausse sur une série de cinq et d'afficher un gain de 0,6% sur la semaine.

Vers 16h40, l'indice CAC 40 s'adjuge près de 0,2% à 4485,4 points après avoir évolué pendant une grande partie de la journée au sein d'un corridor d'une étroitesse de 10 points d'amplitude.

A Wall Street, un peu plus d'une heure après l'ouverture, les indices signent en moyenne des gains de l'ordre de 0,3%.

'Encore une fois, la tendance de fond reste haussière', assurent les analystes de Barclays Bourse.

Si les observateurs mettent en avant l'absence d'importants flux acheteurs, ils notent aussi l'absence de vendeurs dans l'optique de la prochaine réunion de la BCE, qui pourrait réserver quelques bonnes surprises.

Publié ce matin, l'indice Ifo du climat des affaires en Allemagne est ressorti à 110,4 pour le mois de mai, alors que le consensus visait un chiffre de 110,9.

L'euro poursuit sa décrue face au dollar mais cela demeure marginal (-0,2% à 1,3631 dollar).

Un basculement de l'euro sous 1,36 dollar pourrait avoir des conséquences inattendues sur les indices dans la mesure où la remontée du dollar rendrait moins urgent une action de la BCE visant à affaiblir la monnaie unique.

Du coté des valeurs, Orange abandonne 2% à la suite d'une dégradation de recommandation des analystes de Société Générale, qui ont abandonné leur recommandation d'achat.

Crédit Agricole rétablit la balance avec +2,4%, suivi par Safran (+1,7%) et Renault (+1,4%).

Alstom abandonne 0,7% alors que GE a annoncé avoir convenu, à la demande du gouvernement français, de prolonger jusqu'au 23 juin le délai d'étude de son offre par le conseil d'administration d'Alstom.

Legrand - lanterne rouge du CAC - perd 2,8%, avec un écart similaire pour Derichebourg après l'annonce d'une perte nette de 30 millions d'euros au titre du premier semestre.

AB Science prend toujours 2,5% en dépit d'un deuxième avis négatif de l'Agence européenne du médicament sur le Masitinib.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance