BFM Patrimoine

CAC 40: soutenu par Wall Street et l'Iran.

BFM Patrimoine
(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris a pris le chemin de la hausse lundi dans les premiers échanges, soutenue par l'accord intervenu ce week-end concernant le nucléaire iranien et par les nouveaux records de Wall Street vendredi. Vers 10h30, le

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris a pris le chemin de la hausse lundi dans les premiers échanges, soutenue par l'accord intervenu ce week-end concernant le nucléaire iranien et par les nouveaux records de Wall Street vendredi.

Vers 10h30, le CAC 40 gagne 0,4% à 4295,6 points à Paris, Londres prend également 0,4% et Francfort 0,7%. L'indice Euro STOXX 50 des grandes valeurs européennes progresse de 0,4%.

Vendredi, Wall Street avait réussi à franchir ses précédents sommets historiques en l'absence de mauvaises nouvelles et bon nombre d'analystes anticipent une poursuite du mouvement de hausse à New York.

'A la veille du début des achats de Noël, difficile d'anticiper une correction sur la Bourse américaine, au contraire, certains investisseurs anticipant le 'rally de Thanksgiving' avec 89 millions d'américains prêts à se faire l'achat des derniers smartphones et des dernières tablettes', prévient-on chez Aurel BGC.

Autre facteur de soutien, l'Iran a conclu un accord jugé 'historique' en vue de limiter son activité nucléaire, avec une entrée en vigueur d'ici quelques semaines.

L'Iran devrait ainsi obtenir jusqu'à sept milliards de dollars d'allègement de sanctions, une bonne nouvelle pour les entreprises exposées au pays.

C'est le cas de Peugeot, qui s'envole de 3,3%, le marché iranien représentant son deuxième marché dans le monde, derrière le marché français.

Après des débuts en baisse, Faurecia regagne finalement un peu de terrain (+1,2%) après avoir pourtant révisé à la baisse ses objectifs à horizon 2016. L'équipementier automobile ne prévoit plus qu'une marge opérationnelle comprise entre 4,5% et 5%, contre plus de 5% précédemment.

Sanofi avance de 0,6%, alors que le laboratoire pharmaceutique est visé par une plainte en France, liée aux effets secondaires du Gardasil, son vaccin contre le cancer de l'utérus.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance