BFM Patrimoine

CAC 40: s'accroche toujours au discours de la Fed.

BFM Patrimoine

(CercleFinance.com) - Sur fond de bonnes statistiques américaines, les investisseurs n'ont toujours qu'une idée en tête: la Banque centrale américaine ne va pas opérer de changement de politique dans l'immédiat. Vers 14h40, le CAC 40 s'adjuge p

(CercleFinance.com) - Sur fond de bonnes statistiques américaines, les investisseurs n'ont toujours qu'une idée en tête: la Banque centrale américaine ne va pas opérer de changement de politique dans l'immédiat.

Vers 14h40, le CAC 40 s'adjuge plus de 0,4% à 3760,2 points, tandis que le FTSE et le DAX avancent respectivement de 0,1% et 0,3%.

Le marché vient de l'apprendre. Les inscriptions hebdomadaires au chômage ont diminué de 42.000 la semaine dernière aux Etats-Unis, soit beaucoup plus fortement que prévu, montrent des chiffres publiés jeudi par le Département du Travail.

Les prix à l'importation aux Etats-Unis ont diminué de 0,5% d'un mois sur l'autre en mars 2013, d'après le Département du Travail, conformément aux attentes du marché.
En février, les prix à l'import avaient augmenté de 0,6%.

'La Banque centrale devrait maintenir son programme d'assouplissement quantitatif cette année au vu de l'économie américaine toujours fragile bien que l'idée de réduire ses rachats d'actifs n'est pas exclue', indique Saxo Banque.

Toujours concernant la politique de la Fed et un éventuel virage à venir, Philippe Waechter, directeur de la recherche économique chez Natixis AM, a souligné lors d'un atelier presse organisé ce jeudi, qu''on a encore du temps avant un changement', étant donné que 'la croissance américaine n'est pas encore assez solide, pas encore sur une trajectoire favorable'.

Le spécialiste anticipe des taux bas pour 2013 et 2014, 'et même peut-être sur une partie de 2015'.

Franck Nicolas, directeur investissement et solutions clients chez Natixis AM, considère pour sa part que 'si la politique d'assouplissement quantitatif de la Fed se prolonge trop, ce serait mauvais signe pour le momentum de l'économie américaine, alors les marchés actions souffriront'.

Du côté des valeurs, AXA prend 1,1% à 13,8 euros, avec la conclusion avec Protective Life d'un accord de cession sur Mony Life Insurance pour 1,1 milliard de dollars (environ 820 millions d'euros).

Peugeot lâche 0,3% à 5,8 euros, après que Moody's a dégradé sa note de crédit sur le constructeur d'un cran, passant de 'Ba3' à 'B1', assortie d'une perspective 'stable', à l'issue d'une revue entamée le 15 février.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance