BFM Patrimoine

CAC 40: retour de week-end dans le calme.

BFM Patrimoine

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris a débuté sur une note relativement stable lundi matin après le long week-end du 1er mai, l'attention des investisseurs étant surtout focalisée par les derniers indices PMI. Vers 10h30, l'indice CAC 40 pro

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris a débuté sur une note relativement stable lundi matin après le long week-end du 1er mai, l'attention des investisseurs étant surtout focalisée par les derniers indices PMI.

Vers 10h30, l'indice CAC 40 progresse de 0,3% à 5061,7 points. Francfort gagne également 0,3%, tandis que l'Euro STOXX 50 - pénalisé par Nokia - abandonne 0,3%.

Londres est fermée aujourd'hui pour le 'Early May Bank Holiday'.

'La consolidation (légitime) des indices actions européens depuis une semaine ne remet pas en cause la tendance de fond qui reste haussière sur les actifs européens à moyen terme', commente ce matin Barclays Bourse.

Si le gestionnaire parisien note que le flux positif sur les actions européennes a fortement baissé la semaine dernière, il juge qu'il est difficile de tirer une conclusion rapide sur un éventuel changement de tendance.

'Un retour de l'indice CAC sous les 5000 points devrait constituer une opportunité pour se repositionner à l'achat', souligne ainsi Barclays.

Mauvaise nouvelle sur le front de l'économie, le secteur manufacturier français s'est encore contracté en avril au vu de l'indice des acheteurs PMI de Markit ressorti de 48,8 en mars à 48.

Dans la zone euro, l'indice PMI final Markit pour l'industrie manufacturière se replie à 52 par rapport aux 52,2 de mars tout en se maintenant en territoire positif.

Du côté des valeurs, Innate Pharma (+4,9% à 16,4 euros) emmène les plus fortes hausses de l'indice SBF 120 alors que les analystes de Gilbert Dupont ont relevé leur objectif de cours de 13 à 20 euros.

Une autre biotech, Genfit, lui emboîte le pas avec des gains de 2,5%.

Elior s'adjuge près de 2% après avoir signé un accord avec Emesa un accord en vue de l'acquisition de sa participation minoritaire de près de 38,5% détenue dans sa filiale espagnole Areas.

Du côté des baisses, Vallourec (-3,5%) et STMicroelectronics (-2,2%) prolongent leurs corrections de la semaine écoulée, consécutives à la publication de résultats trimestriels jugés décevants.

Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance