BFM Patrimoine

CAC 40: repli sans intensité, 3880 points à défendre.

BFM Patrimoine
(CercleFinance.com) - Après avoir abandonné 2% la semaine passée, la Bourse de Paris poursuit son repli lundi matin, dans un climat d'incertitude toujours lié à la situation budgétaire des Etats-Unis et aux avancées politiques de la zone euro.

(CercleFinance.com) - Après avoir abandonné 2% la semaine passée, la Bourse de Paris poursuit son repli lundi matin, dans un climat d'incertitude toujours lié à la situation budgétaire des Etats-Unis et aux avancées politiques de la zone euro.

Vers 10h45, l'indice CAC 40 se replie de 0,2% à 3415,2 points.

'C'est le support des 3380 points qu'il faut défendre aujourd'hui pour éviter une baisse plus marquée', estiment les chartistes de Barclays Bourse.

La tâche semble d'autant plus grande que les défis restent nombreux aux yeux des investisseurs.

'Plusieurs évènements à risque - tels que la Grèce, l'Espagne et le mur budgétaire aux Etats-Unis entre autres - continuent d'obscurcir les perspectives de court terme et de peser sur la confiance et l'activité économique', reconnaissent ainsi les stratèges de Crédit Suisse.

'A ce stade cependant, ces évènements représentent plutôt des risques que des chocs potentiels susceptibles de faire dérailler le moral et l'activité', estiment-ils.

Les analystes de SG accordent une toute autre importance au dossier du 'fiscal cliff' et rappellent que son déclenchement pourrait entraîner une récession de 0,5% en 2013 si aucune solution ne devait être trouvée d'ici au 1er janvier prochain.

Les stratégistes de la banque française vont même plus loin en affirmant que le climat d'incertitude qui entoure l'économie américaine depuis 2006 lui a coûté au total 2,5 points de croissance économique, 10% d'investissements en moins et 2,1 millions d'emplois perdus.

'Malgré tout, si une solution devait être trouvée, l'investissement des entreprises serait l'une des composantes à connaître le plus vigoureux rebond', ajoutent les analystes de la SG.

Du côté des valeurs, Publicis engrange 2,8% à 42,2 euros après avoir déclaré avoir enregistré un redressement 'spectaculaire' de son activité en octobre après la chute 'aussi brutale qu'inattendue' du mois de septembre.

Teleperformance (+3% à 26,5 euros) poursuit sa progression après avoir publié un chiffre d'affaires de 3ème trimestre nettement supérieur aux attentes la semaine dernière.

Bolloré s'adjuge 2,3% à 257 euros après avoir poursuivi la simplification de ses structures via la fusion par voie d`absorption de la société Financière du Loch.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance