BFM Patrimoine

CAC 40: regain de volatilité à l'approche des 3500 points.

BFM Patrimoine
(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris s'est retournée à la baisse vendredi matin après avoir démarré la séance en hausse et rapidement débordé le seuil des 3500 points. Vers 10h45, l'indice CAC 40 recule de 0,1% à 3496,9 points. 'Le risqu

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris s'est retournée à la baisse vendredi matin après avoir démarré la séance en hausse et rapidement débordé le seuil des 3500 points.

Vers 10h45, l'indice CAC 40 recule de 0,1% à 3496,9 points.

'Le risque de volatilité restera toujours présent en raison, notamment, de l'agenda politique européen, note un gérant parisien.

Le Conseil européen s'efforcera aujourd'hui de parvenir à un accord sur le cadre financier pluriannuel pour la période 2014-2020, ce qui comporte son lot d'incertitudes.

Si les volumes restent allégés sur l'indice parisien (à peine 370 millions d'euros échangés), le score limité de ce début de séance permet au CAC d'afficher des gains de 4,6% sur l'ensemble de la semaine.

L'actualité du jour recèle pourtant de bonnes nouvelles.

En France, le climat des affaires dans l'industrie manufacturière a rebondi de trois points, tandis que l'indice allemand Ifo s'est amélioré en novembre, à 101,4, contre 100 en octobre.

Sur le plan des valeurs, Iliad bondit de 3,4% à 132,8 euros alors que Morgan Stanley a relevé sa recommandation sur le titre de 'pondérer en ligne' à 'surpondérer'.

EDF lui emboîte le pas (+3% à 14,5 euros) après que le conseil d'administration de l'électricien a décidé de verser un acompte sur dividende dès le mois prochain au titre de l'exercice 2012.

Alcatel-Lucent poursuit timidement sa hausse (+0,1%) après avoir grimpé de 15,9% en fin de séance jeudi, suite à la publication d'un article de Bloomberg évoquant des discussions avec Goldman Sachs en vue d'un financement.

Du côté des baisses, Carrefour recule de 2% alors que les analystes de Nomura ont ramené leur opinion sur les supermarchés européens d'optimiste à 'neutre'.

EADS lâche 2,1% à 24,7 euros, alors que Daimler pourrait être amené à céder sur le marché l'essentiel de sa participation au capital du groupe d'aéronautique et de défense, d'après un article du Handelsblatt.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance