BFM Patrimoine

CAC 40: recul modéré avant les chiffres de l'emploi US.

BFM Patrimoine

(CercleFinance.com) - En forte hausse hier après les annonces surprise de la BCE pour relancer l'économie de la zone euro, la Bourse de Paris marque une pause ce vendredi, dans l'attente des chiffres mensuels de l'emploi américain. A 14h00, le CAC

(CercleFinance.com) - En forte hausse hier après les annonces surprise de la BCE pour relancer l'économie de la zone euro, la Bourse de Paris marque une pause ce vendredi, dans l'attente des chiffres mensuels de l'emploi américain.

A 14h00, le CAC 40 abandonne 0,4% à 4.475 points.

Les investisseurs sont tentés de prendre une partie de leurs bénéfices après la forte hausse d'hier, consécutive aux annonces par la BCE d'une deuxième baisse de ses taux directeurs en l'espace de trois mois et de la mise en place à compter du mois prochain d'un programme de rachats d'actifs.

Ils sont par ailleurs dans l'attente des chiffres de l'emploi américain pour le mois d'août, qui seront publiés à 14h30 heure de Paris. Malgré les résultats décevants de l'enquête ADP sur l'emploi privé pour ce même mois hier (le cabinet de services aux entreprises a recensé 204.000 nouveaux postes, contre environ 220.000 attendus), 'le rapport du BLS devrait montrer que l'emploi continue à progresser sur un rythme suffisant pour engendrer une réelle amélioration du marché du travail', estiment les équipes d'Aurel BGC.

Et de poursuivre: 'en particulier, le taux de chômage devrait continuer à baisser sans que ce mouvement puisse être attribué au découragement des chômeurs de longue durée. Au contraire, des retours sur le marché du travail de personnes qui en étaient sorti devraient commencer à s'observer.'

Eurostat a pour sa part confirmé la nullité de la croissance en zone euro au deuxième trimestre, ce qui rétrospectivement légitime d'autant plus les nouvelles dispositions de la BCE pour la relancer et tenter d'écarter la menace de la déflation.

Signalons également la hausse supérieure aux attentes de la production industrielle en Allemagne en juillet. Elle a en effet crû de 1,9%, contre seulement +0,5% environ anticipé par les économistes, selon des données publiées par l'Office fédéral de la statistique.

Cette bonne nouvelle fait suite au rebond annoncé hier par le ministère fédéral pour l'Economie et l'Energie des commandes à l'industrie ce même mois outre-Rhin (+4,6%, soit grosso modo trois fois plus qu'escompté par le consensus).

Sur le front géopolitique, la situation demeure complexe en Ukraine. En effet, alors que des pourparlers de paix ont actuellement lieu à Minsk (Bélarus), les combats perdurent dans le sud-est du pays où les pro-russes progressent en direction du port stratégique de Marioupol. D'après le Pentagone, 'plus de 10.000 soldats russes' seraient par ailleurs massés le long de la frontière.

Les Etats-Unis préparent en coordination avec l'Union européenne de nouvelles sanctions économiques contre la Russie, sur laquelle il faudra certainement compter pour riposter.

Enfin, concernant les valeurs, GDF Suez (+2,1% à 19,7 euros, leader du CAC 40) profite d'une note favorable de Morgan Stanley, Airbus Group (+1,2% à 19,4 euros) continue de profiter de la faiblesse actuelle de l'euro et Neopost (+6% à 54,9 euros, deuxième plus forte progression du SBF 120) flambe après l'accélération de sa croissance au deuxième trimestre et la confirmation de ses objectifs annuels.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance