BFM Patrimoine

CAC 40: prie pour de mauvais chiffres de l'emploi.

BFM Patrimoine

(CercleFinance.com) - Les investisseurs espèrent secrètement de mauvais chiffres de l'emploi en début d'après-midi, pour pouvoir se rassurer sur le calendrier de la Fed concernant un changement de politique monétaire. Vers 14h00, le CAC 40 gravi

(CercleFinance.com) - Les investisseurs espèrent secrètement de mauvais chiffres de l'emploi en début d'après-midi, pour pouvoir se rassurer sur le calendrier de la Fed concernant un changement de politique monétaire.

Vers 14h00, le CAC 40 gravite à l'équilibre à 4101,9 points, tandis que le FTSE et le DAX grimpent respectivement de 0,2% et 0,4%.

'À 4.100 points, le niveau de l'indice CAC 40 offre un nouveau point d'entrée', estime Fabrice Cousté, directeur général de CMC Markets France.

'Le coup de frein des marchés actions européens ressemble à une réaction psychologique consécutive aux signes tangibles d'amélioration de l'économie US, un paradoxe', souligne le professionnel. 'Les marchés sont toujours bercés par la surprenante équation good news=bad news, selon laquelle tout signe d'amélioration de la croissance économique américaine, pourtant salutaire, est perçu comme un pas supplémentaire vers une diminution des mesures d'assouplissement quantitatif de la Fed, donc un moindre soutien à la valorisation des actions.'

Néanmoins, selon le Fabrice Cousté, 'il y a fort à parier que Ben Bernanke laissera l'initiative du tapering, c'est-à-dire du ralentissement du programme du QE, à son successeur, Janet Yellen'.

Pour se faire une meilleure idée de calendrier de la Fed, les investisseurs regarderont attentivement les chiffres de l'emploi aux Etats-Unis pour le mois de novembre, attendus à 14h30.

'Pourvu que les chiffres de l'emploi soient proches du consensus!', espère Aurel BGC. 'Le risque de sur-réaction des marchés est important sur ces chiffres', prévient le bureau d'études.

Le consensus anticipe un taux de chômage en repli à 7,2% et des créations de postes de l'ordre de 180.000.

Les revenus et dépenses des ménages américains pour octobre seront également dévoilés à 14h30. Le consensus table sur une progression, respectivement, de 0,3% et 0,2%. Enfin, à 15h55, sera annoncée la confiance des consommateurs du Michigan pour décembre.

Sur le plan des valeurs, L'Oréal, en tête du CAC, bondit de 3,1%, alors que Nestlé a annoncé la cession de sa participation de 10% dans Givaudan, de quoi relancer les spéculations autour des 29,5% que détient le groupe suisse dans le capital de L'Oréal.

Faurecia prend 1,8% dans le sillage d'un relèvement de recommandation à l'achat des analystes d'UBS.

Wendel progresse de 2,6%, alors que HSBC a relevé sa recommandation sur le titre de 'neutre' à 'surpondérer' avec un objectif de cours rehaussé de 90 à 120 euros.

STMicroelectronics se replie de 1,9%, appelé à sortir de l'indice CAC 40 le 23 décembre au profit d'Alcatel-Lucent, qui cède 0,3%.

Air France-KLM recule de 2%, alors que le trafic passagers a progressé de 0,9% pour des capacités en hausse de 2% en novembre.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance