BFM Patrimoine

CAC 40: nouvelle forte hausse après l'Ifo.

BFM Patrimoine

(CercleFinance.com) - Après avoir fini la semaine en trombe, la Bourse de Paris reste dans une belle dynamique alors que l'indice Ifo est ressorti supérieur aux prévisions des économistes. Peu après 14h00, le CAC 40 engrange 0,7% à 4.376 points

(CercleFinance.com) - Après avoir fini la semaine en trombe, la Bourse de Paris reste dans une belle dynamique alors que l'indice Ifo est ressorti supérieur aux prévisions des économistes.

Peu après 14h00, le CAC 40 engrange 0,7% à 4.376 points.

L'euphorie n'a donc pas quitté les investisseurs après les propos de Mario Draghi vendredi à Francfort. Leur tonalité s'est voulue accomodante, donc offensive, et le discours du gouverneur de la BCE, à défaut d'avoir été 'franchement novateur', a témoigné de sa détermination à relancer l'inflation dans l'eurozone, estiment les équipes d'Aurel BGC.

'Les marchés ont applaudi et le mouvement en cours prend désormais des allures de rallye de fin d'année', ont-elles poursuivi.

'Les investisseurs ont interprété les propos de Mario Draghi vendredi dernier comme une ouverture de plus vers une politique de 'quantitative easing' (QE) à l'américaine', corrobore-t-on dans les rangs de Barclays Bourse.

Nonobstant la détermination affichée du banquier central, l'indice Ifo qui mesure chaque mois le climat des affaires de l'autre côté du Rhin a agréablement surpris les économistes. Seule donnée macroéconomique notable du jour et indicateur toujours très suivi, il est ressorti à 104,7 points en novembre, soit une progression de 1,5 point en séquentiel, mettant par là-même fin à six replis de rang. Le consensus tablait a contrario sur une septième baisse consécutive.

Sur le front des valeurs, les bancaires surfent toujours sur 'l'effet Draghi', trustant trois des quatre premières places de l'indice phare. Société Générale, Crédit Agricole et BNP Paribas s'adjugent ainsi respectivement 3,5, 2,4 et 2% à 39,3, 50,9 et 10,9 euros.

Le titre EDF progresse pour sa part 1,3% à 23,3 euros après l'annonce de l'arrivée de Jean-Bernard Lévy au poste de PDG, pour l'heure à titre intérimaire.

Les valeurs parapétrolières accusent a contrario les replis les plus marqués de ce début de séance sur fond de repli continu des cours du brut. Vallourec perd ainsi 1,5% et Technip 1%.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance